Suggestion de lecture: Que doit Harper à Brazeau?

Un seul texte à vous suggérer cette semaine, celui d’Ira Brasen, sur le site de CBC, qui raconte comment Patrick Brazeau a gagné les bonnes grâces de Stephen Harper et a ensuite atterri au Sénat. Éclairant.

Bonne lecture!

Laisser un commentaire

Ceci expliquant cela?

Maintenant on voit plus clair.

Cette obsession d’assimiler les » Indiens » est une forme de racisme à l’état pure. Nous aussi on voulait nous assimiler, pour notre plus grand bien. C’est la philosophie de celui qui méprise l’autre pour sa différence.

Différents! Inférieurs, la conclusion s’impose.

Oui, il faut réformer la Loi sur les Indiens. Il faut mettre en place des mesures de contrôle radicales. Ce qui n’empêche pas d’aider les membres des Premières nations qui choisissent de vivre hors réserves. Le problème est humain, la solution est humaine. L’argent ne règle pas tout, ni à l’intérieur ni à l’extérieur des réserves.

C’est nous, les blancs, qui avons créé les réserves et leurs problèmes. Les traité n’ont pas été respectés et ne le sont toujours pas. Il est temps de rectifier la situation.

Hommes de bonne volonté debout.

Lorraine King

Effectivement, Paul Martin connaissait certaines choses, ce qu’on ne peut pas dire à propos de la cruche vide pour qui tu vas voter aux prochaines élections.
D’ailleurs, quelqu’un ne pourrait pas expliquer à la cruche vide que l’éducation est une compétence provinciale? S’il savait ça, ce serait un début.

Kelowna était une entente entre les peuples autochtones et les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux – un compromis. Les néo-conservateurs comme Brazeau et Jack2 se fichent éperdument de rechercher les compromis – pour eux c’est le bulldozer conservateur qui va arranger les choses, le « crois ou meurs ». Ben, c’est regrettable mais ça n’a aucune chance de marcher et si vous pensez que les peuples autochtones vont encore sommeiller pendant des décennies j’ai l’impression très nette que vous vous trompez. D’autant plus qu’ils ont comme alliés la constitution canadienne, la Déclaration des NU sur les droits des peuples autochtones et le droit international. Le Canada est devenu un renégat sur la scène internationale en matière de droit des peuples autochtones grâce à des gens comme le « sénateur » Brazeau et ses acolytes conservateurs.

Les plus populaires