Pipis extérieurs
Santé et Science

Pipis extérieurs

On ne peut empêcher les hommes d’uriner dehors, croit la chercheuse Nathalie Essig. Mieux vaut concevoir des urinoirs extérieurs.

Les hommes aiment uriner dehors. Nathalie Essig, professeure à l’Université de sciences appliquées de Munich, en est venue à ce constat après avoir interviewé des dizaines de messieurs qui se soulageaient à la sortie d’un stade de soccer. Faire pipi en groupe serait même une façon de tisser des liens !

Lutter contre ce phénomène est voué à l’échec, croit la chercheuse, qui propose plutôt d’installer des urinoirs extérieurs. Ceux-ci prendraient la forme d’une cuve pleine de copeaux de bois. L’urine, une fois au fond, se déverserait dans un réservoir partiellement rempli d’eau afin de neutraliser l’odeur. Les eaux usées seraient ensuite filtrées pour irriguer des plantes à proximité.

Un prototype sera testé d’ici un an par la professeure, qui y voit une solution intéressante pour les festivals et les manifestations sportives, où les toilettes ne semblent jamais assez nombreuses pour soulager les envies pressantes des hommes.