Vidéos de la fin de semaine : Sauvez les traders !

Pot-pourri : une pub interdite,  un peu d’humour sur le dos de la haute finance, la bande-annonce de la suite d’Avatar, en passant par la petite entreprise appelée Google.

D’abord, les choses sérieuses : cette pub fut, dit-on, interdite d’antenne. Je n’ai pas l’impression qu’elle aurait fait vendre beaucoup de voitures, cela dit.

Et ici, on voit où votre courtier fait sa recherche, par les temps qui courent :

Il faudrait bien donner un coup de pouce aux spéculateurs :

Ensuite, une pause esthétique. Il y a une façon de filmer qui donne aux objets grandeur nature l’air d’être des maquettes. Observez :

https://www.youtube.com/watch?v=RvOppCMNS84&feature=related

Google est devenu, sous nos yeux, une gigantesque transnationale. Ce vidéo fait une habile synthèse de ce que la compagnie est en train de devenir. (À sa décharge, elle a cessé de censurer les recherches de ses internautes chinois, donc de participer à cette censure, qui continuera sans lui, bien entendu.)

https://www.youtube.com/watch?v=dv4j4bguYYk&

Maintenant, on s’amuse un peu (surtout les garçons). Et voyez comment la fin explique le début :

Maintenant, un peu de parodie. Dans le prochain Planète Terre, Daniel Weinstock et moi avouons écouter la série « 24 », avec Jack Baeur. La 8e saison, en cours en ce moment en anglais, est d’ailleurs une des très bonnes. Ces étudiants ont tenté de savoir ce que serait le travail de notre ami Jack s’il oeuvrait en 1994, donc à l’aube d’Internet et avant la généralisation des téléphones cellulaires. Ça vaut le détour…

(Nota bene : il y avait tout de même des cellulaires en 1994 et on peut penser que CTU devait avoir les moyens d’avoir une ligne dédiée pour Internet. Mais cela nous rappelle des tas de souvenirs.)

Finalement, le cinéma. Chacun sait que James Cameron fut critiqué pour avoir basé son Avatar sur des scénarios bien connus — notamment Dances With Wolves. Il a promis un second — puis un troisième — épisode, où l’originalité sera le maître mot. Voici d’ailleurs la bande annonce de Avatar II :

Laisser un commentaire

David Cameron, vraiment? Je croyais pourtant que ce film allait à l’encontre des valeurs conservatrices…