Théâtre arctique

Depuis qu’il est au pouvoir, le premier ministre Stephen Harper se fait un devoir d’aller visiter le Grand Nord canadien pour y afficher sa détermination à défendre la souveraineté du pays. À chaque fois, la tenue d’un exercice militaire à grand déploiement lui sert de toile de fond. Ce sera encore le cas cette année et on ne ménagera pas les efforts. On dit même que ce sera le plus important exercice militaire arctique de toute l’histoire canadienne.

L’Opération Nanook – c’est son nom – a commencé aujourd’hui avec le départ de Terre-Neuve de la frégate HMCS St. John’s. Les manoeuvres vont durer trois semaines, plus de 1000 militaires seront mobilisés et plusieurs ministères mettront la main à la pâte. Tout ce qui manque est l’épouvantail qui justifie l’ampleur de l’opération. Au cours des dernières années, les supposées ambitions russes ont souvent servi de prétexte à cette approche plus musclée de la défense de la souveraineté canadienne dans l’Arctique. On citait en particulier les interceptions de bombardiers russes se rapprochant trop près de l’espace aérien canadien.

Cette année, aucun épouvantail n’a été brandi pour rallier les électeurs derrière cette politique. Il faut dire qu’il n’y a pas d’élections en vue et que la coopération entre les pays nordiques est actuellement la règle plutôt que l’exception. Et après tout, selon un câble diplomatique dévoilé par Wikileaks, les menaces à la souveraineté du Canada dans l’Arctique n’étaient pas une préoccupation de M. Harper lors de ses rencontres privées avec les diplomates américains.

Mais les manoeuvres ne font que commencer. Il faudra voir si le ton plus mesuré persistera. À suivre donc.

Laisser un commentaire

Oui cette scène artique me donne froid dans le dos à cause des coûts qui y sont reliés….ont-ils été dévoilés?

Faudrait quand même pas oublié que l’on a payé 4 milliards à l’Angleterre pour des sous-marins qui prenaient l’eau et qui ont coûté le double en cale sèche pour les réparer et c’est pas fini.

Ah et puis les hélicos « Sea King » qui prennent 30 heures de réparations pour chaque heure de vol et lorsqu’il prit le pouvoir Chrétien (scandale des commandites) a payé 500 millions pour annuler un contrat d’hélicoptères.

Là Harper va payer plus de 35 milliards pour des avions qui sont encore en plan.

Trouvez pas que les ti-counes ont assez dépensé pour l’armée?

Les plus populaires