Transports en commun: faut-il s’en méfier?

Il est courant de vouloir prendre l’autobus. Mais si l’autobus décide de vous prendre ?

(Merci à l’alertinternaute Daniel C. pour ce signalement.)

Les commentaires sont fermés.

On dirait le gouvernement Charest, les deux mains sur le volant, et qui va de l’avant,(ou se sauve) !!!

Ouff, il l’a échappé belle, ça aurait pu être pire s’il s’était retrouvé sur la SAAQ !

Jean GODBOUT
Victime d’un crime d’État

Oui, il faut s’en méfier ! L’autobus, lui, il passe, il a un horaire à rendre fou les chauffeurs qui parfois quittent le boulot…Il a un miroir qui peut vous accrocher la tête et il peut aussi accrocher votre miroir. Avec tous les poisons alimentaires et dans l’air, les heures interminables, il y a de plus en plus de gens distraits. Mieux vaut partir tôt que de mourrir dans la circulation.

Le cerveau humain permet de réaliser des choses étonnantes. Aussi, on se demande parfois comment on peut laisser certains individus :

Avoir des enfants, conduire un autobus, vivre en société (même en prison où ils sévissent encore) écrire sur des blogues en faisant la démonstration de leur absence totale de réflexion…

Un permis de vivre devrait être envisagé afin d’éviter les excès nuisibles à la communauté. Un examen sommaire et scientifique permettrait d’éliminer les plus dangereux. Trois questions possibles à partir d’une longue liste :

1.Lorsque la limite de vitesse indique 100km/h, devez-vous rouler à cette vitesse ?

2.Jean Charest est-il plus à gauche que François Legault ?

3.Le maire de Montréal est-il mal programmé ?

Les plus populaires