Suspense en France: l’effet débat, l’effet Bayrou, la clé FN

Statistiquement nez-à-nez !

Pour ceux qui suivent ça de près, on peut noter en 48 heures deux mouvements statistiquement significatifs, après le débat Hollande/Sarko et après l’annonce du centriste François Bayrou de son vote pro-Hollande:

– L’avance globale de Hollande passe de 5 à quatre points de pourcentage;

– Le nombre d’abstentionnistes chute chez les centristes (32% d’abstention plutôt que 42% il y a 48 heures) et se répartit également chez Hollande (+5 portant sa proportion de centristes à 31%) et chez Sarko (+5 portant sa proportion à 37%)

– Malgré l’appel au vote blanc de Marine Le Pen, le nombre d’abstentionnistes chute aussi dans le vote, plus important en nombre, du Front National  (26% plutôt que 39% il y a 48 heures).  Hollande en prend +3 et Sarko en prend +10.

Le rétrécissement de l’écart est donc attribuable à la capacité de Sarko d’attirer du vote FN. Or c’est là que la réserve est la plus importante. Si tous les abstentionnistes FN restants décidaient de voter Sarko, ce dernier prendrait 5 points, donc l’élection.

C’est évidemment impossible. Mais davantage de Français ont annoncé leur intention de voter au second tour par rapport au premier. Les proportions peuvent donc être modifiées par ce changement dans la grosseur de la tarte.

Le suspense reste entier.

Laisser un commentaire

j’aimerais vraiment comprendre la stratégie de Bayrou. D’un côté il dit que Hollande mènera le pays à la ruine économique, d’un autre, il refuse la ruine morale avec Sarkozy. Mais c’est sur les cendres d’un pays ruiné que poussent les extrémismes. Il espère donc cette ruine, pour faire éclater l’UMP, laisser fleurir les extrémismes et se poser comme l’homme du dernier recours? Au détriment de ceux qu’il prétendrait servir? Tous ses choix depuis sept ans ont été voués à l’échec. Alors qu’il pouvait être le grand réconciliateur et en récolter les fruits s’il avait su mener une campagne hors de l’anti sarkozysme primaire.

Comme l’a dit le personnage de Dominique de Villepin dans le film « La Conquête », quand Sarko a été élu président en 2007 :« Le nain va se faire une France à sa taille ! »

On a vu qu’il a bien réussi.

Espérons maintenant que les Français ne seront pas assez idiots pour réélire « la petite crotte », comme disait la marionnette de Chirac aux Guignols de l’info…

La question demeure néanmoins : si on met Hollande en France, qui c’est qu’on va mettre en Hollande ?

J’aimerais dire à kintouai, que plus le temps passe plus grand chose ne m’étonne en politique. Et pour paraphraser Flaubert (excusez-là) «un homme honnête ne se surprend de rien». Peut-être.

Que Sarko le nain soit réélu ne m’étonnerait pas. Comme ne m’étonnerait pas non plus, bien que cette idée me répugne au plus haut point, de voir Charest réussir à faire oublier à une masse québécoise réactionnaire, qu’il mérite un quatrième mandat.

Pensez-y les amis, Charest……. Et la Commission Charbonneau qu’il a réussi à neutraliser n’a pas encore ouvert la bouche.

Imaginez, allons faisons un effort, imaginons quand le lixiviat des turpitudes politiques de ce régime pourri va commencer à couler dans les médias.

Écoutez allez, unpeu d’imagination. Entendez les cris d’orfraie que vont lancer tous ces braves gens aveuglés par la poudre de Perlimpinpin, qui auront reporté au pouvoir notre nain à nous, cet individu.

On a pas voté pour ça qu’ils vont dire… Mais ils vont l’avoir quand même. Parce que ça, ils l’ont déjà dit dans le passé, et ils ont quand même voté pour lui.

Sarko va perdre car il a échouer à répéter 2007 a savoir drainer les voix FN vers lui et le centre se fend en 2 parts égales donc Hollande va battre Sarko à son propre jeux!!! belle revanche pour Flanby

Selon cet article en dessous, N.Sarkozy selon ma traduction aurait au mieux une chance sur trois d’être réélu dimanche. Et c’est un pari.

Les élections présidentielles se gagnent autour de 51, 52% en France à part quelques exceptions.
Là on voudrait croire que Sarkozy pourrait faire 50,5% ou 51% tout juste à la dernière seconde.

C’est de croire que l’électeur français majoritairement non riche ou fortuné puisse voter pour un président sortant qui est allé jusqu’à sacrifier les classes moyennes pour offrir un bouclier fiscal pour les Français les plus riches pendant son quinquennat. Tout est possible quoique vendre chez Sarkozy un nationalisme tronqué qui carbure au chauvinisme et à la xénophobie celui du FN en tentant de faire oublier son bilan? Les Français peuvent t’ils se duper jusqu’au point de s’humilier devant cet homme en lui redonnant sa couronne pour un autre cinq ans?

http://sondages.blog.lemonde.fr/2012/05/04/barometre-ipsos-francois-hollande-garde-une-nette-avance-sur-nicolas-sarkozy/

Les plus populaires