10 aliments du futur
Santé et Science

10 aliments du futur

Pour nourrir une population grandissante, il faudra peut-être mettre au menu de la farine d’insectes et des algues, de la viande végétale et du lait artificiel… Ça vous ouvre l’appétit ?

1. Insectes à toutes les sauces

Déjà 80 % de la population mondiale déguste fourmis, criquets ou autres vers. Au Québec, la barre Näak (attention au jeu de mots…) et les pâtes Mélio, à la farine de grillons, se sont taillé une place sur les étagères. Les 1 400 insectes propres à la consommation représentent une source de protéines intéressante pour remplacer la viande, avec empreinte carbone négligeable et prix nettement inférieur. Vous mangez déjà 500 g d’insectes chaque année sur les fruits, dans les plats… ou en dormant.

2. Viande in vitro

Faire « pousser » de la viande à partir de cellules animales ? L’entreprise Just a réussi et doit commercialiser ses premières pépites de poulet d’ici la fin de l’année ! Ce n’est pas tout: elle planche sur du chorizo à s’y méprendre, de même que du foie gras, au soulagement des oies. Et pas besoin des 4 500 litres d’eau nécessaires à la production d’un steak.