Vidéo-clips du week-end: Glenn Beck

Cette semaine, pour les internautes québécois qui ne connaissent pas le commentateur de Fox News et nouveau chouchou de la droite américaine Glenn Beck, trois introductions, malheureusement en anglais seulement, pour mieux cerner le personnage.

Suivez d’abord ce lien pour voir Jon Stewart décortiquer la récente entrevue de Beck avec Sarah Palin, elle-même nouvelle contributrice à Fox.

(Stewart sur Beck et Palin. Il faut cependant subir la publicité introductive.)

beck palin

Voyez ensuite ce palmarès de ses meilleures répliques:

Ensuite il faut voir les extraits choisis par Stewart pour décrire le catastrophisme de Beck et son lien avec… la hausse du cours de l’or

beck2

On peut constater maintenant à quel point la mauvaise réputation de Beck se répand. Voir ici le pastiche de
nouvelle d’Onion News.

onionbeck

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

6 commentaires
Les commentaires sont fermés.

@david #1

« J’espère que Jean-Francois Lisée réalisé que le clip the “The Onion” ridiculise les gens qui souffrent du “Beck Derangement Syndrome”. – david

= = =

C’est une maladie, ça? Si tel était le cas, oui, je serais outré que ce clip se moque de certains malades…

Si c’est une maladie, pourrais-tu citer une étude scientifique qui aurait documenté ce « syndrome »?

Je crains que le mal dont souffre Beck ne puisse être guéri que par une greffe de cerveau…

David

meme si Celine etais ami de Beck…ca en ferais tu quelqu’un de credible?

lache ton ideologie et regarde les faits…mais c’est peut etre trop te demander

Merci beaucoup Athos. Je pense exactement comme ce soldat.

Et puisque nous y sommes, j’ai entendu un reportage à radio tralala évidemment, où des gens de Québec disaient qu’il souaitaient que l’on prenne les soldats en Afghanistant et qu’on les déplace vers Haiti et qu’on arrête de les envoyer là-bas pour plutôt les réorienter vers Haiti.

Ce serait évidemment la meilleure chose à faire. Mais en raison même de la situation qui prévaut telle que la décrit le soldat américain, et des zèbres de l’oligarchie qui dirigent l’Occident, ça ne se fera pas.

Il y a une lueur d’espoir quand même. De plus en plus les gens, des gens, commencent à mettre des mots précis sur le doute qu’ils éprouvent face à tous les va-t-en guerre. Quand le monde s’écroule comme c’est le cas à Haiti et que l’on voit, et ailleurs même si on ne le perçoit pas, un jour viendra ou les peuples diront c’est assez. Je prie pour ça.

Réalisation de Glenn Beck en 2009:

-Il a forcé la démission de van Jones (propos pro-communiste et sur les complots du 9/11).

-Il a forcé la démission d’Anita Dunn (propos pro-Mao).

-Il a forcé la démission de Yosi Sergant (directeur du National Endowment for the Arts, il a utilisé des fonds publics pour faire de la propagande pro-Obama).

-Il a forcé le sénat à voter unanimement pour retirer le financement d’ACORN (organisme communautaire impliqué dans de sordides histoires de prostitution).

-Il a donné un air d’allé aux « Tea Parties » qui se sont soldés ce soir par la victoire d’un républicain pour remplacer Ted Kennedy.

Si un avait un Glenn Beck au Québec, des têtes auraient déjà roulé relativement à la corruption dans le monde de la construction.

En passant dans son émission cette semaine Glenn Beck à accusé Katherine Harris de trahison. Qui est Katherine Harris ? C’est la secrétaire d’État de la Floride qui a fait élire Bush en Floride en 2000. Beck a affirmé qu’en agissant de la sorte Katherine Harris avait trahi le peuple et la constitution américaine parce que c’est Gore qui aurait dû gagner.

Il y a quelques semaines, Beck a aussi demandé un retrait des troupes d’Irak et d’Afghanistan. Il a été plus loin en disant que les USA devraient fermer toutes leurs bases en Asie et en Europe.

Le Glenn Beck caricaturé dans les médias est très différent du Glenn Beck qui s’adresse aux Américains tous les jours.