Un conflit créatif, la suite

Le conflit étudiant continue de susciter la créativité sur la toile. Ma sélection aujourd’hui:

Une absolue certitude...
Un autre point de vue...
La pression psychologique, ça peut mal finir !
On peut toujours rêver…

Signalez moi le nom des auteurs de ces créations pour que je puisse leur donner le crédit qui leur revient.

N’hésitez pas à me signaler d’autres élans créatifs, dans la section commentaire ici, sur Facebook ou Twitter.

Laisser un commentaire

L’humour donne un point de vue différent pour déamorcer la colère que la situation engendre.

Voici une pièce de Clément Janequin.
Elle a été remise au goût du jour
Elle devrait être enregistrer d’ici deux semaines.

La Grève, ou la Bataille des Étudiants
Musique C. Janequin
Paroles S. Chalifoux

Écoutez tous gentil québécois
La victoire de Gabriel Nadeau-Dubois
Et orrez, si bien escoutez,
Des coups ruez des policiers
Phiffres soufflées, chantez toujours,
Lisez, criez, faict(es) tous les jours
Jeunes et vieux, bons compagnons
Ensemble contr’ la loi baillon,
Criez soudain, contre l’abus,
Nobles, Descendez dens les rues,
Le verbe aux lèvr’ hardiz et promptz
Comme lions!
Manifestants, faites vos sons!
Armes rangez, sans casses marchons,
Pacifiquement! Marchez devant!
Alarme, alarme.
Soyez hardiz, contre le parti.
Chascun se raisonne,
La fleur de lys,
Fleur de hault pris
Y est en personne.
Suivez Dubois,
Le p’tit Dubois,
Sentez-vous la grogne
Sonnez, trompettes et poèlons,
Pour resjouyr les compaignons.
Fan frere le le fan fan fan feyne
Fa ri ra ri ra
Portez l’étendard,
Faites gaffe aux gens d’armes à cheval
Frere le le lan fan fan fan feyne
Bruyez, crier slogans et chansons
Tonnez grosse cuillère et poèlons
Pour secourir les compaignons.
Von pa ti pa toc von von
Ta ri ra ri ra ri ra reyne
Pon, pon, pon, pon,
la la la . . . poin poin
la ri le ron
Québec courage, courage
Donnez des horions
Chipe, chope, torche, lorgne
Pa ti pa toc tricque, trac zin zin
Sors! à mort; sert
Courage allez criez, huez.
Gentils étudiants, soyez vaillants
La loi battue, la paix rev’nue
Charest perdu, chiques dessus, alarme, alarme!
Courage prenez après suyvez, criez, votez
Ils sont confuz, ils sont perduz
Ils monstrent les talons. Courage compagnon
Escampe toute frelore la tintelore
Ils sont deffaictz
Victoire au nobl’ Nadeau-Dubois
Escampe toute frelore bigot.

Moi c’est le coût total de cet exercice d’augmentation des frais de scolarité qui m’intéresse.

De la comptabilité créative à la Jean Charest…

Une perte pour le Québec de centaines de millions de dollars.

Merci PLQ (Plaisirs Québécois).

C’est drôle, j’avais vu une autre version de la pub de Martine et la personne avait, elle aussi, fait une faute de base en conjuguant mal le verbe « étudier » à l’indicatif présent (« Martine étudit sans faire chier le Québec »).

Le cliché de l’étudiant-e égoïste, consumériste et un peu ignorant-e colle tellement mieux aux carrés verts qu’aux rouges…

Les plus populaires