Une solution à la cohabitation vélos/autos

Il suffisait d'y penser...
Il suffisait d'y penser...
Laisser un commentaire

C’est drôle, ça me fait penser à John James, il est le seul à penser qu’il est sur la bonne voie.