Têtes présidentielles

La coiffure des candidats est devenue un enjeu symbolique de la course à la Maison-Blanche.

La Maison-Blanche, à Washington. (Photo: skeeze/Pixabay)
La Maison-Blanche, à Washington. (Photo: skeeze/Pixabay)

Qui, de Hillary Clinton, Donald Trump et Bernie Sanders, possède la chevelure la plus « présidentielle » ? La chose est moins anodine qu’il n’y paraît. La coiffure est devenue un enjeu symbolique dans la féroce bataille que se livrent les candidats à la présidence américaine.

(Photo: S. Platt/Getty Images)Le brushing de luxe de Clinton

Début avril, la candidate démocrate Hillary Clinton a été durement critiquée par des adversaires républicains pour avoir fréquenté un chic salon de coiffure de New York — on y facture 600 dollars la coupe et 600 dollars la coloration. Hillary aurait ainsi montré à quel point elle est « déconnectée » du peuple, élitiste, membre de l’establishment…

 

(Photo: S. Loeb/AFP/Getty Images)Le toupet infini de Trump

L’étonnante tignasse blond orangé de Donald Trump est régulièrement source de moqueries. Le milliardaire tolère certaines blagues, mais a publiquement tenu à prouver, lors d’un rassemblement politique, qu’il ne portait pas de perruque ! Il a demandé à une partisane de lui tirer les cheveux… Les États-Unis n’ont élu aucun président chauve depuis Eisenhower, en 1956.

(Photo: M. Peterson/Redux)Les mèches rebelles de Sanders

Les cheveux de Bernie Sanders, souvent en bataille, ont aussi valeur de symbole. Ils renforceraient l’image antimatérialiste projetée par le candidat de gauche, qui promet une « révolution politique ».

 

 

(Crédits photos : Clinton : S. Platt/Getty Images ; Trump : S. Loeb/AFP/Getty Images ; Sanders : M. Peterson/Redux)

Les commentaires sont fermés.

Ça fait parti des ragots !!! Complètement ridicule et aucune mais aucune inflence sur le vote FINAL !