Sylvain Trudel

Âge : 55 ans Maire depuis : 1993 Municipalité : Ville-Marie Population : 2 660 habitants

Votre premier dossier chaud

Un déversement d’essence dans l’égout pluvial en raison d’un bris ! Nous avons dû évacuer plusieurs personnes de leur maison, les loger dans des motels et leur offrir des repas dans le sous-sol de l’église. Disons que ce fut tout un baptême, à la mairie… 

Durant les mois qui ont suivi, il a fallu modifier le système d’épuration des eaux de la ville. À l’époque, nous traitions non seulement les égouts, mais aussi l’eau de pluie, ce qui n’était pas nécessaire et coûteux.

La réalisation dont vous êtes le plus fier

La construction de la marina, sur les rives du lac Témiscamingue, situé à la frontière entre le Québec et l’Ontario. La marina accueille jusqu’à 100 bateaux, dont une quarantaine de voiliers. Des plaisanciers de Rouyn-Noranda et de Val-d’Or, entre autres, y jettent l’ancre et passent la fin de semaine chez nous. Cela crée des retombées économiques pour la ville.

Ce qui a le plus changé depuis le début de votre mandat

Ville-Marie a embelli. Nous avons construit, entre autres, une promenade en pavé uni au bord du lac Témiscamingue. Nous avons également restauré les façades des vieux magasins dans le centre-ville. Nous avons enfin transformé un ancien garage de la voirie en une salle d’exposition (Salle Augustin-Chénier), où se tient la Biennale internationale d’art miniature.

Le secret de la longévité d’un maire

La passion. Il faut être près de ses citoyens. Et il vaut mieux ne pas hausser les taxes ! Ces dernières n’ont pas été augmentées depuis mon arrivée, en 1993.

Le principal défi de votre successeur

Poursuivre les travaux de voirie nécessaires et agrandir la piscine afin qu’on puisse y installer des estrades. La ville pourrait ainsi accueillir des compétitions de natation.