Regard humoristique

Le pacte que j'aimerais signer Politique

Le pacte que j’aimerais signer

Mathieu Charlebois fait une prédiction : avec le nouveau gouvernement, on risque de combattre les changements climatiques en mettant des lampadaires à énergie solaire sur le bord des autoroutes neuves.

Publicité
Les peureux du pot Regard humoristique

Les peureux du pot

Si vous pensez que la légalisation de l’herbe maléfique est un échec, Mathieu Charlebois vous conseille de regarder du côté de tous ceux qui étaient là avant, et qui n’ont rien fait.

Des ministres tout neufs Politique

Des ministres tout neufs

Parité, environnement, immigration, entrepreneuriat… Mathieu Charlebois passe en revue le nouveau gouvernement caquiste et lui donne quelques bons conseils pour la suite.

Toc, toc, toc, c'est la CAQ Élections 2018

Toc, toc, toc, c’est la CAQ

Par un bel après-midi de septembre, Mathieu Charlebois a suivi Chantal Rouleau, candidate pour la Coalition Avenir Québec dans Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, dans sa tournée de porte-à-porte. Sensations garanties.

Publicité
Débat des chefs : le bingo officiel Élections 2018

Débat des chefs : le bingo officiel

Pour vous aider à rester concentré durant tout le débat des chefs, Mathieu Charlebois vous présente sa version officielle du bingo électoral. Vous avez une ligne pleine ? Levez les bras en l’air et criez « Vive la démocratie ! ».

Du féminisme de façade? Non. (Et oui.) Élections 2018

Du féminisme de façade? Non. (Et oui.)

François Legault a besoin du vote des femmes pour l’emporter, rappelle Mathieu Charlebois. Mais la féminité est davantage qu’un Febreeze idéologique ou qu’une boîte de petite vache dans le frigidaire de la démocratie.

Connaître ses classiques Élections 2018

Connaître ses classiques

Dans ce monde où tout change trop vite, le citoyen est en perte de repères. Heureusement, il peut compter sur l’élite politique pour lui fournir des piliers inamovibles.

Les partis qu'on a, et ceux qui nous manquent Élections 2018

Les partis qu’on a, et ceux qui nous manquent

Il y a les partis politiques que l’on connaît déjà tellement qu’on peut les nommer par leurs initiales. Mais il y en a aussi beaucoup que l’on ne connaît pas. Mathieu Charlebois vous en présente quelques-uns… et vous parle de ceux qu’il serait grand temps de créer.