Sur la Toile, la contestation est créative

Vous m’avez signalé un grand nombre d’illustrations qui m’avaient échappées ces derniers jours. Voici ma sélection pour aujourd’hui :

Tout n’est qu’une question de point de vue !
Tous les accessoires sont prévus !
D’excellents conseils !
Je ne croyais jamais devoir l’avouer, mais il avait raison après tout !

Ces images circulent, séparées du nom de leurs auteurs. Merci de me l’indiquer si vous les connaissez.

N’hésitez pas à m’en faire connaître d’autres !

Laisser un commentaire

« La loi spéciale stimule la colère, selon la CLASSE » (source: http://www.lapresse.ca/actualites/dossiers/conflit-etudiant/201205/20/01-4527077-la-loi-speciale-stimule-la-colere-selon-la-classe.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_vous_suggere_4527075_article_POS3 ). Gabriel Nadeau-Dubois devrait cesser de jouer au sociologue et exercer plutôt son devoir moral de modérateur. Par ailleurs, je ne vois pas ce qu’il y a d’amusant dans cette histoire d’émeutes.

Mais monsieur Lisée, l’anonymat est l’essence même du meme diffusé sur « les Internets ».

Sorry Lisée, mais ce ne sont pas « les jeunes » qui manifestent, ce sont « des jeunes ».

L’écrasante majorité des jeunes, étudiée ou ont fini leur session.

@David
« Sorry Lisée, mais ce ne sont pas “les jeunes” qui manifestent, ce sont “des jeunes”. »

Quand le doigt du sage pointe vers la lune, certains préfèrent limiter leur commentaire à la longueur de son doigt… Pas fort!

La question n’est pas de savoir quelle est la proportion des étudiants dans la rue. LES étudiants? DES étudiants? Who cares?

La question est plutôt de savoir dans les poches de qui on doit piger. Duhaime (avec lequel je suis rarement d’accord) dit que c’est aux boomers et à la génération X qu’il appartient de payer à payer.

Cette fois, le boomer que je suis est d’accord. Surtout qu’il est à craindre (toujours selon Duhaime) que les étudiants d’aujourd’hui soient appelés à financer la retraite de leurs aînés alors que le ratio retraités-travailleurs risque d’augmenter.

Cela dit, peut-on affirmer que les « jeunesses » se font avoir? Je sais combien il m’en a coûté, à titre de parent, pour « entretenir » mes trois enfants depuis la couches jetables et le lait maternisé jusqu’à l’appartement à 700 km du domicile familial et tous les frais directs et indirects reliés à l’obtention d’un diplôme.