Suggestions de lecture: deux problèmes de Stephen Harper

Le premier ministre Stephen Harper a un problème – en fait, plusieurs – avec diverses personnes et organisations. Voici deux textes qui s’attardent à deux d’entre elles: le Sénat et Élections Canada.

Dans le premier, le journaliste Stephen Maher, de Postmedia News, écrit que le premier ministre n’a qu’une personne à blâmer pour les cauchemars que lui donnent ses sénateurs puisque ceux pris à partie au cours des dernières années ont tous été nommés par lui. Et il les a généralement défendus.

Dans le second texte, Kate Heartfield, du Ottawa Citizen, rappelle que depuis les élections de 2006, Stephen Harper et son parti ont eu, après chaque scrutin, maille à partir avec Élections Canada. Et chaque fois, les dépenses électorales du parti ou de candidats étaient au coeur du litige. Heartfield rappelle que M. Harper a affronté Élections Canada devant les tribunaux alors qu’il était président de la National Citizens Coalition, cause qu’il a perdue en Cour suprême. «Il y a un lien entre Stephen Harper le premier ministre pragmatique et Stephen Harper le jeune idéologue. Fondamentalement, le Parti conservateur sous Harper n’aime vraiment pas qu’on lui dise comment dépenser son argent durant une  élection», écrit-elle avant d’anciennes prises de positions du chef conservateur et d’autres controverses qui le hantent encore. Il y a là de quoi faire réfléchir.

Bonne lecture!

 

Laisser un commentaire

Quel drôle de parti.

Les porte-parole du parti affirmaient, lors de la première campagne, qu’ils laveraient plus blanc que blanc et pourtant ils sont aussi couvert de boue que les anciens partis. Allez y comprendre quelque chose.

Faites ce que je dis, pas ce que je fais. Ils n’ont rien inventé. On a déjà vécu ça.

Et tout semble indiquer qu’ils seront réélus car l’opposition est divisée.

Ces drôles sont malicieusement intelligents. Anti démocrates et sans vergogne. Des être dangereux pour la démocratie, mais qui savent en jouer. Une plaie. Voilà ce qu’ils sont.

On est pas sorti de l’auberge.

Les plus populaires