Un conflit créatif: l’Art guidant le peuple !

La couverture du groupe Mise en demeure détournant le tableau « La liberté guidant le peuple » en y insérant Amir Khadir et Jean Charest introduit une nouvelle phase dans l’iconographie du printemps érable. Voyons-voir:

L'original

 

La version Mise en demeure avec le décodage du JdeM: 1 – La « Liberté », a été remplacée par « Bananarchiste » qui tient le drapeau anarchiste. 2 – La tête coiffée d’un chapeau haut de forme et tenant un mousquet, Amir Khadir. 3 – À ses pieds gît Jean Charest, à demi-nu. 4 – Un policier anti-émeute du SPVM à genoux devant « Bananarchiste », comme prosterné. 5 – Près d’un cadavre en uniforme, une casquette d’officier allemand. 6 – L’un des révolutionnaires remplacé par un manifestant cagoulé.
Une version précédente, liée à l'écologie et aux étudiants
Une version plus ludique circulant aujourd'hui sur les réseaux sociaux.
Une autre idée, moins guerrière. Je vous laisse reconnaître les protagonistes ajoutés à La naissance de Vénus par Bouguereau, modifié par Marc-André Brière

Signalez-moi le nom des auteurs de ces créations pour que je puisse leur donner le crédit qui leur revient.

N’hésitez pas à me signaler d’autres élans créatifs, dans la section Commentaires ici, sur Facebook ou Twitter.

Notez que j’ai regroupé ces choix dans Un conflit créatif (illustrations, vidéos) et Un conflit photogénique (photos).

Laisser un commentaire

Si les rôles avaient été inversés, je suis SÜR que Khadir aurait fait preuve du même détachement

Sauf erreur,plusieurs personnages du dessin (le policier à quatre pattes, l’un des morts, etc.) sont des membres du groupe. Ça donne une perspective plus large, et ça réduit énormément le côté violent de la chose.

Prenons le premier poster et on remplace Charest/Khadir par Obama mort au pied du Tea Party.

Encore mieux: Françoise David morte au pied d’Éric Duhaime…

Je suis sûr que Lisée et la gaugauche dirait que c’est l’art qui guide le peuple.

Je pense plutôt qu’on aurait eu droit à un caca nerveux. Le gauche est très confortable avec la violence de ses carrés rouges.

Le titre du JdeM suggère que Amir Khadir est le protagoniste principal de la caricature. on voit bien qu’en fait, il est un personnage secondaire et que le thème central, c’est la fameuse banane.
Bref, c’est tellement malhonnête comme procédé que j’espère que m. Khadir va poursuivre Québécor. On ne cesse de repousser les limites en matière de salissage politique.

J’imagine un gros titre si la dernière image s’était retrouvée chez Amir Khadir:
« Affiche troublante! Amir Khadir, après un changement de sexe, fait une partouze avec des enfants! »
Après, on ferait défiler le ministre de la famille, question de jouer les outrés en espérant grappiller quelques votes choqués. Le ministre Bolduc, toujours aussi impressionnant de vivacité, pourrait spéculer sur le message subliminal du tableau et l’impact sur l’identité sexuelle des gens vulnérables.

Est-ce que quelqu’un peut m’expliquer comment une « pièce à conviction » prise dans la demeure d’AK se retrouve entre les mains des journalistes du JdeM? Est-ce dans les habitudes de la police de procéder ainsi ?

Serions-nous mieux aviser de mettre la photo de la reine dans tous ces oeuvres?

À quand une Loi qui nous obligerait à remplacer le visage de ces oeuvres par une photo de la reine portant le carré rouge?

Harper, Charest et Poutine même combat!

Le “complot” de Monsieur Khadir : un montage ridicule … et son exploitation grotesque !

Dans leurs éditions du mardi 12 juin, le Journal de Montréal et le Journal de Québec ont décidé d’initier leurs lecteurs à la peinture classique, avec la reproduction d’une œuvre d’art à la Une, assortie d’un titre très pédagogique : « Khadir armé, Charest mort » ! Ce fut malheureusement une catastrophe … car :

La peinture reproduite par ces quotidiens, qui est en fait un montage effectué par le groupe de musique “Mise en demeure”, qui trahit et défigure totalement une œuvre d’Eugène Delacroix (La Liberté guidant le peuple (*)), est des plus ridicule, car on y présente un individu, affublé du visage de Monsieur Jean Charest, qui serait mort au combat pour défendre la République et la Démocratie, contre la monarchie restaurée des Bourbons ! Ceci aux côtés d’un combattant qui, par la magie de Photoshop, devient Monsieur Amir Khadir… D’autre part, un ouvrier blessé au combat est transformé en policier, alors qu’un autre ouvrier devient un casseur du “Black Block”, tandis que la figure féminine héroïque de la Liberté prend la forme d’une banane anarchiste !

C’est ce calamiteux détournement d’une œuvre grandiose, qui traînait quelque part dans la maison de Monsieur Khadir, qui est brandi comme preuve d’un éventuel complot, qui menacerait, d’une manière « subliminale » selon un ministre de la santé qui s’improvise psychanalyste de l’art, un gouvernement dûment élu et parfaitement respectable … !

Dans cette inénarrable et grotesque convergence politique, policière et médiatique associant l’inculture et le délire, certains ministres ont choisi d’en rajouter, histoire de saboter eux-mêmes une réputation déjà quelque peu égratignée. Ainsi, outre Monsieur Bolduc (ministre de la santé), Messieurs Hamad (ministre du Développement économique) et Fournier (ministre de la Justice), sans compter une ministre de la culture spécialiste du cubisme rouge, ont ajouté leurs sciences respectives à une opération … qu’ils auront tout le loisir de regretter après les élections.

Yves Claudé (ycsocio///yahoo.ca)

(*) http://www.histoire-image.org/site/oeuvre/analyse.php?i=234

Vraiment hot! Y a du travail là dedans et de l’imagination. Les gens banalisent beaucoup l’art numérique. Et beaucoup de gens en autre la ministre de l’inculture ne semble pas avoir le bagage intellectuel pour apprécier cette forme d’art. D’ailleurs un grand caricaturiste numérique est disparu du web à cause justement des politiciens. Je parle ici de monaerik et du site « cornichon.qc.ca » qui a dû etre fermé son site web il y a quelques années.

Attention, M. Lisée, vous allez être accusé par le gouvernement d’inciter « à la violence et à l’intimidation ».

Osez présenter le tableau de Delacroix, une œuvre incitant à la « rébellion violente contre l’autorité », quelle horreur !

Vous contrevenez même à l’article 30 de la loi 78: « Quiconque aide ou amène une autre personne à commettre une infraction visée par la présente loi commet lui-même cette infraction et est passible de l’amende prévue au premier alinéa de l’article 26 ou de celle prévue au paragraphe 1° ou au paragraphe 2° du deuxième alinéa de cet article s’il est visé par un tel paragraphe. »

En effet, quelqu’un qui regarde cette oeuvre du XIXe siècle: « La Liberté guidant le peuple » pourrait être tenté de se battre pour la démocratie.
Otez ce tableau que je ne saurais voir!

😉

Ces images sont de très bons pastiches d’œuvres d’art authentiques, qui exaltent (trahissent, montrent, illustrent, sifflent, hurlent, crient) quelques fantasmes révolutionnaires à la gomme balloune.

C’est pas plus drole que denvoyer les étudiants dans le nard. 2 poids 2 mesures

@Cynthia cest a dire au moment de la création de la coalition oopsée a la hausse et la tarification des services publique. Donc si on ne donne pas la gratuité pas de r`glement possible.pfff
Pour avoir un r`glement les étudiants mentaient en disant quil suffisait que le gouvernement bouge sur les frais de scolarité… il a bougé il est donc normale que les étudiants bougent aussi sur les frais.
S’ils trouvaient insultant une diminution de 35$ il fallait faire une contre-offre avec une augmentation de 35$. Ça aurait été un point de dpérat pour trouver un compromis entre les 2. Comme la dit Mme beauchamps GND ne veut pas régler. Il est indigne de le garder comme représentant en plus davoir fait des menaces ce qui détruit les liens de communications il a clairement démontré ne pas vouloir bouger de la gratuité. Irréconciliable, il veut garder sa job advitam eternam il veut lanarchie il nen veut pas dordre social. Je continue despérér quil sera mis a la porte de linstitution denseignement parce quil nest rien dautres qu’un trouble maker.

Attention : les images subliminales peuvent conduire à la violence !

Il a étudié 30 ans pour dire une chose pareille.

Il a bien fait de se recycler en politique le Ministre. J’aurais pas souhaité me voir sur le billard sous son scalpel erratique.

Mise en demeure ne fait pas rire, ni sourire ne serait-ce que l’instant d’une excuse la Ministre de la culture. La Grande Culture… Imposture et fourberie.

On va bientôt devoir cacher nos affiches sous peine de se voir dénoncer par le KGBec.

Dommage, moi qui prisait la poutine. Je vais devoir la sniffer dorénavant.

Le Québec cul par dessus tête !

Sur le site du groupe musical préféré de la famille Khaditr on peut voir une personne tirant un cocktail molotof à des policiers avec l’inscription

« J’ai mis le feu aux policiers et je n’avais plus froid. »

Dans une chanson on dit:

« Ç’est pas d’même qu’on passe à l’action
Y faut du monde pour bloquer les portes
on veut au moin une police de morte

Les baricades sont endomagés

Ya des bâton y vont l’payer

Dans un motons on pourait s’enchîné
c’est citoyen , ça d’vrais marcher

Les molotov sont préparés
ça va chauffer on va gagner

Eille ç’tait une bin bonne idée de s’enchaîner

Refrain

Ce n’est qu’un début,
continuons le combat… »

J’aimerais avoir l’opinion de Lisée la dessus… C’est l’art guidant le peuple?

Parlant des message subliminaux de Bolduc…

Quand la gauche a utilisé cet argument avec Sarah Palin qui “ciblait” des États lors des élections, la gauche et les médias ont utilisé cet argument (et le trouvait très brillant).

Il faudrait un peu de constance…

D’ailleurs que penserait la gauche si le Tea Party produisait un poster similaire avec Obama mort au pied de Romney. Tout le monde trouverait ça drôle?

@David

On sent que vous êtes atteint, comme le dit le bon docteur Bolduc, de pulsions subliminales d’attrait à la violence.

@Gilles Raymond – qui demande qu’on lui explique…

L’affiche n’a pas été saisie. Il y a eu des photographies prises par les enquêteurs lors de l’arrestation d’une personne qui fait face maintenant à 11 chefs d’accusation. Ces photographies ont été discuttées en cour, donc en public. Le JdM a trouvé l’affiche sur le site web des artistes.

C’est pourtant bien expliqué dans le JdM.

@david
Tu es pas mal frileux… T’as jamais écouté brassens?
Remet le à son époque et tu m’en reparlera.
La critique et la dénonciation fait souvent partie des textes.

D’ailleurs la tuerie qui a eu lieu, par l’armée américaine, en 1970 sur le campus universitaire de Kent se retrouve dans une vieille pièce de genesis. Il s’agit de la pièce « the knife ». C’est la vision du soldat qui doit tirer sur l’enemie designé par ses supérieurs.

M. David vous êtes subjugué par les messages subliminaux de toutes parts.

Attention à votre santé!

@ Raymond Campagna, Youlle

Ce n’est pas moi qui na parlé de message subliminaux, c’est la gauche dans l’affaire Palin/Tucson.

Si c’est un raisonnement stupide pour Bolduc, alors ce l’est aussi pour la gauche.

Et j’attends la réponse à ma question.

On aurait dit quoi d’une œuvre similaire avec Obama mort au pied de Romney ?

On aurait tous trouvé ça drôle ?

@David:
Coudonc, est-ce moi où tu cherches vraiment toutes les façons de rester choqué? Quand t’es rendu à défendre la pôvre Sarah Palin et à tout mettre dans le même paquet…
Ça prouve que cette histoire de tableau, ce n’est pas bin terible.

Toujours pas de réponse Lisée ?

Chanter le meurtre de policiers t’es pour ça ?

Chanter le meurtre de politiciens t’es pour ça ?

Tuer martineau t’as trouver ça drôle ?

Des questions légitimes quand on diffuse les basse oeuvre de « Mise en Demeure ».

David

Il n’y avait rien de subliminal dans l’affaire Palin/Tucson. Pour être subliminal, il faut que le cerveau soit soumis à une info que le conscient ne perçoit pas mais qui frappe le subconscient. L’histoire des cibles était une évidence qui n’a rien à voir avec le subliminal.

Le pire est que Khadir n’a rien à voir avec la réalisation de cette toile. Les membres de Mise en demeure n’aiment pas le député de Québec solidaire et se moquent de lui souvent.

« L’histoire des cibles était une évidence qui n’a rien à voir avec le subliminal. »

Les démocrates ont fait exactement la même chose, et personne ne s’en est offusqué.

quand je parle d’immunité socialiste…

@ Phazon

Donc plus d’un an plus tard la gauche va enfin avouer que ses attaques contre Palin étaient ridicules ?