Une solution pour Turcot

Comment augmenter le nombre de personnes qui empruntent l’échangeur Turcot sans augmenter le nombre de véhicules. Voici:

Il suffisait d'y penser...
Il suffisait d'y penser...
Laisser un commentaire

Pas sûr que ça va passer sous les échangeurs ça… Et aussi dans les courbes et les bretelles d’accès… Bye bye Bus ! 😉

On pourrait accrocher une remorque avec trois étages ! Économie !

« Think big, stie ! » Elvis Gratton

J’ai vu récemment la photo (en Chine je crois??) d’un autobus sur rails laissant passer le trafic normal sous lui… il est fait en forme de « n » et n’est pas plus haut qu’un viaduc normal; mais n’a pas 3-4 étages comme celui qui est illustré ci-haut. D’ailleurs, le centre de gravité de celui illustré sera problématique dans les virages 🙁

Y a-t-il un ascenseur ? Et les nouveaux abrit-bus seront-ils à la hauteur ?
Je suis perplexe!!!

Mettez un péage pour ceux qui circulent à moins de 2 par voitures,ça pourrait réduire de beaucoup la quantité de voiture sur la route.

La vraie solution s’est de s’attaquer à certaines des sources du problème, ex: la distance inutile residence-travail et le niveau inadéquat des reseaux de transport alternatifs électriques pour les passagers et les marchandises.

Pour reduire des deplacements résidence travail,
1- on peut exiger une meilleure integration de differentes fonctions urbaine pour chaque cartier, un % d’etages residentiels minimum (ex:30%) dans les tours a bureau, et un % de bureaux minimum(ex: 30%) dans les tours a condo.
2- Mettre sur pieds des mesures pour favoriser le tele-travail et les mini-bureaux satelites en périférie de montréal.
3- Favoriser le travail 4 jours semaines

Pour les alternatives
4-Avec un reseau de monorail suspendu electrique, passant beau temps mauvais temps a 150km/h, 200km/h ou plus au dessus des embouteillages et des travaux de refection du pavé toujour a recommencer, outre l’offre complementaire pour les transports en commun, pourrait reduire les distances parcouruent en camions par les marchandises, economiser collectivement des millions en petrole(syphonés hors Quebec) si le prix du petrole connait une flambé au cours des prochaines annees, reduire legerement l’achalendage des poids lourds sur le pavé des autoroutes ponts et viaducs. Je crois qu’un systeme quebecois de pont modulaire dont on ne parle pas assez, permetterait au monorail d’enjamber le fleuve sur la rive sud de mtl (et entre quebec et levi) pour une fraction *infime* du prix d’un pont(mais cette technologie est bloque par la mafia et le beton, donc non seulement on paye 30% de plus pour un projet de plusieurs milliars, mais on ne se fait presenter que des projets monstre lorsque des solutions qui coute des miliers existent mais sont rejeté par les administrations vendues et les entrepreneurs mafieux, et en plus un port modulaire pour monorail ca ne requiert presque pas d’entretien contrairement a la fortune que coute l’entretien des ponts). Bref meme si un systeme n’inclus pas de navette pour marchandises initialement, s’il est bien conçu des le départ, il le permettera si il devient strategique ou economique pour le Quebec de l’utiliser.