Victimes et miraculés politiques de l’attentat de Tucson

La balle qui a traversé, samedi, le cerveau de la démocrate Gabrielle Giffords s’est ensuite logée au cœur du débat idéologique américain provoquant, non un arrêt cardiaque, mais une forte chute de tension à droite.

Voyons la liste des blessés, et des miraculés:

1. Victime, Sarah Palin

Moment de vérité pour Palin
Moment de vérité pour Palin

L’utilisation par cette star de la droite américaine de vocabulaire tiré du monde des armes — son appel à « recharger », émis à ses fans après que plusieurs élus démocrates, dont Giffords, aient été victimes de vandalisme après leur vote pour la réforme de la santé  — et son choix de mettre l’image de cibles pour pointer les circonscriptions démocrates, donc celle de Giffords, l’a mise, elle, dans la mire de toutes les critiques.

Elle est devenue le symbole du discours politique pousse-au-crime.

Cette affaire survient alors qu’un sondage indique qu’elle traîne de l’arrière dans les intentions de vote pour la première étape du parcours des présidentielles, les Républicains du petit État de l’Iowa ne la mettant que troisième dans la course qui aura lieu dans un an. C’était prévu, mais son rôle symbolique dans le climat créé avant l’attentat la rend encore moins vendable pour les républicains modérés d’Iowa.

La façon dont elle réussira (ou non) à se tirer de ce pétrin pèsera dans l’appréciation que les Républicains modérés auront d’elle, donc dans ses succès, ou échecs, à venir dans les primaires de 2012. David Frum, républicain modéré, lui offre plusieurs suggestions, dont celle-ci:

Posez l’hypothèse que vous êtes présidente en ce moment. Le pays voudrait que vous disiez quelque chose au sujet de ce crime terrible. Que diriez-vous ? Dites-le maintenant.

2. Miraculée potentielle, Gabrielle Giffords, l’anti-Palin

Giffords: l'anti-Palin par excellence
Giffords: l'anti-Palin par excellence

Incroyable ! Les médecins affirmaient ce lundi que Giffords avait des chances de se rétablir. « Je suis optimiste » a dit l’un d’eux. « Elle a une chance de se mouvoir, de rire, pleurer et parler, peut-être même de retourner au Congrès », ajoutait le neurochirurgien qui s’était occupé du cas, plus grave,  de Jim Brady, atteint au cerveau par une balle destinée à Ronald Reagan en 1981. Brady, en chaise roulante, fut ensuite un porte-parole énergique de la réglementation des armes à feu.

S’il fallait que Giffords puisse, au minimum, donner des entrevues et faire quelques discours, elle deviendra l’anti-Sarah Palin par excellence. Une ex-républicaine, devenue démocrate modérée, perçue comme victime de l’exagération en politique et incarnant son exact contraire. Le vivant symbole qu’on peut survire à la violence politique et devenir un reproche ambulant pour le discours belliqueux de droite.

Bref, un véritable aimant symbolique pour attirer les électeurs indépendants vers les démocrates en 2012.

3. Victimes: le leadership républicain, le Tea Party, Fox News

Le nouveau Speaker du Congrès américain, le Républicain John Boehner, devait lancer cette semaine l’offensive anti-démocrate, notamment en démontrant que les élus de la chambre basse souhaitaient majoritairement l’annulation de la réforme de la santé.

Or la balle de Tucson vient de le mettre, lui, son parti, le Tea Party et les médias de droite complètement sur la défensive. Le renversement de tonalité politique est complet. Temporaire, certes, car la donne de base n’a pas changé. Mais néanmoins spectaculaire.

Le fait même que Boehner ait reporté le vote sur la santé crée une adéquation entre la violence du débat politique et la rudesse avec laquelle les Républicains traitent les réformes démocrates. La rhétorique était guerrière. Le fait de tenir ce vote — légalement futile, car le président ne signerait jamais cette loi — découle de la même logique d’affrontement pour l’affrontement. Tout à coup ce geste devient, symboliquement, inapproprié.

Les journalistes de droite sont évidemment complètement furieux que des liens soient faits entre la rhétorique guerrière républicaine et le geste d’un désaxé dont rien ne prouve, en ce moment, qu’il ait été de quelque façon influencé par Palin, Fox News et compagnie. Le fait que le lien ait été évoqué par le Shériff de Tucson en charge de l’affaire a pourtant donné de la légitimité à cette explication.

Mais même un présentateur vedette de Fox, Geraldo Rivera, a déclaré en ondes que ceux qui refusent de voir un lien entre la teneur du débat politique et l’attentat « sont en déni » !

4. Miraculé: Barack Obama

A part le déclenchement d’une guerre, rien ne profite davantage à un président qu’une tragédie nationale. Ronald Reagan s’en était fait le champion. Au delà de ce premier impact, la mise sur la défensive des Républicains justifie a posteriori le recentrage auquel s’emploie le président depuis décembre, au grand dam de son aile gauche.

Son compromis sur les baisses d’impôts et la relance économique, permettant ensuite l’adoption du droit des gais de servir ouvertement dans l’armée et de la ratification du traité de réduction des armes nucléaires avec Moscou, puis la nomination d’un chef de cabinet centriste, tout ceci dit de lui qu’il fuit les extrêmes — alors que ses opposants font le lit des extrémistes.

S’il avait, au contraire et comme le lui demandaient ses partisans, viré à gauche, il serait moins à même d’en tirer les bénéfices aujourd’hui. Jusqu’à samedi outrés par le recentrage présidentiel, l’aile gauche démocrate n’a d’autre choix que de se réjouir de la tournure des événements. Du moins temporairement.

On verra maintenant si Obama peut capitaliser sur ce renversement pour plus de quelques semaines.

Pour lui, cependant, une ombre au tableau. Il souhaite que Sarah Palin soit candidate lors des primaires républicaines, pour qu’elle tire avec elle tout le Parti vers la droite déjantée, lui laissant l’espace électoral dont il a besoin au centre.

Si la balle de Tucson amoche trop durement Palin et qu’elle ne se met pas en lice, il pourrait perdre un peu de cet avantage.

5. Blessé très léger: la banalisation du port d’armes aux USA

L’agresseur de Tucson s’est acheté parfaitement légalement l’arme de poing utilisé lors de l’attentat. Il avait d’ailleurs le droit, en Arizona, de porter cette arme sur lui, dans des lieux publics.

Selon le National Rifle Association, le puissant lobby pro-armes à feu, chaque année, les Américains deviennent propriétaire de quatre millions d’armes à feu supplémentaires. L’estimation de la NRA pour 2010 est que les Américains possèdent collectivement 300 millions d’armes à feu, dont 100 millions d’armes de poing. Plus de 40% des ménages possèdent au moins une arme.

L’histoire récente démontre que le lobby pro-armes à feu est désormais politiquement invincible. Les États ont plutôt eu tendance à élargir le droit de port d’armes, dans les lieux publics, y compris, pour certains États, dans les bars (!)

Il faut d’ailleurs voir comment les candidats à la présidence du Parti républicain se vantaient de posséder plusieurs armes à feu, dans leur débat de la semaine dernière.

Comme après chaque attentat violent, on sent une poussée de la volonté de réglementation, qui s’éteint peu après. Ce sera également le cas cette fois-ci.

(Pour une chronologie 2008-2010 de la montée de la violence et de la rhétorique pro-armes à feu aux États-Unis, voir ici.)

6. Blessé léger: le ton des débats politiques

Quel impact durable l’attentat de Tucson aura-t-il sur le discours politique ? Probablement négligeable lorsque cette affaire sera du passé, dans deux ou trois semaines. Quelques traces, cependant, pourraient subsister. Comme l’écrit l’analyste Beth Reinhard dans le National Journal:

Il est désormais difficile d’imaginer un politicien affichant sur un site une carte montrant des cibles sur les circonscriptions de ses rivaux, ou un membre du congrès affirmant, comme l’avait fait la Républicaine Michele Bachmann, « il faut se débarasser (take out) certains de ces gars-là ». Ou une candidate comme la Républicaine Sharon Angle du Nevada blaguant: « Vous savez, je me sens un peu seule aujourd’hui. D’habitude je me fais accompagner par Smith and Wesson. »

C’est peu, mais c’est déjà ça de pris.

Laisser un commentaire

J’ose espérer que cela donnera une leçon à une certaine ultradroite québécoise.En effet, il n’est pas rare que certains chroniqueurs(euses)
de cette ultradroite s’expriment avec un style et un vocabulaire « violents ». Notamment la dame, « économiste senior » de l’IDM.

Une chose est sure. Madame Palin a retiré sa liste des 20 cibles dont fesait parti la Victime Démocrate, ainsi que tout les autres… déjà en cours, cela constitue la reconnaissance que ce que Madame Palin diffuse est dangereux et litigieux.

Byye Bye Charlie Brown alias Sarah Palin.

Beck de Fox persiste et signe cet aprês-midi.

Je croit que l’aspirant vice-présidentiel mormon va se dissocier de Bex et O’reilly, (enfin).

Il faut que cette dynamique menant èa ce carnage soit maintenu dans le discours publique des USA et Obama aura son ticket pour un deuxième mandat car ce narcissique égoiste mentalement instable prétentieux a transgressé deux ligne rouge à ne pas traverser chez les Red Necks à savoir tirer sur une femme mais surtout tué une gamine de 9 ans patriote.

Si les Médias États-Uniens, et il en a peu, c.a.d. 6% sachant que 94% des médias imprimés, radios, musicales, télévisions, cinémas sont détenus par une grande majorité de citoyens États-uniens qui ont une double nationalité celle d’Israelle également, si ce peu de média réussit à mettre en exergue les dynamiques et leurs prémisses qui mène à un tel carnage, alors le Président Obama restera pour un deuxième mandat et pourra désormais établir des politiques de six ans plutôt que de deux ans,

Il lui importe via l’Empathie d’Oser et d’établir davantages de politiques de gauche.

Le fonds de la question c’est est-ce que porter un arme, comme on le croit dur comme fer aux USA, vous protège des criminels?
Si on regarde juste le taux d’homicides (ce que la gauche ici s’empresse toujours de faire) la réponse est non évidemment puisque le taux est 4 fois plus élevé qu’au Canada
Mais si on regarde les autres crimes (ce que la gauche ici ne fait jamais) la réponse est oui puisqu’il y a moins de vols aux States qu’au Canada, moins de viols, moins d’assauts.
Mais ne comptez pas sur notre presse gauchiste pour vous en parler….

Si vous pensez que je charrie, calculez autour de vous le nombre de personnes qui ont été cambriolées chez eux? J’ai une vielle tante qui a été cambriolée 3 fois au cours des 20 dernières années. Elle vit dans un quartier pénard de Québec!

J’abonde dans le sens de Pierre Desrochers.

Les radio-poubelles de Québec exploitent malheureusement le style Palin.

La bulle va un jour leur péter au visage…

Une analyse comme d’habitude toujours convaincante sans que la -vérité- éclate à chaque phrase, l’auteur, J.F.Lisée bénéficie par l’écriture de ce talent pour convaincre les lecteurs quitte parfois à les transporter en bateau. Le défaut principal des articles de M.Lisée ne serait t-il pas qu’il fasse profession d’un trop grand optimisme?

Ne sous estime t-il pas l’argument classique dans ce genre de tueries collectives, l’argument du tireur fou qui de facto dans toutes ces histoires clos le débat. Hier, un tireur fou a tué John Lennon, des jeunes déséquilibrés à Colombine en 1996 au Colorado ont massacrés une classe. À Dawson, ici au Québec, l’analyse s’en est tenu à l’acte d’un malade quoique pour Polytechnique cela s’est avéré moindrement être le cas. Bref, même dans un cadre étroitement politique comme en Arkansas, si les républicains et plusieurs médias réussissent à vendre la thèse de fin de débat du tireur fou, ce qu’ici même TVA-LCN fait en sachant bien que Québécor prépare par Sun News, un réseau Fox conservateur pour le Canada anglophone. Comment la remise en question de la réaction conservatrice républicaine pourra se faire?

Sur le déséquilibre humain proprement dit, nous savons que chaque individu même le plus isolé ne vit pas en vase clos de la société. La bulle de l’individu marginal et malheureux n’est jamais hermétique. La thèse de l’influence de l’agitation colérique du Tea Party sur un individu affecté tient debout comme cette hypothèse que la recherche personnelle du tueur qui lit Marx, Hitler, Lewis Carrol et Georges Orwell de façon contradictoire tout en prenant connaissance de l’actualité locale en Arkansas et américaine est à l’image d’une société qui à tout sacrifié dans une surenchère dans l’identité personnelle qui parfois dépourvu de tous points de repères collectifs peut basculer cette -recherche dans l’identité personnelle- dans la voie du terrorisme intérieur de droite ou proprement nihiliste, désespéré.

L’excès d’optimisme de l’article consiste peut être de remettre à plus tard une analyse sociologique des É.U à cette heure qui pourrait rappeler que le pays de l’individu roi est celui de l’inégalité criante et de la solitude en croissance.
Une analyse psychosociologique des États-Unis en 2011 de la part de J.F.Lisée appuyé par l’expertise universitaire qui l’entoure pourrait se déterminer intéressante en effet miroir de la tragédie de samedi dernier.

Je voudrais nuancer ces propos en faisant certains parallèles.

Le tueur me semble davantage être de la trempe d’un Charles Manson ou d’un Mark David Chapman que de celle d’un Timothy McVeigh ou d’un des illuminés de Waco. D’après ce que je lis ce n’était pas nécessairement quelqu’un à qui l’étiquette Tea Party colle très bien (malgré quelque tendances), alors que l’extrême droite était clairement l’inspiration d’un McVeigh.

Je suis également totalement perplexe face à la notion que cette tragédie réorientera le débat politique américain. Les attaques les plus vicieuses et les plus farfelues contre l’administration Clinton n’ont pas cessé après Oklahoma City, elles ont décuplé.

Le climat socio-politique américain est bien pire aujourd’hui qu’à l’époque et je ne vois pas de résolution instantanée à cette détérioration du discours politique américain. Combinons cela avec une reprise économique anémique et un grand nombre de « poqués » des deux guerres… Vous péchez par optimisme M. Lisée (heureusement il y a de pires fautes…).

Si vous voulez avoir peur, je vous conseille cet article paru en septembre dans le Time sur les milices d’extrême-droite: http://goo.gl/o8KVL

Le tireur était athée, conspirationiste du 9/11, détestait Bush, était contre la loi & l’ordre, contre l’invasion de l’Irak et l’Afghanistan et ne détestait pas brûler un drapeau des USA à l’occasion. Désolé mais ça ne fait pas très « Palin » comme discours.

D’ailleurs les démocrates ont aussi utilisé des cartes avec des cibles pour désigner des cibles républicains. Le site gauchistes Daily Kos a fait la même chose lors des primaires avec… Gabrielle Giffords ! (qui était décrite comme trop conservatrice).

D’ailleurs on a appris aujourd’hui que le tireur était enregistré comme électeur indépendant et qu’il n’a pas voté les des élections de mi-mandats.

P.-S. Parler d’Obama comme un gagnant de cette tragédie c’est… spécial…

Merci pour l’analyse. Je retrouve le JFL d’antant. Une analyse sérieuse d’une situation d’actualité. Un texte qui informe et permet de se faire une idée que l’on aurait pas le temps de se faire seul. Merci.

Le tireur fou. Je comprends mal le reproche de Guillaume. En fait, il n’est pas question du tireur fou mais plutôt de l’impact « politique » de son geste dans le contexte USA.

L’optimisme. JFL écrit: Quel impact durable l’attentat de Tucson aura-t-il sur le discours politique ? Probablement négligeable lorsque cette affaire sera du passé, dans deux ou trois semaines.

Si vous voulez dire que ce sera plutôt une semaine que 2 à 3. Alors je comprend mieux.

Ce qui me met hors de moi dans cette affaire, c’est l’insistance bien pensente politicaly correct des médias américains de vouloir a tout prix nous faire croire que les discous politiques de la droite et de la gauche s’équivalent. J’écoutais hier soir Anderson Cooper sur CNN insister avec ses invités qu’il y avaient autant de dérapages verbaux des deux côtés. C’est ridicule! Trouvez moi un seul commentateur de la gauche, que ce soit Ed Shultz, Olberman et autres Rachel Maddow qui a un discours aussi haineux que Sarah Palin, Glenn Beck et autre Rush Limbough! Trouvez moi un ou une seule politicienne démocrate qui dit des insanités comparable à Michelle Bachman et Sharon Angle par exemple. Cet enfoissement de têtes dans le sable me met le feu là ou vous devinez. Je suis de très près la politique américaine depuis 1960 et même dans les pires périodes, lutte des noirs, guerre du Vietnam etc, il n’y a eu un discours aussi vitiolique de la droite américaine maintenant prise en otage par le tea party. Bien sur, tout ce discours haineux, raciste sans précédent arrive au moment ou un premier noir est élu à la Maison Blanche. Comme le croit sans doute nos amis de la droite bien pensente, ceci est une « !pure coincidence »!

« Le fonds de la question c’est est-ce que porter un arme, comme on le croit dur comme fer aux USA, vous protège des criminels?
Si on regarde juste le taux d’homicides (ce que la gauche ici s’empresse toujours de faire) la réponse est non évidemment puisque le taux est 4 fois plus élevé qu’au Canada
Mais si on regarde les autres crimes (ce que la gauche ici ne fait jamais) la réponse est oui puisqu’il y a moins de vols aux States qu’au Canada, moins de viols, moins d’assauts. »

Bref, mieux vaut se faire assassiner que cambrioler ?

(J’aimerais cependant avoir une source pour cette affirmation qu’il y a moins de vols, de viols et d’assauts aux États-Unis qu’ici, parce qu’à priori je reste un peu sceptique face à cette affirmation)

J’estime qu’on oublie un facteur important dans l’analyse de ce drame:la situation très difficile aux USA actuellement. Chômage, pauvreté, états et villes au bord de la faillite,pertes de maisons,etc…13% des habitants de la Florida reçoivent les « food stanmps ».

En novembre dernier, Paul Krugman, le réputé chroniqueur du New York Times et Prix Nobel d’économie, pourtant peu porté sur le sensationnalisme titrait sa chronique « There will be blood », en parlant de ce que s’apprêtaient à connaître les États-Unis.

http://www.nytimes.com/2010/11/22/opinion/22krugman.html?_r=1&nl=todaysheadlines&emc=a212

À Pierre Desrochers:

Comparer l’extrême droite américaine (Palin et compagnie) à quoi que ce soit faisant partie de l’échéquier politique québecois est complètement ridicule. « L’ultradroite québecoise », mais de quoi parlez-vous au juste?

Matawinie, 11 janvier 2011,
L’attentat de Tucson interpelle les États-uniens quant au sens à donner à cet évènement. Bien que mollement, ils questionnent l’omniprésence des armes à feu, d’autres montrent le discours politique incitant à la violence comme facteur favorisant. Un citoyen privé d’analyse par un environnement médiatique où une grande partie de la presse quitte l’objectivité et la réflexion pour la cote d’écoute et le sensationnel.
Il m’apparait improbable, que la droite américaine n’est pas envisagée ce cas de figure. D’après moi ils ont estimée que les gains de sympathie induits par le discours haineux, l’emporte sur le risque qu’un évènement violent se produise. La probabilité était sans doute jugée faible. De toute façon, la situation serait récupérable, surtout en s’appuyant sur des alliés médiatiques complaisants, qui auront vite fait d’en amoindrir les conséquences potentiellement négatives. De plus, l’embarrassante Sarah Palin serait neutralisée pour un moment, sans déchirement chez les républicains. Obama, ne pourrait pas en profiter politiquement comme il le voudrait, coincé qu’il est dans son rôle présidentiel.
Après cet intermède, tout continuera comme avant, avec pour un temps, quelques modifications cosmétiques du message manichéen. Tucson sera dépeint comme un évènement isolé, exécuté par un déséquilibré. Un autre blanchiment d’évènement. Bienvenue aux États-Unis d’Amérique.

@David – Pourriez-vous nous nommer les démocrates qui ont invité leurs partisans à une séance de tir au M16 afin de les aider à déloger les républicains de leur siège à la Chambre des représentants? A date, je n’en connais qu’un, soit Jesse Kelly, l’adversaire du Tea Party de Madame Giffords, lors des élections de mi-mandat.

De toute évidence, le tueur ne partageait pas les visions politique de Madame Giffords et a décidé, de manière préméditée, de la tuer.

@ Gilles Gagnon

Glenn Beck a parler une fois de Gabrielle Giffords, c’était dans son émission de radio.

Qu’est-ce que Beck à dit ?

Que Gabrielle Giffords était une démocrate avec du courage.

Sur MSBNC l’an dernier on a vu un animateur dire qu’une personne devrait faire exploser la tête de Rush Limbaugh pendant qu’un autre discutait sérieusement de la possibilité d’une révolution armée par les gens de la gauche.

Associer la tragédie à la politique c’est ridicule puisqu’il est maintenant prouver que le tueur n’avait aucun motif politique.

Palin devrait être sous haute surveillance. Perso,je la ferais surveiller par le FBI.Car le tea party est une espèce de secte qui me semble maléfique pour la démocratie. À partir du moment que la sécurité du peuple Américain et de ses élus sont en jeux,pourquoi pas ?De plus ce sont des nons élus ,raison de plus…

En tout cas le discours de Palin,Beck est similaire par celui tenu par Jeff Fillion à Quécec au début des années 2000 ainsi que son maître André Arthur.Imaginez l’ambiance,en plus de la mairesse Boucher…

@Michel 602

J’ai bien lu que JF Lisée tempérait ses propos, mais quand on fait une colonne de gagnants et de perdants et qu’on met Obama dans la colonne des « miraculés », c’est qu’on estime que la tragédie aura un impact positif sur sa présidence. C’est possible, mais ce n’est pas ma lecture de la situation. Il est probable qu’Obama en profite pour dépoussiérer ses talents d’orateur et de rassembleur, mais je crois que c’était dans les cartons de toute manière, étant donné qu’on entre déjà dans le cycle présidentiel de 2012.

Quant à l’impact politique, je ne crois qu’il sera facile pour le parti républicain et, dans un moindre mesure, le Tea Party, de se dissocier complètement de ce tireur fou qui semble avoir une philosophie politique ni structurée ni directement liée au Tea Party. Reste à voir comment Palin va réagir aux attaques, elle pourrait même en sortir grandie si elle joue bien ses cartes (c’est un gros si).

PS: Il ne faut pas oublier que la plus grande force de Palin c’est sa capacité à surfer sur le ressac.

C’est connu que la militarisation à outrance fabrique en série des tueurs en série . Et les USA excellent dans ce domaine.
Que ce jeune soit encore une fois un militaire ou ancien militaire ne me surprendrait pas
Avec les retours d’Afghanistan nous y goûterons nous aussi

My god! Lorsqu’une personne agit de façon irraisonnée et totalement incompréhensible, on essaie de mettre cela sur le dos de la situation politique du jour, de discours déraisonnables et irraisonnés, de sites internet, de la galaxie twitter, etc. Oui Palin est une personne qui a des ambitions … monétaires et je sais qu’il y a des gens (il y en a toujours eu) qui la suit et qui l’enrichissent bien malgré eux! C’est tragiques, très tragiques ces meurtres (car ce sont des meurtres). Mais n’oublions pas les victimes innocentes dont cette jeune fille. Il y a surement quelque chose à faire et à mettre de l’avant plus positif que de passer du temps à spéculer sur les retombées politiques de ce geste fou. Soyons imaginatifs!
Au Québec, nous avons vécu – non plutôt subi – nous aussi des épisodes similaires (au moins quatre à ma connaissance, mais il y en a surement plus si on recule dans le temps) de violence avec des armes à feu. Au Canada aussi. En France aussi. En Australie aussi…
Si on prend le temps de lire l’histoire, on peut conclure que cela existe depuis toujours ces cas de violence armée. Des meurtres gratuits pour des raisons politico-religieuses et monétaires, il y en avait il y a 500 ans, 1000 ans mais on utilisait des sabres, des cimeterres, des rapières ou des glaives! Les dégâts étaient limités! Aujourd’hui, on a des armes semi-automatiques et pour se pratiquer des jeux vidéos, des champs de tir « paintball » et des champs de tir réel!
Une solution de rêveur utopique : mettre fin à la production d’armes à feu. Utopique je le sais! On a des lois qui interdisent de fumer dans des endroits publics au nom de la santé publique (et c’est bien comme ça!). Ça a rué dans les brancards mais maintenant, même les fumeurs ne fument plus dans leur maison!
Alors, on interdit la vente d’armes à feu simplement … simplement mais on permet la vente d’arcs et d’arbalètes pour les chasseurs, et ils pourront chasser comme il y a 200 ans, 500 ans …

« il est maintenant prouver que le tueur n’avait aucun motif politique. »

La preuve david, elle est où ?

C’est amusant de voir que Lisée considère que l’opinion du Shériff de Tucson comme étant un argument valable.

Il faut savoir que Clarence W. Dupnik est un démocrate…

Il faut aussi savoir que Dupnik à fait sa déclaration alors même que l’on ignorait qui était le tueur alors que les victimes n’étaint même pas encore toute hospitalisé.

Cette histoire a complètement enlever toute légitimité à ce Shériff. Surtout qu’on a appris depuis que son service de police avait été mis au courant des menaces de mort formulées par le tueur et que rien n’a été fait.

Avant de blâmer Sarah Palin, Clarence W. Dupnik devrait se regarder dans un miroir.

Un empire en déclin, une société portée sur la violence, une démocratie en pleine dérive, voilà ce qu’est devenu l’ancienne amérique du nord (lire les Etats-Unis d’amérique) qui avait pourtant comme mission de devenir un modèle de liberté et de fraternité.

L’affaiblissement des classes moyennes, la quasi abandon des classes défavorisées, et la prise du pouvoir par une classe de riches et de superriches a fait de cette société en devenir, un pays de pollution intellectuelle,où les valeurs fondamentales sont en train de disparaitre dans les égouts de l’histoire.

Pauvre amérique, pauvre société, grangrenée par la cupidité, l’égoisme et l’intolérance. Quel futur à attendre d’un tel gachis ?

» Le tireur était athée, conspirationiste du 9/11, détestait Bush, était contre la loi & l’ordre, contre l’invasion de l’Irak et l’Afghanistan et ne détestait pas brûler un drapeau des USA à l’occasion. Désolé mais ça ne fait pas très “Palin” comme discours. » (David)

Vrai!

Mais les cartouche et le gun qui tiré Giffords ça oui sa fait très Palin.

@ Youlle

Et l’oxygène respiré par le tireur ça fait aussi très Palin je suppose…

@ Raymond Campagna

Tu fais quoi des positions de gauche de Loughner ?

@ Robert De Blois (# 24):

Le Québec serait-il également une « société portée sur la violence, une démocratie en pleine dérive… »?

i.e.: Tueries de Concordia, Dawson, et École Polytechnique de Montréal, Québec, sans pareil dans le reste du Canada!!!

@David

«Tu fais quoi des positions de gauche de Loughner ?»

– – – – – – – – – – – – –

Lesquelles ?

@ Raymond Campagna

Athée, contre la guerre en Irak, contre la guerre en Afghanistan, contre la loi et l’ordre, antiaméricain (il aimait brûler le drapeau), rancune envers le président Bush, adepte du complot du 9/11.

Ce ne sont pas des valeurs véhiculées par les Tea Party.

@Rod

Bin oui Rod, vous touchez le fond de la question.

Est-ce que le carnage de samedi a quelque chose à voir avec le taux de vol plus faible aux USA qu’au Canada?

Quelle analyse pertinente de votre part!

Et peut-être que les divagations guerrière de Palin fait monter la vente d’ailes de poulet!

Achetons-nous des guns au plus vite!

L’enfant de de 9 ans qui a été tuée devait évidemment comprende qu’au Canada les ptits vieux se font cambrioler par manque de AK 47!

Le fond de la queation, pour la droite, ressemble drôlement au fond du baril.

« antiaméricain (il aimait brûler le drapeau),
Ce ne sont pas des valeurs véhiculées par les Tea Party.» >>David
– – – – – – – – –
Faux !

On va vous le démontrer lentement :

Les membres du Tea Party de Westboro Church, menés par leur leader, ont obtenu le droit de profaner le drapeau américain, en crachant dessus, en s’essuyant les pieds dessus ou en le brûlant !

«A federal judge overturned Nebraska’s ban on flag mutilation Thursday, clearing the way for Kansas church protesters to continue trampling on the U.S. flag when they protest at military funerals.

The ruling from U.S. District Judge Richard Kopf said the law can’t be applied as long as Megan Phelps-Roper and fellow members of the Westboro Baptist Church « otherwise act peacefully while desecrating the American or Nebraska flag during their religiously motivated protests. »
(…)
In July, Phelps-Roper filed the federal lawsuit challenging the constitutionality of Nebraska’s flag law, saying it infringed on her right to free speech. The law barred intentionally « casting contempt or ridicule » upon a U.S. or Nebraska flag by mutilating, defacing or burning it or by trampling on it.»

http://www.foxnews.com/us/2010/09/02/judge-overturns-nebraska-ban-mutilating-flags/

Pas Tea Party, hein !

@David

«contre la guerre en Irak» : comme de très nombreux Républicains !

«contre la guerre en Afghanistan» : comme de très nombreux Républicains !

«contre la loi et l’ordre,» : comme les appels de Bachmann, Angle, Palin, à renverserver par les armes le gouvernement fédéral !

«rancune envers le président Bush,» Comme de très nombreux Républicains ! Rancune ! Drôle.

«adepte du complot du 9/11» : Références, preuves ?

@David,

Je répète:

« il est maintenant prouver que le tueur n’avait aucun motif politique. » David – commentaire 15

La preuve David, elle est où ?

Moi, j’aurais tendance à dire « il est maintenant prouver que le tueur avait un motif politique ». Ma preuve ? J’en aurais pas besoin plus que toi David, puisqu’alors je ferais comme toi: écrire des conneries. De dirais alors qu’il est prouvé qu’un déséquilibré peut tuer pour des motifs politiques et qu’historiquement la plupart des attentats politiques ont été effectués par des déséquilibrés.

@ A. Chartrand

Le père de la fillette qui a été tué a déclaré que cette tragédie ne devait pas être utilisé pour limiter la liberté des américains.

@ Raymond Campagna

La Westboro Baptist Church (WBC) est DÉTESTÉ des Tea Party. La WBC c’est le groupe qui fait des manifestations lors des funérailles de soldat pour remercier dieu de les avoir tué. La WBC a souvent été dénoncé par Rush Limbaugh, Glenn Beck et Sean Hannity:

http://www.youtube.com/watch?v=6UMP3AK5jwo

J’ignore ou tu as trouvé l’information disant que la WBC était associé au Tea Party parce que la réalité est totalement à l’opposé. Ces 2 groupes s’haïssent.

Informes toi donc mieux la prochaine fois, au lieu de faire de la diffamation. J’espère que c’est une erreur involontaire de ta part et pas un mensonge planifié.

@ koldo

Si tu dis que Palin est responsable, c’est toi qui a le fardeau de la preuve.

Une personne qui a connu le tueur a dit au réseau ABC:

« He did not watch TV. He disliked the news. He didn’t listen to political radio. He didn’t take sides. He wasn’t on the left. He wasn’t on the right. »

Ta preuve accusant Palin est où? Même Obama est pas d’accord avec toi la dessus.

@Raymond Campagna

Tu peux nous donner des photos de Tea Party avec des affiches contre la guerre en Irak, en Afghanistan, contre Bush et contre le travail des policiers et appuyant le complot du 11 septembre?

Si on dit que le tueur a eu ses positions, je n’ai jamais vu une manifestation du Tea Party qui faisait ses revendications.

Le lien n’existe pas et Obama l’a reconnu. Il a prouvé hier qu’il était plus intelligent que pas mal de ses partisans.

La tentative de récupération de ce drame par la gauche est tout simplement IGNOBLE et INDIGNE!

@fermi #37

Vous avez mal lu mon commentaire #32.

Relisez attentivement.

En effet, je parle des Républicains.

C’est vous qui voyez le Tea Party !

@fermi

Quant au « complot du 9/11 », relisez lentement.

Je n’ai rien affirmé. Au contraire.

J’ai demandé à David de fournir une preuve de ce qu’il affirmait, comme quoi Loughner était «un adepte du complot du 9/11».

Vous avez vu la preuve de David ?

Raymond Campagna qui associe le Westboro Baptist Church au Tea Party.

Bravo pour nous avoir donné la preuve que tu ne connais pas grand chose à la poltique américaine.

Tu as manqué une belle occasion de te taire. Les Tea Party ont une haine viscérale pour le Westboro Baptist Church.

Pour le 9/11, on a appris cette semaine que c’est le documentaire Zeitgeist qui aurait motivé le tueur.

http://www.mediabistro.com/tvnewser/jared-loughners-friend-says-suspect-did-not-watch-tv-disliked-the-news_b48040

Devines de quoi ça parle ?

@David

«Pour le 9/11, on a appris cette semaine que c’est le documentaire Zeitgeist qui aurait motivé le tueur.»
– – – – – – – – – – –

« Aurait motivé »…..

Conditionnel hypothétique ne reposant sur aucune preuve.

Ne vaut rien.

@ Raymond Campagna :

Votre tentative de récuparation de ce funeste évènement est honteux et abject.

Vous en êtes réduit au même niveau que les féministes enragées qui affirmaient « qu’un Marc Lépine someillait dans chaque mâle québécois » suite à la tuerie de la Polythechnique ou les gens de droite de l’époque qui accusaient les communistes d’avoir assassiné Kennedy parce qu’Oswald avait passé quelques années en U.R.S.S.

Que de l’ignoble récupération d’un malheur inimaginable pour les victimes (dont une fillette de 9 ans!) pour tenter de mousser sa cause.

Vous êtes un déshonneur pour votre camp.

Même votre Obama dans son discours a eu l’intelligence de prévenir les gens de faire le genre de lien facile que vous n’hésitez aucunement à fabriquer.

@ Raymond Campagna :

Pour faire suite à mon commentaire précédent:

http://www.cyberpresse.ca/chroniqueurs/yves-boisvert/201101/13/01-4359925-le-sens-de-linsense.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_aujourdhui-sur-cyberpresse_267_accueil_ECRAN1POS1

En voici un extrait: « Le peu qu’on connaît maintenant de Loughner ne permet pas de déceler une raison politique le moindrement organisée. Plutôt un esprit délirant, psychotique. Comme tant d’autres auteurs de tuerie, particulièrement aux États-Unis, un esprit profondément malade. Qui a eu accès à une arme sans aucune difficulté. Et qui a choisi une cible facile et spectaculaire. Ce qu’elle représentait vraiment dans son esprit délirant? Le gouvernement, l’autorité, sa mère… Allez savoir. Mais en faire l’extension armée, ou la conséquence logique du Tea Party, c’est séduisant, mais c’est totalement gratuit. »

@Raymond

«“Aurait motivé”…..

Conditionnel hypothétique ne reposant sur aucune preuve.

Ne vaut rien»

——————

Sarah Palin et le Tea Party « aurait motivé » le tueur.

Conditionnel hypothétique ne reposant sur aucune preuve.

Ne vaut rien.

À moins que quand ça vous aide à taper sur eux…

@François 1

Descendez de vos grands chevaux !

Je n’essaie pas de récupérer quoi que ce soit, parce que je n’ai rien perdu politiquement.

J’ai cité un lien alors qu’on (Fermi) me demandait de donner une preuve que j’avais lu qqch sur Internet un rapprochement entre les fous de l’église de Westboro et le Tea Party.

Ce que j’ai fait.

Je n’ai pas de cause à mousser plus que les libertariens ou les Teaparteux américains ou les extrêmes droitistes québécois.

Je me réjouis du calme et de la sérénité des démocrates et du président des États-Unis d’Amérique, Barack Hussein Obama.

En tout respect, je trouve, ironiquement, que vous devriez vous garder une petite gêne avant d’accuser les autres de faire de la récupération « ignoble, honteuse et abjecte ».

Ce qui est exagéré devient insignifiant.

@juju

Merci de confirmer que la « preuve » de David ne vaut rien !

Fait confirmé aussi par l’extrait cité de François 1 :
« “Le peu qu’on connaît maintenant de Loughner ne permet pas de déceler une raison politique le moindrement organisée. Plutôt un esprit délirant, psychotique.»

Donc, l’affirmation de David parlant d’«un adepte du complot du 9/11» ne tient pas.

@ Benton

Zeitgeist libertarien ?

On dit que la religion catholique est une fraude et que Jésus n’a jamais existé.

On dit que le 9/11 est un complot de Bush.

On dit que les banquiers dirigent le monde.

Moi je vois pas mal de thèmes à gauche la dedans.

@ Raymond Campagna

Attends, est-ce que tu reconnaît con erreur pour avoir faussement associé Les Tea PArty et le WBC ?

P.S.: la réaction d’Obama a été pas mal plus digne que celle des Obamistes. Il serait temps qu’Obama lance un véritable appel au calme à ses supporters, ils sont en train de perdre la tête.

@David

Le réalisateur de Zeitgeist se proclame libertarien et les fond du documentaire provient de mouvements libertarien américain.

Religion, complot, banques sont tous des thèmes que le mouvement libertarien américain combat tout comme le gouvernement.

Ne pas confondre avec la droite conservateur qui combat aussi cela, sauf la religion…. et Wall-Street (banques) qui entrave le libre marché pour certains….

@ Benton

Je te mets au défi de me trouver une manif d’un Tea Party dans lequel ont revendique les éléments qui sont contenu dans ce film.

De plus Peter Joseph se classe dans le camps des marxistes, il est pour l’abolition de la monnaie.

D’ailleurs voici ce qu’on dit de Peter Joseph sur le forum du Mises Institute:

http://mises.org/Community/forums/t/5478.aspx

Une discussion qui remonte à 2009 dans lequel on apprend que les libertariens détestent le type et ses idées.

Meilleur chance la prochaine fois mon grand !

Analogie, corrélation….
Les démocrates sans hésiter devaient récupérer ce tragique incident et poursuivre (brûler, comme dans les sorcière de Salem) la méchante femme de droite, qu’est Sarah Palin. Cette dernière dérange, fait des vagues contre l’administration du « dieu » Obama,il faut l’abattre ! Le président Obama, un politicien (avec une colonne friable, un intélec…), ses interventions en politique, hors des USA sont désatreuses.
Corée du Nord – Rien
Israël et la colinisation -Rien
Iran, le nucléaire -Rien
Le Vénézuéla – Hugo Chacez – Rien
Cuba – Castro -Rien
Guantanamo, la prison – Rien
Sans parler des Russes et des pays Arabes.
À l’intérieur (USA), le chômage, aucune amélioration, et avec la perte de la chambre des représentants, le futur n’es pa rose pour Monsieur le Président.

@David

Le film est produit par Aaron Russo, membre important du parti libertarien des États-Unis

Le Tea Party n’est pas un mouvement libertarien sauf qu’ils prônent les mêmes idées pour un gouvernement réduit au minimum.

Le Tea Party est pro-religieux et pro-bush contrairement au parti Libertarien, mais ils sont tous deux contre la main mise de l’état et de Wall-Street.

De plus Peter Joseph est contre le système monétaire et pour la propriété. En fait, l’actif, c’est ce que l’on possèdent et non le billet de banque. Pas très marxiste comme approche… mais très libertarien!

@ Benton

J’ignore si tu mens délibérément où si tu es seulement mal informé. M’enfin, encore une fois je dois corriger les informations erronées que tu donnes.

Le producteur de Zeitgeist n’est pas Aaron Russo (qui est décédé en août 2007) mais Peter Joseph (qui a aussi fait la réalisation):

http://en.wikipedia.org/wiki/Zeitgeist:_The_Movie

Ce n’est pas pour rien qu’aucun média ne parle des connexions que tu fais. S’il y avait un grain de vérité, les médias aurait sauté sur l’occasion.

Et pour ton information, le système monétaire de Peter Joseph est bel et bien marxiste. Tout es expliqué dans le lien du Mises Institute que j’ai donné.

Tu devrais commencer à penser à présenter des excuses… C’est grave d’accuser, sans preuve, un mouvement politique d’être responsable d’un homicide.

Les plus populaires