Torture: le film

Voici un documentaire qui a une date de péremption: le 19 décembre. C’est rare. Torture made in USA: Le film, est un remarquable documentaire de 85 minutes qui ne peut-être vu que sur le Web, et que pour une période limitée ? Pourquoi ? J’y viens.

Mais d’abord, pourquoi le voir ? Parce qu’il démonte avec sobriété et intelligence la mécanique qui a conduit les États-Unis à utiliser la torture à Guantanamo et en Irak (et ailleurs) sous l’administration Bush. Généralement, je me méfie quand les Français veulent raconter l’Amérique. Raccourcis et généralisations abondent. Cette fois, non.Marie-Claude Robin, qui avait fait l’excellent Le Monde Selon Monsanto, a réussi à interviewer plusieurs membres de l’administration Bush directement impliqués dans la chaîne de commandement ou témoins impuissants (autour du secrétaire d’Etat Colin Powell) de la dérive venue de haut, c’est-à-dire de Dick Cheney et George W. Bush.

Le documentaire ne peut être diffusé sur les écrans ou à la télé parce qu’une partie reprend des témoignages livrés devant le Congrès américain et diffusés par la chaîne parlementaire C-Span. Or C-Span demande maintenant des droits de rediffusion, qui font exploser les coûts (de 9000 euros initialement à 130 000 maintenant). Le site indépendant Médiapart (animé notamment par l’ex-journaliste d’enquête du Monde Edwy Plenel), avec l’aide d’Attac-France, d’Amnesty International et d’Human Rights Watch ont payé pour la diffusion Internet pendant deux mois. Alors courez-y…

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

1 commentaire
Les commentaires sont fermés.