192 lasers en action !

Les Américains sont sur le point de commencer une nouvelle série d’essais pour tenter de produire de l’énergie par fusion nucléaire.

Les recherches sur cette forme d’énergie se succèdent depuis 50 ans, et certains rêvent de pouvoir l’utiliser pour remplacer les carburants fossiles. Mais personne n’a encore prouvé qu’on peut réussir à exploiter ce phénomène à grande échelle.

Les essais américains se dérouleront au National Ignition Facility à Livermore, en Californie, dont la visite virtuelle est assez impressionnante (passé le hall d’accueil que vous pouvez sauter sans problème!). Dans ce labo de 1,8 milliard de dollars, 192 faisceaux lasers sont braqués à 300 mètres d’une cible grosse comme une bille. Leur énergie force la fusion de noyaux d’atomes au centre de la bille, qui se produit pendant un temps très très court en dégageant une quantité d’énergie considérable, comme un «mini-soleil». Tout le défi consiste à produire plus d’énergie qu’on en consomme pour alimenter l’installation. Et à bien viser.

À Cadarache, dans le sud de la France, le réacteur ITER qu’on prévoir mettre en service en 2018 permettra de tester une autre manière de provoquer la fusion nucléaire en utilisant un champ magnétique plutôt que de la lumière laser. Vidéos et images des plans ici.

Laisser un commentaire