En plein dans les dents
Santé et Science

En plein dans les dents

Un protecteur buccal hautement technologique permet un meilleur diagnostic des commotions cérébrales et facilite la recherche dans ce domaine.

Prevent Biometrics, une société américaine établie au Minnesota, a mis au point un protecteur buccal qui détecte l’intensité et la fréquence des chocs à la tête, ce qui permet un meilleur diagnostic des commotions cérébrales et la compilation de données de recherche fiables.

La pièce d’équipement, qui est reliée à l’ossature crânienne par les dents et qui transmet les données à un appareil mobile, est plus précise que les capteurs placés dans les casques, une méthode de recherche abandonnée par la Ligue nationale de football parce qu’elle donnait de mauvais résultats.

Le protecteur buccal comporte un circuit électronique, quatre accéléromètres, une diode lumineuse, une borne de recharge sans fil et un module Bluetooth. Le produit est offert pour un coût de 199 dollars américains aux chercheurs qui étudient le phénomène des commotions cérébrales dans le sport, ainsi qu’aux associations et organisations sportives qui désirent surveiller de plus près les coups à la tête que subissent leurs joueurs.

Photo : D.R.