Suggestions de lecture : responsabilité et fiscalité

Au menu : le principe de responsabilité ministérielle — convention de base de notre démocratie parlementaire — et l’iniquité du fractionnement du revenu aux fins d’impôt.

Le principe de la responsabilité ministérielle est une convention de base de notre démocratie parlementaire.

Sa définition peut toutefois être nébuleuse et selon Max Paris, de la CBC, le gouvernement Harper aurait discrètement cherché à la préciser dans le cadre de son code de conduite à l’usage des ministres. Et, comme par hasard, ils se retrouvent plus aisément à l’abri des blâmes.

Ainsi, même s’ils sont au fait d’un problème grave au sein de leur ministère, leur responsabilité se limite maintenant à répondre aux questions et à s’assurer que des correctifs soient apportés. Commode, n’est-ce pas ?

Une étude rendue publique cette semaine par le Centre canadien de politiques alternatives (CCPA) lève le voile sur l’iniquité du fractionnement du revenu aux fins d’impôt.

Le CCPA décortique le programme existant pour les personnes retraitées et celui qu’envisage le gouvernement Harper pour les familles avec enfants de moins de 18 ans. On parle de milliards dont bénéficieront d’abord les mieux nantis. Vous trouverez l’étude ici et, ici, une entrevue avec son auteur David Macdonald par la journaliste Frances Russell, de National Newswatch.

Bonne lecture !

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie