Santé et Science

Êtes-vous hypnotisable ?

De 10 % à 15 % des gens peuvent facilement être hypnotisés. Pas qu’ils soient plus crédules que les autres… Ils ont simplement plus de facilité à accéder à cet état grâce à trois traits caractéristiques.

Êtes-vous hypnotisable ?
Messmer et C. Dubé (photo : J.-F. Bérubé)

« Ces gens ont une excellente capacité d’imagerie mentale ; ils ont une grande capacité de concentration ; et leur cerveau traite l’information de façon plus automatisée que la moyenne », explique le chercheur Jean-Roch Laurence, directeur du Département de psychologie de l’Université Concordia. Ce traitement « automatique » de l’information permettrait de répondre aux suggestions de l’hypnotiseur sans que le jugement critique vienne leur barrer la route. Hypnotisée lors d’un spectacle de Messmer, Mélanie Mador peut en témoigner. « Quand Messmer nous dit qu’on a peur, on a peur pour de vrai, sans raison ! Et quand il nous dit de danser, les jambes nous partent toutes seules. »

Même s’ils ne sont pas assez hypnotisables pour donner un spectacle, la plupart des gens le sont suffisamment pour tirer profit des applications thérapeutiques de l’hypnose. Seuls 15 % des gens ont une faible capacité hypnotique, selon les tests menés au laboratoire d’hypnose de Concordia.

Le dentiste Claude Verreault, qui utilise l’hypnose pour anesthésier ses patients, se vante de pouvoir les traiter eux aussi. « Si les tests standardisés ne fonctionnent pas pour eux, il s’agit de trouver la méthode qui leur convient. La motivation du patient est le critère le plus important. Un patient pour qui l’anesthésie est dangereuse est extrêmement motivé ! »

Lire aussi : « L’hypnose médicale : au-delà du spectacle » >>