Un conflit créatif: l’Art guidant le peuple II

Les créatifs s’en donnent à cœur joie, ces derniers jours, sur la toile, en détournant des œuvres d’art au profit de la crise étudiante. Voici mon tri:

 

On les sent bien seuls... (l’Absinthe de Degas, détourné par Laurence Lemieux)

 

La ministre St-Pierre, mais on ne sait si la scène est prise avant ou après les excuses. (D'après Le cri, d'Edvard Munch)
Réunion du conseil des ministres. On semble suggérer que c'est la dernière. (Cliquer pour agrandir) D'après La dernière Cène de De Vinci
Il y a même un peu de sculpture dans le lot... (d'après le David de Michel Ange)
Énigmatique. Détournement: Marianne Papillon (D'après le Diptyque de Melun. de Jean Fouquet,
Là, c'est clair !

Signalez-moi le nom des auteurs de ces créations pour que je puisse leur donner le crédit qui leur revient.

N’hésitez pas à me signaler d’autres élans créatifs, dans la section Commentaires ici, sur Facebook ou Twitter.

Notez que j’ai regroupé ces choix dans Un conflit créatif (illustrations, vidéos) et Un conflit photogénique (photos).

Les commentaires sont fermés.

Merci pour me faire rire ouf c’est grotesque comme dirait l’autre. Aussi je vous réitère M.Lisée que vous avez un rendez-vous assez important avec le Québec, nous faire part de la date!!!

Bonjour, j’ai réalisé le premier montage, celui avec l’Absinthe de Degas.

Heureuse qu’il vous plait!

Laurence Lemieux

Image 4: elle est percutante mais il n’est pas sûr que le principal intéressé trouve ça drôle. Faudrait lui poser la question. En tout cas, d’aucuns diront qu’on verse ici dans le culte de la personnalité physique. Même les Soviets n’ont pas poussé le bouchon jusque là. Mais il faut dire aussi que Lénine et Staline étaient tout, sauf sexy…

Bravo !

L’humour est le meilleur décapant de la turpitude.

Celle des libéraux et de leurs serfs étant dans la catégorie des croûtes, il ne faut pas hésiter à frotter.

Bravo encore à Laurence Lemieux pour votre couple !

C’est méchamment très drôle. 🙂 🙂 🙂

Image 1: si l’on remplaçait les têtes de gauche et de droite par celle Martine Desjardins et Gabriel Nadeau-Dubois respectivement, l’effet expressionniste serait exactement le même: l’échec.

M.(ou Mme?)Lemieux, vous êtes vraiment très fort(e).

J’ai ri à en avoir mal aux côtes!

À quand une exposition de toutes ces œuvres géniales au Musée des Beaux-Arts, au profit de la cause étudiante? Je vois très bien de nu de Harper comme plat de résistance.

Je suis certain que la Ministre de la Culture serait ravie d’accorder une généreuse subvention à une telle initiative. Les gens qui portent le carré rouge pourraient entrer gratuitement.

L’Absinthe de Degas est tordante; éclats de rire assurés. La parrain, en compagnie de la gardienne de son trésor, la mine déconfite, ruminant la possibilité de l’éclatement de la famille lors des prochains règlements de comptes électoraux.

D’après le David de Michelange?
je croyais que c’était Apollon ( « è pas long….)

Certaines oeuvres me dérangent à mon grand regret.
Elles ne sont pas toutes de bon goût.
Je salue tout de même la créativité de nos internautes.

Quand on pose des questions intelligentes on se retrouve entouré de gens intelligents.
Quand on fait dans le dénigrement on se retrouve entouré d’envieux.
Les sociétés pour évoluer ont besoin de se réfléchir et d’apprendre de leurs erreurs.
Ceux qui font du populisme en animant les émotions peuvent manipuler les faibles esprits mais perdent l’intérêt de ceux qui sont capable de solutions innovantes et constructives réfléchies. En choisissant le ton vous avez choisis vos supportaires. Bon chance.

« La ministre St-Pierre, mais on ne sait si la scène est prise avant ou après les excuses. (D’après Le cri, d’Edvard Munch) » En lisant « Mes excuses au PLQ » peut-être ? 😉