Santé et Science

Soyez sympathique, soyez en santé

Les gens hostiles — qui cultivent le cynisme ou qui se méfient des autres — sont plus à risque de souffrir de mala­dies coronariennes et d’en mourir. 

mechant
Photo : iStockphoto

Les gens hostiles — qui cultivent le cynisme ou qui se méfient des autres — sont plus à risque de souffrir de mala­dies coronariennes et d’en mourir.

L’équipe de Bianca D’Antono, professeure au Département de psychologie de l’Université de Montréal, a étudié 199 femmes et hommes âgés de 18 à 65 ans pour arriver à cette conclusion.

Les chercheurs ont mesuré dans le sang des sujets le taux de trois molécules associées à l’inflammation du système circulatoire : le TNF alpha, la protéine C réactive et l’interleukine 6.

Ils ont par ailleurs évalué la personnalité de chacun des volontaires grâce à des questionnaires et à un journal de bord, dans lequel les participants notaient leurs émotions au quotidien.

Leur constat : les personnes de moins de 35 ans dont la nature hostile était avérée avaient des concentrations plus élevées de marqueurs d’inflammation dans leur sang ; ce lien était encore plus fort chez les femmes.