Vidéo : à ne pas montrer à vos blondes

Cette publicité pour une bière argentine a gagné un prix lors du festival des pubs à Cannes le mois dernier.

Elle propose une solution originale aux tensions parfois générée dans les couples par la propension des hommes à se rendre boire de la bière dans des bars, avec leurs copains.

Une version québécoise ne semble pas être en préparation.

Un responsable de Molson est-il à l’écoute ?

Le caractère éthique de cette invention me semble sujet à caution. À votre avis ?

Les commentaires sont fermés.

Une telle publicité au Québec? IMPOSSIBLE!

Le Québec est devenu beaucoup trop puritain, austère et aseptisé. Vous aurez toutes les fédérations de défense des droits femmes au derrière sans parler des organismes de féministes enragées subventionnés par NOS taxes…

Ils écument lorsqu’on passe une publicité de Bud… Alors, imaginez celle-ci.

Belle invention qui peut servir a bien des gens pour les sortir d’une mauvaise passe ! Gageons que Jean Charest va l’utiliser pour éviter de répondre aux demandes répétées d’une très vaste majorité de la population pour une enquête publique et indépendante sur la construction et le financement des partis politiques …..

Je n’ai pas de blonde mais une rousse et nous le savons l’abolition des Tavernes au Québec à détruit les familles en permettant aux gars saouls de rencontrer des filles et le fait de les empécher de conduire saoul les a achevés ils ne rentrent plus.
La solution Argentinos n’est pas si bête que ça pour les femmes mais il faut aussi abolir les classes mixtes de la garderie au doctorat

@ Francois 1

« Une telle publicité au Québec? IMPOSSIBLE! »

Et pourquoi cela devrait-il être possible ? Depuis quand le Brésil est identique au Québec culturellement ? On pourrait bien dire que la culture des buveurs de bieres commerciales est la même partout dans le monde mais j’en doute fort. Et pourtant, j’en ai vu des Lions d’or, d’argent et de bronze dans ma vie ! Sans parler des Coqs d’or du PPCM…

« Le Québec est devenu beaucoup trop puritain, austère et aseptisé. Vous aurez toutes les fédérations de défense des droits femmes au derrière sans parler des organismes de féministes enragées subventionnés par NOS taxes… »

Ok, maintenant on a un bel amalgame. La société puritaine rime maintenant avec les ligues de la tempérance du début du siècle dernier. Et par un raccourci intellectuelle que je ne m’explique pas davantage (une connexion masculiniste Wifi, j’imagine), voilà t’y pas que les « féministes enragées subventionnés par NOS taxes… » sont maintenant caricaturées par vos soins comme des Walkyries assoiffées de sang d’hommes des tavernes. « Les fees ont soifs » encore aujourd’hui ? Pourquoi pas ?

Anyway, les féministes ne forment pas le seul lobby subventionné par nos taxes pour influencer le public ou le gouvernement. A ce que je sache, aucune église reconnue comme telle par l’état, au Canada comme au Québec et aux USA ne payent d’impôts. Et a ce que je sache, a la sortie des cliniques d’avortement et dans le domaine de l’influence puritaine, ces organisations para-religieuses, qui ne comprennent pas plus la définition du mot « compassion » que celle de « contraception » et « libre choix », ne donnent pas leur place.

Et est-ce qu’on s’en formalise dans une société comme la notre ? Pas vraiment puisque la majeure partie des gens conservent leur esprit critique. Même chose pour le discours « extrémiste » de certaines féministe qui confondent le lesbianisme ou la haine des hommes avec le progrès social.

« Ils écument lorsqu’on passe une publicité de Bud… Alors, imaginez celle-ci. »

Je ne vois pas en quoi cette « écume » présumée vous (et encore moins NOUS) empêche d’en savourer une froide ? Auriez-vous peur des femmes au point qu’un seul porte-parole de la FFQ vous rappelle votre mère ?

Take a chill pill, comme on dit, on est au XXIe siècle.

PS: cette pub est diffusée au Québec puisque l’internet se rend dans chaque foyer de la province… ou presque. Alors, est-ce la TV qui est puritaine ou la société elle-même ?

C’est drole, mais c’est tout. Pas de quoi monter sur ces grands chevaux. En tant que fille, je sais que mon chum n’embarquerait jamais dans ce machin..parce que de mon coté, dans un autre bar ou je buv’rai de la bière avec mes ami(e)s, je ne perdrai pas mon temps a le harceler pendant qu’il s’amuse! C’est macho sur les bords cette pub, car elle prend pour acquis que les blondes attendent toujours sur le divan que leur gars revienne, en telephonant aux deux secondes comme des enragées, ala jalousie au coeur. Voyons, get a life!

Ahahah! comique!!

Mais c’est vrais que comme le dit Hind, il y a au Québec beaucoup de fille plus sorteuses que leur chum. Reste que l’image, toute stéréotypée qu’elle soit, est sympathique.

Et je me joint à Steve Boudrias pour répondre à « François 1 »: franchement, quelle insignifiance que votre intervention. Et en parlant de NOS taxes qui financent des organismes de propagande, on pourrait commencer par enlever le statut d’organisme de charité à l’IEDM, qui ne manque pas d’hypocrisie et d’incohérence en faisant rembourser par la collectivité et les taxes qu’elle attaque sans relâche, la majeure partie des dons qu’elle reçoit de ses riches donateurs.

« sans parler des organismes de féministes enragées subventionnés par NOS taxes… » (François 1)

Nous pouvons remarquer que notre libertarien se sert aisément du magazine l’Actualité financé par les lecteurs et par les annonceur pour faire sa propagande de droite libertarienne individualiste.

Donc subventionné par monsieur tout le monde ce monsieur.

Facile d’être individualiste quand les autres payent.

=====

Le Québec est un des peuples les moins puritain au monde. Donc cette pub passerait.

D’ailleurs elle passe déjà.

Au Québec, impossible ! Ici ce sont les gars qui doivent être les dindons de la farce dans les pubs, pas les filles ! et les exemples abondent…

J’adore la réponse de Steve Boudrias qui résume très bien mon malaise face aux enragés « anti-féministes », bien plus actifs et agressifs sur toutes les tribunes que les féministes qu’ils dénoncent.

Il y a eu tellement d’abus envers les femmes (et quoiqu’en disent les anti-féministes, oui, il y en a encore), c’est dommage mais peut-être normal que certaines abusent à leur tour quand elles en ont l’occasion pour la 1re fois depuis des siècles.

On a la chance de trouver un équilibre plus facilement au Québec qu’ailleurs, le Québec est en avance et c’est bien tant mieux. Les hommes québécois seront considérés dans quelques décennies comme des précurseurs.

Quant à l’annonce, elle est amusante mais utilise le cliché de la femme frustrée qui reste à la maison et du gars incapable de s’affirmer dans son besoin d’aller seul en quelque part. Cliché peut-être moins actuel en 2010, enfin je l’espère…

Je trouve pour ma part cette publicité fort divertissante. Elle n’a rien de machiste selon moi : je ne vois pas en quoi peindre l’homme en menteur lâche et invétéré serait positif pour lui.

Je trouve cette invention géniale ! L’occasion de reprendre un peu de la liberté que nous a volé le téléphone portable ?
Plus sérieusement, je lui prédis peu d’avenir dans le cadre où elle est présentée… À partir du moment où tout le monde le connaît, le gadget redevient précisément cela… Un gadget !

Très drôle et la vidéo repose sur une réalité encore répandue…. mais tout ce qui est faux est àla limite de l’éthique…. et c’est vrai que l’image des hommes en prend tout un coup, un coup peut-être trop dur….

Ben voyons. Pourquoi se gênerais t’on a montrer ça à nos blondes. Au contraire. On a pas d’affaire à s’effoirer devant elles. Faisons ce qui nous tentent et ce que nous avons à faire. That’s it, that’s all. C’est justement pas à elles de décider pour nous autres. Franchement. Si elles sont pas contentent qu’elles dégagent c’est tout.

C’est vrai que la valeur de ce commercial équivaut peut-être à ce à quoi l’homme moderne en est rendu. Il y a quand même des épisodes dans la vie ou les choses vont mieux par exemple, quand tu les fais les enfants. Mais c’est après que ça se gâte. on a perdu le sens des responsabilités. seul l’instant présent compte. pour ça on a besoin de rire un peu.

J’ai trompé mon mari avec la moitié de l’ile de Montréal (ou presque) et je n’ai pas eu besoin de ce truc pour justifier mes absences. Il était lui-meme toujours absent… Entendez par là: C’est lui qui a commencé.

Aujourd’hui, je suis « monogame » et heureuse avec un homme issu d’une famille polygame mais monogame lui aussi. Vive l’amour, le vrai.

@ Marie:

« …heureuse avec un homme issu d’une famille polygame mais monogame lui aussi. » (sic)

Et vous l’avez cru???

Amusant, drôle, sexiste et surtout caricatural.
Pensez-vous vraiment que la femme d’aujourd’hui va gober les faux bruits de fonds? Nos femmes sont bien plus intelligentes que ça! Elles savent exactement ou sont leur mari et ce qu’ils font!
Elles vont commencer par mettre leur mari au pain sec pour au moins une semaine…avant d’entreprendre des initiatives plus corsées…

@ François 1

Bien certain que je le crois. Après 20 ans passés ensemble, ses preuves ne sont plus à faire.

“Aujourd’hui, je suis “monogame” et heureuse avec un homme issu d’une famille polygame mais monogame lui aussi. Vive l’amour, le vrai.”(sic)

Voilà le paragraphe complet. En écrire qu’un extrait peut en changer tout son sens et même faire dire le contraire.

Les plus populaires