Sondages : Le PQ part majoritaire

Selon la projection de Threehundredeight.com, le PQ récolterait 69 sièges sur 125.

Lactualite

PolitiqueLes projections de ThreeHundredEight.com s’appuient sur une moyenne pondérée des sondages rendus publics par les médias ou par les firmes de sondages elles-mêmes. Ceux-ci sont évalués selon la taille de leur échantillon, la date à laquelle ils ont été réalisés, et la fiabilité historique du sondeur. La moyenne est alors utilisée pour faire une projection du nombre de sièges qui seraient gagnés par chaque parti.

La projection des sièges est pour sa part basée sur les résultats de l’élection de 2012, qui sont alors ajustés selon les changements dans le niveau d’appui pour chaque parti dans quatre régions du Québec : l’île de Montréal, la couronne de Montréal, la ville de Québec, et les régions. D’autres facteurs, comme la présence des députés sortants ou de candidats vedettes, sont aussi inclus.

Des projections pour toutes les circonscriptions du Québec, ainsi que plus de détails sur la méthodologie, seront publiés par ThreeHundredEight.com tout au long de la campagne.


Éric Grenier est le créateur de ThreeHundredEight.com, où il analyse les sondages politiques et les tendances électorales. Il collabore au Globe and Mail, Huffington Post Canada, et le Hill Times.

Laisser un commentaire

@ Francois 1, vous défendez le PLQ comme une pute qui défend son pimp! On parlerait presque de syndrome de Stockholm.

WOW… Je pense que François vient tout juste d’avoir un orgasme, en te lisant..:-)

Quelle envergure et quelle classe dans les propos…

C’est sûr que la vérité fait quelquefois suer.

Tiens…allez-voir à quel point vos péquistes sont « raffinés » dans le choix de leurs candidat(e)s:

http://www.ledevoir.com/politique/quebec/402024/une-rigolotherapeute-chez-les-pequistes

Eh oui…une rigolothérapeute (ça ne s’invente pas ces choses-là!!!) s’ajoute à la solide équipe de candidats comédiens et de candidats étudiants.

Et maintenant, surpris que le Québec, sous la botte péquiste, ait PERDU plus de 26,000 emplois en un (1) seul mois???

Pas moi…

Madame Marois ayant très mal débuté cette campagne en montrant la sortie à la horde de journalistes, le verbal ne ment pas, le geste de la main en les chassant n’est malheureusement pas perçu comme un bon départ à mes yeux. Si celle-ci est rop confiante et évite les dérapages et les pelures de banane, je trouve que si son message est trop contrôlé et de se baser sur son bilan des derniers 18 mois est assez court. en ce qui concerne Monsieur Couillard, il ne faut pas le sous-estimer les prochains jours pourraient peut-être réservé des surprises à plus d’un. Monmsieur Legault joiue son avenir politique et il en est conscient. L’électeur qui aura un choix à faire, peut-être délaissera-t-il cette formation politique au profit du PLQ, PQ,QS. ce ne sont pas les choix qui manquent. Madame David pourrait connaître des gains significatifs qui pourraient faire mal au PQ. Enfin, le calcul politique de madame Marois est assez risqué et elle devra descendre de ses talons hauts et se mettre au diapason de la population ce qu’elle ne fait certes pas, elle est trop sure d’elle et ce n’est jamais de bon augure.

Sans oublier que les médias cherchent à alimenter les scandales pendant une campagne électorale afin de créer l’événement on dit buzz je crois? Bref, si des médias ne veulent pas d’un gouvernement péquiste pas assez mondialiste à leur goût. Cet ensemble des médias qui cherchent le spectacle dont certains dont la nouvelle radio poubelle de Montréal à côté de la snobinarde Radio Canada veulent tout a fait la peau du PQ. Effectivement, le gouvernement minoritaire du PQ a trop d’ennemis médiatiques directs ou indirects pour se permettre la moindre légèreté.

C’est l’équipe Marois avec la détermination politique de P.Marois qui donne une crédibilité au PQ pas P.Marois seule devant des journalistes qui cherchent à la mettre en échec. Le documentaire A Hauteur d’homme de J.C.Labrecque rappelle comment les journalistes de Radio dit can ont cherchés à piéger B.Landry en 2003.

Le gouvernement est encore jeune, il a tout de même modulé la taxe santé créé par les libéraux, la charte de la laïcité s’occupe d’une laïcité qui met à distance les religions qui prétendent à une vérité incontestable ce que la majorité des Québécois comprennent. Les stratèges péquistes doivent miser sur la charte, une part d’économie tourné vers les projets dont la possibilité d’une exploitation pétrolière et sur l’équipe d’un gouvernement qui a éloigné la corruption.

Le PQ part majoritaire…et finira dans l’opposition! Car les Québécois en ont marre de ce parti de faux-jetons et de roublards.