SNC: le génie-conseil au Québec? Aussi propre que Khadafi !

Enfin de bonnes nouvelles sur la probité dans l’industrie de la construction. Comme il était réconfortant d’entendre le PDG de la principale firme de génie-conseil au Québec, Pierre Duhaime de SNC-Lavalin, affirmer que le gouvernement Charest a les choses bien en mains et qu’il n’est pas nécessaire de tenir une Commission d’enquête.

Avez vous des preuves ?

Le rapport Duchesneau ? Des sources anonymes, donc sujettes à caution.

On respire mieux. D’autant que M. Duhaime a prouvé dans un passé récent qu’il était grand connaisseur des situations au-dessus de tout soupçon.

Interrogé en avril dernier par Maclean’s au sujet de son contrat de construction en Libye, Pierre Duhaime affirmait qu’il n’y avait, au pays de Khadafi, aucun problème de droit de la personne qui justifie que son entreprise entretienne quelque soupçon que ce soit. Il faut relire l’entretien avec Martin Patriquin:

Patriquin: Dans quelle mesure vous êtes vous interrogés sur le respect des droits de l’homme par la Libye avant d’accepter le projet ?

Duhaime: La Libye était membre de la commission des droits de l’homme des Nations Unies. Mr. Khadafi était l’invité de plusieurs Premiers ministres et Présidents partout dans le monde. [Le fils de Khadafi] Saif a été très clairs au sujet des droits de l’homme en Libye. Et, évidemment, vous avez besoin de prisons. Ce n’est pas pour des prisonniers politiques, c’est pour des prisonniers.

Patriquin: Mais vous n’avez aucune façon de savoir s’il s’agissait de prisonniers politiques ou non.

Duhaime: La façon dont ça nous a été présenté est que ça n’avait rien à voir avec des prisonniers politiques.

Patriquin: […] J’ai de la difficulté à croire que construire une prison ou un aéroport est la même chose.

Duhaime:  Pour moi, c’est la même chose. Ici au Québec on fait des soumissions pour des prisons, pour des hôpitaux.

Patriquin: Mais notre traitement des droits humains est bon. En Libye, il n’est pas bon.

Duhaime: Pourquoi dites-vous cela? Avez-vous des preuves?

Exactement comme le rapport Duchesneau. Que des allégations. On ne va quand même pas en faire un plat!

 

Les commentaires sont fermés.

Et vous n’abordez même pas l’épineux dossier du pont de la rivière Padma au Bangladesh, où tout ne serait pas au beau fixe entre SNC-Lavalin et le bailleur de fonds, la Banque mondiale. Le 3 septembre, la vaillante police montée débarquait dans le QG torontois de l’entreprise pour une petite perquisition…

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Economie/2011/09/03/001-snc-lavalin-enquete-fraude-bangladesh.shtml

Il ne s’agit évidemment que d’allégations, comme dirait M. Duhaime, mais Duchesneau et les enquêteurs de la Banque mondiale ont bien dû sentir quelque chose…

Des allégations aussi:
« Les perquisitions s’inscriraient dans le cadre d’une enquête sur des allégations de corruption concernant le projet de construction d’un pont au Bangladesh, le pont de la rivière Padma, dans lequel la Banque mondiale s’est engagée à hauteur de 1,2 milliard de dollars.

L’unité anticorruption de la Banque Mondiale aurait transmis le cas à la GRC après une enquête interne sur le processus d’appel d’offres. »
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Economie/2011/09/03/001-snc-lavalin-enquete-fraude-bangladesh.shtml

Une perquisition n’est pas une condamnation.
Et la banque Mondial ne fait qu’alléguer.
Mais c’est pour ça qu’on aimerait bien qu’on puisse savoir ce qui se passe vraiment dans le merveilleux monde politique du financement de la construction.

Lire diagonalement!

M. Duhaime a précisé qu’il n’avait pas lu en entier le rapport Duchesneau,seulement diagonalement. Traduction: Ctrl+f SNC-Lavalin. Ouf ! ce n’est pas dans le rapport.

Merci J-F de me conforter dans mon intuition! C’est cool garder des archives!

Un autre fleuron québécois qui nous fait honte! Couche-Tard, SNC, Hydro-Québec, Vidéotron, Vincent Lacroix, La Caisse de Dépôt! Ça commence à faire dur! Avec tous ces québécois affairistes il est permis de croire qu’un Québec indépendant serait sujet à devenir un pays honteux!

Les vieux hippies comme moi se rappelleront l’époque des « bad-trips » qui n’en finissaient pas…ces jours-ci me font ennuyer des bad-trips car eux avaient au moins une fin éventuellement. Au Québec on semble passer d’un cauchemar à un autre depuis que ce gouvernement est en place. SNC-Lavalin… »See No Collusion »-Lavalin. Franchement. C’est se faire prendre pour un imbécile qui est le plus blessant. Si les puissants de la Province nous l’avouaient… »Ben oui, OK, on l’avoue, on s’est garni les poches, pardonnez-nous…blah blah… » Mais tout nier? S’entêter comme ça? « Prouvez-le » ?!?!? C’est de la violence ça! Faites bien attention!

Vous êtes sérieux, Monsieur Lisée? Vous croyez vraiment ce que les médias du grand capital racontent à propos de Kadhafi? Renseignez-vous un peu ailleurs qu’à Radio-Cadna et CNN. Soupçonner des sociétés de génie québécoises de magouiller pour obtenir des contrats est une chose, mais faire le perroquet pour le compte de l’OTAN et de ses commanditaires de Wall Street, des grandes pétrolières et du complexe militaro-industriel est autre chose.

Les médias n’ont pas un seul journaliste en Libye. Ils reprennent les images que leur fournissent les caméras de l’OTAN et fabriquent n’importe quoi à partir des communiqués des menteurs patentés.

La Libye a été victime d’une sauvage guerre d’agression impérialiste. Demandez aux Rwandais, aux Congolais, aux Soudanais, aux Serbes, aux Afghans, aux Irakiens et aux Ivoiriens s’ils n’en ont pas un peu marre, eux aussi, de se faire bombarder pour défendre la démocratie. Demandez aux réfugiés libyens et ivoiriens s’ils sont contents qu’on les ait ainsi «protégés» contre un prétendu «dictateur». Demandez aux pays voisins s’ils accueillaient des réfugiés fuyant le dictateur avant les bombardements des vertueuses démocraties occidentales.

Pierre Duhaime fait peut-être dans les magouilles, je n’en sais rien. Mais dans le cas de la Libye, il a raison: vous n’avez aucune preuve des prétendues violations des droits de la personne de Kadhafi. À l’inverse, nous avons amplement de preuves que ce que les puissances occidentales viennent d’y perpétrer, pour installer des terroristes au pouvoir, est un abominable crime contre l’humanité.

Pour vous renseigner:

http://www.michelcollon.info/VIDEO-Sarkozy-combien-d-enfants-as.html

http://www.counterpunch.org/2011/03/24/why-are-they-making-war-on-libya/

http://www.ciret-avt.com/rapport-libye.pdf

http://www.google.ca/search?q=nato+war+crimes+in+libya

Très Québécois. Pour dénigrer les gens d’Affaires, les entrepreneurs et les entreprises québécoises, notre bon chroniqueur n’a pas son pareil.

Ces dirigeants de grandes entreprises , tout comme Jean Charest , prennent le peuple pour des débiles …. Comment SNC-Lavallin pourrait être d’accord avec une commission d’enquête et en quoi cela leur rapporterait un bénéfice ….. Monsieur Duhaime sait qu’il a tout a perdre et rien a gagner …. Restons en cercle fermé et partageons la poire et aux diable les contribuables ……

Couche-Tard, SNC, Hydro-Québec, Vidéotron, Vincent Lacroix, La Caisse de Dépôt, La Caisse Bancaire Coopérative dénaturé du MOUVEMENT DESJARDINS ont tous et toutes leurs avocats membres du Barreau de l,État de Droit Privé du Québec dans leur corruption culturel et coutumière commerciale. Tous ces avocats (es) fonctionnent par pouvoir discrétionnaire c’est à dire au dessus des lois ou hors la loi avec les juges de nos TRIBUNAUX JUDICIAIRES dans l’État sans constitution et sans effet de droit des lois de l’État sans portée juridique de ses lois. Nous les con-tribuables sommes obligés de contribuer en VICE DE LA LOI R-20 dans l’industrie de la Construction Corrompue de l’État du Québec puisque les avocats et juges continuent de punir les récalcitrants qui refusent de déposer leurs rapports mensuelles à la CCQ en VICE DE LA LOI SUR LES RELATION DE TRAVAIL LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET LA GESTION DE LA MAIN-D’OEUVRE DANS L’INDUSTRIE CORROMPUE DE LA CONSTRUCTION *(L.R.Q. chapitre R-20) il y a aussi les lois VICIEUSES L.R.Q. chapitre T-16 LOI SUR LES TRIBUNAUX JUDICIAIRES, il y a aussi la loi L.R.Q. chapitre B-1, LOI VICIEUSE DU BARREAU DE L’ÉTAT DU QUÉBEC et pour couronner le tout il y a la loi vicieuse L.R.Q. chapitre A-23.1 LOI SUR L,ASSEMBLÉE NATIONALE DE L’ÉTAT DU QUÉBEC Jacques-Antoine Normandin cell: 450 204-7880 CANDIDAT INDÉPENDANT Brome/Missisquoi.

Allégation c’est le mot qu’il fait retenir si tu es un Libéral ou dans une firme d’ingénieur.

@ Joseph Latrémouille

Nous sommes dans le Canada et c’est dans ce pays que ce que vous déplorez se réalise. Je ne vois aucun rapport entre les deux questions.

Je me corrige… dans un Québec indépendant, tous les espoirs vous seront permis.

« S’que voulez-vous » y ont pas encore trouvé le « smoking gun » Laissons les aller, on les repognera après les élections.

Wow belle entrevue, le mr a raté une excellente occasion de se taire, on voit qu’il s’accoquine avec les plus grand. Être actionnaire de SNC je serait inquiet de ses prises de position politique.

« Duhaime: La façon dont ça nous a été présenté est que ça n’avait rien à voir avec des prisonniers politiques. »

Mais il a raison. Ça n’existe pas des prisonniers politiques. Vous ne trouverez jamais un seul pays dont le gouvernement considère avoir des prisonniers politiques. Ce sont toujours des criminels de « droit commun », des « terroristes », des « incitateurs à la rébellion », etc.

Le gouvernement qui fait bâtir une prison ne reconnaît pas l’existence de prisonniers politiques (tous ses prisonniers ayant été condamnés pour des « crimes »). Donc il n’y a pas de prisonniers politiques. Donc, on peut bâtir la prison sans crainte de participer à un régime de répression.

CQFD.

Comme on peut dire qu’un gouvernement nie qu’un système de corruption soit institutionalisé. La preuve, les policiers, s’ils réussissent à trouver des coupables malgré les difficultés dans ce types d’affaire*, on peut toujours dire que ce ne sont pas de pommes pourries.
Le policiers n’ont pas le mandat de démonter un « système », seulement d’attraper des contrevenants à la loi. Donc les enquêtes policières ne peuvent pas prouver qu’il y a systeme. Comme il n’y a pas non plus d’enquête publique, il n’y a donc pas de « preuves » de l’existence d’un tel système, seulement des présomptions. Donc, tout cela repose sur des présomptions et des allégations. Rien de prouvé. Donc il n’y a pas de corruption.

CQFD

*L’argent comptant est difficile à retracer et les « ententes » se faisant toujours verbalement, sans témoin…

Comme on peut constater que Monsanto fait tout pour empêcher des études indépendantes sur les effets possibles de OGM. De même que les grosses compagnies de cellulaires avec leur produit.
Pas de cas prouvé de problème causé par ces produits. Donc pas besoin d’étude indépendante sur les effets potentiels. Donc pas de preuve. Donc les produits sont totalement sans danger.

CQFD

La recette est éprouvée et les « riches et puissants » n’ont pas fini de nous la servir.

Si vous êtes dans la merde en Arabie Séoudite, quelle est la meilleure personne à connaître?

Le directeur de Bechtel (plus grosse firme d’ingénierie-construction au monde)… Un hasard?

@Joseph Latrémouille

Un Québec indépendant avec comme gouvernement un PLQ corrompu avec Charest à sa tête serait aussi mal pris que nous le sommes aujourd’hui. Vous faites vraiment preuve de mauvaise foi en amalgamant Québec indépendant et mauvaise gouvernance. N’oublions tout de même pas que les entreprises que vous évoquez fonctionnent dans le système fédéral.

Votre raisonnement est pur sophisme (Raisonnement vicié à la base reposant sur un jeu de mots, un argument séduisant mais faux, destiné à induire l’interlocuteur en erreur.)[dict. Larousse]

Moi, ce qui m’a frappé de cette entrevue de Patriquin, ce sont les extraits suivants:

« I truly believe that when we are working in these countries we bring in Canadian people, we bring our know-how; you extend your hand to the people, you create links. I personally believe that we are helping people in that way. Libya was looking for an opening for the world. If you don’t have communication, you will not be able to influence them. »

et…

« You can’t isolate a country. Look at North Korea. If we were able to say to North Korea, “We would be pleased to work with you, but you need to respect our people, our way of doing things, and if you don’t behave we’re out of there.” By doing that, you get North Korean people out to see the rest of the world. I think it would be much better, and I think that’s what we’re trying to do. »

Cela m’a ramené immédiatement à l’époque Chrétien, alors qu’il utilisait les mêmes arguments pour justifier la stratégie commerciale du Canada envers la Chine.

La position de M. Duhaime n’a donc rien pour étonner. C’est la politique que suit le Ministère des Affaires Extérieures du Canada: S’il y des intérêts économiques pour le Canada, on se bouche le nez, et on y va!

Le PDG de SNC Lavalin a choisi le déni. Trop tard mon homme! Les Québécois comprennent de plus en plus les rouages d’un vaste système frauduleux qui pompe leur fric avec les firmes d’ingénéries qui amorcent la pompe et qui collectent une partie de l’argent payée en trop.

Ces dernières feraient mieux d’accepter le fait qu’on a découvert leur jeu et de remettre l’éthique l’honnêteté à la place qu’elle devrait tenir dans leurs firmes.
Ils ont honteusement terni l’ensemble de la profession d’ingénieur avec leurs magouilles pour s’en mettre plein les poches.

D’ailleurs on peut questionner l’éthique et l’absence de morale de tout le monde des affaires et de ses chantres du Conseil du patronat en passant par l’Institut économique de Montréal qui par leur silence cautionnent la situation qui prévaut actuellement dans le monde de la construction.

Ils font même plus que l’encourager par leur mutisme ,ils la provoquent avec les coupures sauvages qu’ils réclament sans cesse au sein de la fonction publique ,qui sont responsables de la perte d’expertise et de systèmes de contrôle au Ministère des Transports, comme le souligne à plus d’une reprise le rapport Duchesneau.

@Georges Paquet

Si demandé aux gens d’affaires et entreprises québécoises de faire preuve de transparence et d’éthique c’est les dénigrer, où va le monde ?

@ François 1 #7 :
septembre 20, 2011 à 4:16

« Il n’y a pas que le fromage qui est “Petit Québec”!!! »

Le fromage le P’tit Québec de conception américaine est fabriqué en Ontario par un compagnie américaine multinationale présente dans 150 pays. Ce fromage est vendu sous plusieurs noms dans plusieurs pays.

D’ailleurs ce fromage portait un nom américain et ne se vendait pas au Québec. Alors on en a changé le nom et il s’est vendu.

Absolument rien à voir avec le Québec, C’est américain.

Vous devez certainement l’aimer.

Curieux quand même que certaines personnes, sensées responsables, veulent nous faire croire que des allégations, c’est comme du commérage, ça n’a pas d’importance.

Or, si je ne m’abuse, c’est à partir d’allégations que les procureurs préparent les actes d’accusation.

Comme le rapport Duchesneau nous parle d’allégations nombreuses, persistantes, préparé par des personnes compétentes, n’y a-t-il pas déni de justice, en évitant une Commission d’enquête qui pourrait faire la lumière sur ce que l’on perçoit aujourd’hui comme une culture qui entache tous les beaux principes de notre démocratie?

Salutations cordiales

Tout à fait d’accord avec GastonDeGatineau.

Et j’irais encore plus loin que ça j’inclurais le citoyen lui-même. Soyez plus propre que Monsieur Net.
Je vous mets tous au défi de ne plus jamais acheter un produit manufacturé en Chine ou tout autre pays émergent où on trouve des prisonniers politiques. Alors svp arrêtons de jouer à l’autruche cette mondialisation est tentaculaire et comme le chantait Raoul « Tout est dans Toutt ».

Mais entre-vous et moi pourquoi tout ce discours sur la Libye? N’est-ce pas plutôt un cirque que nous vivons? N’y a-t-il pas pire comme dictateur? Les bien pensants se sentaient-ils plus éthiques lorsque de mirobolants contrats pour toutes armes de guerre et produits dérivés se sont signés? Est-ce que la morale c’est élastique comme la conscience? Ce qui se passe avec l’OTAN en Libye me pue au nez, ça sent la magouille et tous les CNN de ce monde nous « éduquent » à penser et à dire comme Big Brother. Non nous assistions à un vaudeville géo-politico-médiatique d’une ampleur hors du commun…à l’image de cette mondialisation sauvage! Mais je reviens sur un point, je vous mets tous au défi de ne plus acheter un produit qui vient de Chine…allez!

J’espère que vous ne vous surprenez pas d’entendre un grand « boss » d’une firme de génie-conseil affirmer que le rapport Duchesneau ne contient que des allégations et des commérages et que, contrairement à toutes les prétentions de ses opposants, le premier ministre et son gouvernement ont les choses bien en mains. Les grandes firmes de génie-conseil vivent de l’État, sont à l’origine du système existant et font tout ce qu’il faut pour le perpétuer. C’était comme ça dans le temps de Taschereau, de Duplessis, de Robert Bourassa et, de façon peut-être un peu plus subtile ou secrète, sûrement dans le temps des Péquistes. On a donné tous les pouvoirs à ces génies du bon conseil, il ne faut donc pas se surprendre qu’ils en profitent. Ce n’est pas surprenant d’apprendre, aussi, que ces grandes firmes sont par la force des choses devenues un refuge pour politiciens déchus et à la retraite. C’est de cette façon que ça fonctionne. Vous avez raison: M. Charest, a sûrement les affaires bien en mains. Il suffit de consulter les rapports du directeur général des élections au chapitre du frinancement des partis politiques pour savoir d’où vient l’argent. Ne vous méprenez pas, ce sera la même routine avec un gouvernement Legault/Sirois qui, c’est assuré, ira chercher ses supporteurs et son financement dans le même bassin que les libéraux, les adéquistes et les péquistes.