L'étonnant pouvoir de l'hypnose médicale
Santé et Science

L’étonnant pouvoir de l’hypnose médicale

Se faire hypnotiser pour subir un traitement dentaire, pour calmer une douleur chronique ou pour mieux dormir ? C’est possible, et c’est bien moins farfelu qu’on pense. En Europe, l’hypnose a même fait son entrée en salle de chirurgie !

Dans le fauteuil du dentiste pour un traitement de canal urgent il y a deux ans, le psychologue Jacques Desaulniers continuait d’avoir mal malgré les nombreuses doses d’anesthésique qu’on venait de lui injecter. Il s’est plongé en état d’autohypnose et n’a rien senti de toute la durée de l’intervention. La douleur n’est apparue que lorsqu’il est sorti de l’état hypnotique — il le fallait bien pour régler la facture et reprendre la route jusque chez lui. Il a alors pris une bonne dose d’analgésique, exactement ce que l’on recommande au patient quand il « dégèle » après une intervention dentaire !

Cet article est réservé aux abonnés du magazine L’actualité

Les abonnés doivent avoir créé au préalable un compte d’accès numérique pour activer leur abonnement sur leur appareil mobile ou leur ordinateur.


Vous êtes abonné à L’actualité et avez déjà votre compte d’accès? Connectez-vous ici


Vous êtes abonné à L’actualité, mais n’avez pas encore de compte d’accès? Créez-le ici

Vous n’êtes pas abonné à L’actualité? Découvrez les avantages de l’abonnement ici