Suggestions de lecture: un système carcéral sous pression

À la fin juillet, Statistique Canada nous apprenait que le taux de crimes déclarés par la police avait diminué. C’est le cas depuis 20 ans. On ne le croirait pas à voir ce qui se passe dans les prisons fédérales. Surpopulation accompagnée d’une hausse de la violence, recours accru à l’isolement, surreprésentation grandissante des autochtones, des Noirs et des personnes souffrant de troubles mentaux…

Voici quatre textes qui font le tour de la question. Les deux premiers, très courts, ont été réalisés par le service anglais de Radio-Canada International à la suite d’une entrevue avec l’enquêteur correctionnel Howard Sapers. Le premier porte sur le recours à l’isolement et le second, sur le climat de violence qui prévaut dans les institutions.

Dans une autre entrevue, accordée cette fois au réseau Global, M. Sapers déclare que les détenus souffrant de troubles mentaux graves devraient être incarcérés dans des hôpitaux sécuritaires, spécialisés dans le traitement des maladies mentales et sous la responsabilité des provinces. Le système carcéral, dit-il, n’est pas équipé  pour s’occuper de ces malades et ce n’est pas son rôle. Sa proposition ne fait toutefois pas l’unanimité.

Pour sa part, le consultant en sécurité Phil Gibson écrit sur le site iPolitics que le système est sur le point d’exploser et il explique pourquoi.

Bonne lecture!

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie