Suggestions de lecture : Harper et la responsabilité

Le discours qu’a prononcé vendredi le premier ministre Stephen Harper devant ses partisans réunis en congrès à Calgary a confirmé une chose : son refus d’assumer la responsabilité pour la crise au Sénat.

Voici deux textes qui abordent cette résistance du premier ministre à assumer une part de la responsabilité.

Le premier, écrit par le chroniqueur Andrew Coyne de Postmedia News, expose avec brio l’attitude du premier ministre.

Sur le site du Globe and Mail, Bruce Anderson taille en pièces un des arguments favoris du premier ministre, à savoir que dans le secteur privé, une personne qui abuse de la situation comme l’ont fait les trois sénateurs serait immédiatement remerciée. Ce que le premier ministre oublie de dire, écrit Anderson, est que dans le secteur privé, la direction devrait rendre des comptes pour un fouillis pareil au conseil de l’entreprise ou à ses actionnaires.

Bonne lecture!

Laisser un commentaire
Les plus populaires