Tant pis pour les bonnes manières

Brian Topp n’a pas traîné pour se lancer dans la course à la direction du NPD, coupant l’herbe sous le pied des autres aspirants candidats avec, en plus, la bénédiction de celui considéré comme le dernier grand sage du parti, Ed Broadbent, et d’une des députés québécoises les mieux connues, Françoise Boivin.

Brian Topp pose pour un photographe. / J. Hayward/PC

Thomas Mulcair, qui soupèse avec soin ses appuis, a montré, en marge du caucus réuni à Québec, qu’il n’hésiterait pas à égratigner ses adversaires. Invité à expliquer pourquoi il prenait davantage de temps pour faire connaître sa décision, il a offert entre autres raisons que «ceux plus près de [Jack Layton] sont encore sous le choc». Un sous-entendu grinçant à l’endroit de M. Topp qui était pourtant aux côtés de M. Layton au moment où ce dernier rédigeait sa lettre testament.

On se doutait que tous les candidats chercheraient à s’approprier le legs du populaire Jack Layton, mais si ça démarre sur ce ton, ce ne sera pas joli.

Laisser un commentaire

Que de sensibleries, il n’est pas trop tôt pour que les candidats se déclare. Et en passant je trouve que M. Topp ferait un meilleur chef que M. Mulcair.

« Brian Topp n’a pas traîné pour se lancer dans la course à la direction du NPD, coupant l’herbe sous le pied des autres aspirants candidats… »

Je crois qu’il est bien qu’il ait fait connaître son intention si rapidement. Cela va grandement faciliter la décision de candidats potentiels marginaux.

On entendait toute sorte de spéculations. Beaucoup de députés s’imaginaient avoir une chance. Mieux vaut avoir moins de candidats à la chefferie, mais d’avoir une bonne qualité.

Mieux vaut une course à la chefferie âprement disputée entre plusieurs candidats, signe d’un parti vigoureux, que le couronnement sans péril d’un candidat unique. J’ai bien hâte de voir la suite des choses.

S’il y a 2 candidats au Québec et un dans le roc qui est-ce qui va être choisi et pourquoi?
M Mulcaire doit attendre de voir ce qui se passera dans le roc avant de poser sa cancidature si on veut avoir une chance que ça soit quelqu’un du Québec. Il doit sérieusement envisager de viser peut-être une bonne vice-présidence que de faire perdre tout le poid politique du Québec dans ce parti.

Vaut mieux pour Thomas Mulcair de bien évaluer d’où viennent ses appuis avant de se lancer dans une course qui est sans retour.

S’il n’obtient pas de support des députés à l’extérieur du Québec, il sera très difficile pour lui de percer dans le reste du Canada.

Avec Jack Layton, il avait un rôle tailler à sa mesure dans le parti pour les prochaines années. Sans lui il est un peu orphelin, puisque celui qui l’a convaincu de venir au NPD est celui qui est parti. Alors pour le peu que je sache, il n’a certainement pas eu la chance de déployer ces ailes pour faire valoir ses forces aux membres plus enracinés dans le parti depuis plusieurs années.

Je lui souhaite quand même bonne chance s’il décide de se présenter à la chefferie puisque je crois qu’il possède de belles qualités pour devenir chef de ce parti national.

Les médias continueront à voir des sous-entendus et à analyser pour faire de cette course un exercice de division. Le NPD n’est pas ce type de parti. Je suis militant et croyez-moi que le mot d’ordre est qu’on va se serrer les coudes et voter de façon intelligente pour le prochain chef. Cet exercice sera respectueux et ouvert et au bout du processus nous auront élu le prochain premier ministre du Canada.

Stuff typique de journaliste pour faire du sensationnalisme. Je ne vois rien de mal à ce que MM. Topp et Mulcair ont fait ou dit. M. Layton a lui-même expressément demandé à ses gens de continuer le travail!! Peu importe ce que les candidats feront, votre angle c’est de les faire paraître comme des ambitieux impatients qui se tiraillent sur le cadavre encore chaud du bon Jack, puisque ça fait vendre bien plus de papier.

On dit quelquefois qu’une image vaut mille mots. Dans ce cas, l’image jointe est très significative au niveau de la gestuelle. Ainsi monsieur Topp offre un sourire avenant et très généreux au photographe visible en premier plan qui doit de toute évidence prendre un cadre de la tête des épaules, histoire de monter qu’il a la carrure d’un chef.

Si ce n’est que le second photographe délivre une toute autre vision des choses. Ainsi en psychologie, les bras croisé sur la poitrine visent à renforcer le contrôlent et cachent dans les faits un sentiment d’hostilité, c’est une personne qui a de la difficulté à exprimer ses émotions en raison de son bouillonnement intérieur. Le fait aussi que la personne soit appuyée à un poteau montre qu’il est en constant besoin de soutient mais le fait qu’il soit penché pourrait aussi révéler un certain déséquilibre.

Si au contraire, il avait tenu son dos bien droit, cela montrait une personne qui est en réel contrôle et est capable de faire face à la musique. Il va falloir un peu plus que des sourires pour convaincre l’audience ; sauf si bien sûr les jeux sont déjà faits.

Si le prochain chef du NPD vient du ROC, les québécois seront déçus.

Si le prochain chef du NPD vient du Québec, les ROCiens seront déçus.

Même si Popp est originaire du Québec, les québécois le perçoivent comme un représentant du ROC.

Quand il n’y a pas de meilleure solution, alors on choisi la moins pire. Alors, si Mulcair décide de se présenter, il partira avec deux prises contre lui.

Depuis quand une course quelconque doit-elle être « jolie »? C’est au plus fort la poche. Point barre. M. Topp a bien fait de prendre les devants et d’annoncer tout de suite ses couleurs. Le NPD est un parti fé-dé-ra-lis-te. Les journalistes québécois déploient l’artillerie lourde pour qu’il prenne implicitement une autre tangente, sous prétexte d’une forte députation de la pro-vin-ce de Québec, mais les vieux de la vieille qui portent ce parti à bout de bras depuis ses débuts n’en ont que faire, et ils ont parfaitement raison. Que le meilleur gagne. Un point, c’est tout.

Bon il n’a qu’à dire le mot « Longueuil » dans chaque entrevue, faire le bon gars, spécialement à TLMEP et l’affaire sera ketchup. Mulcair verra probablement une autre opportunité dans un parti quelconque.

Les plus populaires