Si vous votiez avec votre portefeuille

On vote pour des valeurs, des candidats, des visions. N’empêche, les promesses fiscales sont nombreuses, et on a calculé pour vous leurs effets sur votre portefeuille ! Qui vous en donne plus, selon votre situation ?

Arra Vais / Getty Images / montage : L’actualité

Cette campagne démontre une fois de plus que les partis aiment s’adresser avant tout à votre portefeuille. Baisses d’impôt et de taxes, réaménagement de la fiscalité, qui en offre le plus ?

Voici notre synthèse réalisée avec l’aide précieuse du simulateur fiscal de la Chaire en fiscalité et en finances publiques de l’Université de Sherbrooke.

Pour les fins de l’exercice, nous avons retenu uniquement les mesures qui ont un effet direct sur votre portefeuille, en calculant la somme qui retourne aux contribuables lorsqu’il était possible de le faire. Nous avons volontairement omis le coût de ces mesures pour l’État, tout comme la façon dont les partis entendent les financer, tout cela étant bien couvert dans d’autres textes.

Gardons en tête qu’actuellement, quelque 35 % des contribuables québécois, soit 2,4 millions de personnes, ne paient pas d’impôt en raison d’un revenu sous le seuil minimal imposable.

Coalition Avenir Québec

Le parti de François Legault propose de réduire d’un point de pourcentage les deux premiers paliers d’imposition à partir de 2023 :

Tranche de revenu de 0 $ à 46 295 $15 % –> 14 %
Tranche de revenu de 46 296 $ à 92 580 $20 % –> 19 %

Les effets sur le portefeuille chaque année pour une personne seule ou chef de famille monoparentale :

 Revenu brut de 20 000 $+ 10 $
Revenu brut de 40 000 $+ 210 $
Revenu brut de 60 000 $+ 420 $
Revenu brut de 80 000 $+ 620 $
Revenu brut qui dépasse 92 580 $+ 760 $

Les effets sur le portefeuille chaque année pour un couple, avec ou sans enfants :

Revenu brut de 20 000 $0 $
Revenu brut de 40 000 $+ 50 $
Revenu brut de 60 000 $+ 250 $
Revenu brut de 80 000 $+ 450 $
Revenu brut de 100 000 $+ 650 $
Revenu brut de 125 000 $+ 890 $
Revenu brut de 150 000 $+ 1 140 $
Revenu brut de 175 000 $+ 1 290 $
Revenu brut de 200 000 $+ 1 390 $
Revenu brut de 225 000 $+ 1 490 $
Revenu brut de plus de 250 000 $+ 1 530 $

Par la suite, la CAQ espère baisser les taux d’imposition d’un quart de point (0,25) chaque année.

La CAQ compte aussi envoyer un nouveau chèque à la majorité des contribuables dès le mois de décembre pour tempérer les effets de l’inflation :

Revenu inférieur à 50 000 $+ 600 $
Revenu de 50 000 $ à 100 000 $+ 400 $

Autres mesures :

De plus, on promet la bonification du soutien aux aînés de 70 ans et plus, qui passerait de 411 $ à la somme maximale de 2 000 $.

Parti libéral du Québec

Le parti de Dominique Anglade propose de réduire d’un point et demi de pourcentage les deux premiers paliers d’imposition dès l’an prochain :

Tranche de revenu de 0 $ à 46 295 $15 % –> 13,5 %
Tranche de revenu de 46 296 $ à 92 580 $20 % –> 18,5 %

Par contre, un nouveau palier d’imposition est créé pour les plus riches :

Tranche de revenu de 300 000 $ et plus 25,75 % → 27,75 %

Les effets sur le portefeuille chaque année pour une personne seule ou chef de famille monoparentale :

Revenu brut de 20 000 $+ 10 $
Revenu brut de 40 000 $+ 310 $
Revenu brut de 60 000 $+ 310 $
Revenu brut de 80 000 $+ 930 $
Revenu brut qui dépasse 92 580 $+ 1 150$

Les effets sur le portefeuille chaque année pour un couple, avec ou sans enfants :

Revenu brut de 20 000 $0 $
Revenu brut de 40 000 $+ 80 $
Revenu brut de 60 000 $+ 370 $
Revenu brut de 80 000 $+ 670 $
Revenu brut de 100 000 $+ 970 $
Revenu brut de 125 000 $+ 1 340 $
Revenu brut de 150 000 $+ 1 720 $
Revenu brut de 175 000 $+ 1 930 $
Revenu brut de 200 000 $+ 2 080 $
Revenu brut de 225 000 $+ 2 230 $
Revenu brut de plus de 250 000 $+ 2 290 $

Autres mesures :

  • Abolition de la TVQ sur les produits de première nécessité (savon, shampoing, dentifrice, médicaments, etc.) ;
  • Gel des tarifs d’Hydro-Québec ;
  • Abolition de la TVQ sur les premiers 4 000 $ de la facture d’électricité ;
  • Bonification de 25 % sur quatre ans du crédit d’impôt pour solidarité, destiné aux ménages à faible ou moyen revenu ;
  • Allocation spéciale allant jusqu’à 2 000 $ par année pour les 70 ans et plus.

Québec solidaire

Pas de baisses d’impôt.

Création d’un nouvel impôt sur les « grandes fortunes » pour les contribuables dont l’actif net dépasse un million de dollars, ainsi que d’un impôt sur les successions dépassant un million de dollars.

Suspension de la TVQ sur des milliers de produits essentiels (nourriture, vêtements, restaurants, médicaments en vente libre, produits de soins corporels, services de réparation, etc.) jusqu’au retour du taux d’inflation à 3 %.

Parti québécois

Pas de baisses d’impôt.

Allocation ponctuelle dès cette année pour combattre les effets de l’inflation :

Revenu inférieur à 50 000 $1 200 $
Revenu de 50 000 $ à 80 000 $750 $

Le Parti québécois veut aussi doubler le crédit d’impôt pour solidarité, destiné aux ménages à faible ou moyen revenu.

Parti conservateur du Québec

Le parti d’Éric Duhaime propose d’augmenter le montant personnel de base pour l’impôt des particuliers à 20 000 $, plutôt que les 15 728 $ actuels.

Il veut aussi réduire les taux d’imposition des deux premiers paliers, dès l’année fiscale actuelle :

Tranche de revenu de 0 $ à 46 295 $15 % –> 13 %
Tranche de revenu de 46 296 $ à 92 580 $20 % –> 18 %

Les effets sur le portefeuille chaque année pour une personne seule ou chef de famille monoparentale :

Revenu brut de 20 000 $+ 100 $
Revenu brut de 40 000 $+ 940 $
Revenu brut de 60 000 $+ 1 360 $
Revenu brut de 80 000 $+ 1 760 $
Revenu brut qui dépasse 92 580 $+ 2 050 $

Les effets sur le portefeuille chaque année pour un couple avec deux enfants :

Revenu brut de 20 000 $0 $
Revenu brut de 40 000 $+ 790 $
Revenu brut de 60 000 $+ 1 540 $
Revenu brut de 80 000 $+ 1 930 $
Revenu brut de 100 000 $+ 2 330 $
Revenu brut de 125 000 $+ 2 830 $
Revenu brut de 150 000 $+ 3 330 $
Revenu brut de 175 000 $+ 3 610 $
Revenu brut de 200 000 $+ 3 810 $
Revenu brut de 225 000 $+ 4 010 $
Revenu brut de plus de 250 000 $+ 4 100 $

Autres mesures :

  • Suspension des taxes provinciales sur l’essence ;
  • Abolition de la TVQ sur la revente de biens usagés (dont les automobiles) ;
  • Hausse du crédit d’impôt maximal pour la prolongation de carrière (anciennement pour les travailleurs d’expérience), qui passerait de 1 500 $ à 3 000 $ pour les 60 à 64 ans, et de 1 650 $ à 5 000 $ pour les 65 ans et plus.
Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.