35 bonnes nouvelles pour notre santé

L’actualité vous présente une série de 35 nouvelles qui font du bien au corps et à l’esprit.

35 bonnes nouvelles pour notre santé
Photo : iStock

CALVITIE

Des souris et des hommes
1. Des souris chauves ont retrouvé leur duvet grâce à une molécule qui devait servir à réduire le stress. Une découverte fortuite qui, appliquée aux humains, donne espoir aux crânes dégarnis !

 

CÉCITÉ

Et la lumière fut…
2. En réagissant à la lumière, un implant électronique fixé à la rétine d’un patient aveugle a permis à celui-ci de lire des lettres de grande taille.

 

DÉPRESSION

À vos marques… méditez !
3. Faire régulièrement de la méditation de pleine conscience (qui consiste à se concentrer sur l’instant présent) serait aussi efficace qu’un antidépresseur pour prévenir une rechute chez les personnes traitées pour dépression.

Vive les oméga-3 !
4. L’efficacité des suppléments d’oméga-3 d’origine marine se compare à celle de la majorité des antidépresseurs… à condition que
la dépression ne soit pas associée à des troubles anxieux.

 

STRESS

Le cacao à la rescousse
5. Les flavonoïdes contenus dans le chocolat noir contribueraient à abaisser le taux de cortisol dans le sang. Cette hormone est libérée dans l’organisme en réponse à un stress physique ou psychologique.

 

MIGRAINE

Sur la piste de l’ADN
6. Une mutation génétique serait en cause dans une des formes les plus courantes de la migraine. Cette percée ouvre de nouvelles voies dans la recherche d’un traitement.

 

INSOMNIE

Les bienfaits de l’exercice
7. Faire un exercice aérobique 30 ou 40 minutes quatre fois par semaine permet de dormir en moyenne une heure et quart de plus par nuit.

Endormir l’anxiété
8. Suivre une thérapie cognitivo-comportementale, qui contribue à traiter les troubles anxieux, pourrait se révéler plus efficace que les somnifères.

DÉCLIN COGNITIF

Do you speak english ?
9. Parler une deuxième langue peut retarder l’apparition de la maladie d’Alzheimer.

Précieux amis
10. Avoir de bons amis protège aussi contre le déclin cognitif. Les aînés qui peuvent compter sur un solide réseau social verraient leurs risques de souffrir de démence diminuer de 23 %.

En avant, marche !
11. Faire d’un bon pas de 10 à 15 km par semaine permet aux personnes âgées de maintenir un plus grand volume de neurones.

 

MALADIES CARDIOVASCULAIRES

Faites l’amour… pas la tête !
12. Toute forme d’exercice est bonne pour le cœur. Les hommes de 40 à 70 ans qui ont au minimum deux relations sexuelles par semaine courent 45 % moins de risques d’être atteints d’une maladie cardiovasculaire que ceux qui ne font l’amour qu’une fois par mois.

Le bœuf réhabilité
13. Manger de la viande rouge en quantité raisonnable ne serait finalement pas nocif pour le cœur. Il faut plutôt se méfier des viandes transformées : charcuteries, saucisses, bacon…

Ah ! la cuisine du Sud
14. Le régime méditerranéen (poissons, huile d’olive, fruits et légumes, noix et légumineuses) demeure la meilleure option. Il réduirait de 40 % les risques de souffrir de maladies cardio­­­­­vasculaires.

Quelle veine !
15. À l’aide de cellules prélevées dans des muscles, des médecins et des ingénieurs ont réussi à faire croître en laboratoire des vaisseaux sanguins et à les conserver en prévision d’une opération.

Pression sous surveillance
16. Un implant sans fil, encore au stade expérimental, peut mesurer la pression artérielle d’un patient souffrant d’insuffisance cardiaque et avertir le médecin si sa médication doit être corrigée. De la taille d’un trombone, le dispositif, implanté dans l’artère pulmonaire, réduirait de 39 % le recours à l’hospitalisation.

 

MAL DE DOS ET AUTRES DOULEURS

Un petit joint ?
17. Inhaler de faibles doses de cannabis trois fois par jour soulagerait les patients qui souffrent de douleur chronique et améliorerait la qualité de leur sommeil.

Le beau côté des choses
18. La pensée positive peut doubler l’efficacité d’un analgésique. Ainsi, avant de prendre un médicament contre la douleur, il est bon d’imaginer un instant le soulagement à venir.

ARTHRITE

Soulagement Made in China
19. Deux séances hebdomadaires de taï chi contribueraient à soulager la douleur chez les personnes atteintes de fibromyalgie, d’arthrite rhumatoïde ou d’arthrose.

 

INFECTION

L’ARN contre-attaque
20. Une nouvelle classe d’antibiotiques qui déjouent l’ARN messager des bactéries pourrait contribuer à lutter contre certains pathogènes – le staphylocoque doré, par exemple – à l’origine d’infections nosocomiales.

 

TROUBLES MUSCULAIRES

Un gène enfin localisé
21. Un gène impliqué dans une forme de dystrophie musculaire a été découvert. C’est un pas de plus vers la guérison de cette maladie, qui cause l’affaiblissement des muscles.

 

PROTHÈSES

Frissons compris
22. Une peau électronique mise au point récemment pourrait redonner le sens du toucher aux personnes qui portent une prothèse.

 

CANCER DE LA PEAU

Des métastases à la trace
23. Les cellules cancéreuses d’un mélanome naissent dans l’épiderme, mais elles peuvent se propager dans le corps. Des experts ont conçu des nanomatériaux capables de les suivre, afin de permettre aux médecins de mieux les cibler.

 

MALADIES INTESTINALES

Des rustines 100 % organiques
24. Des tissus intestinaux ont été fabriqués à partir de cellules souches. Ils pourront servir de rustines pour réparer des lésions.

Un peu de vitamine D
25. Les personnes qui risquent de contracter la maladie de Crohn auraient une nouvelle alliée, la vitamine D, qui stimulerait deux gènes dont l’inactivité est associée à cette maladie.

TRANSFUSION SANGUINE

Fini les pénuries ?
26. Des globules rouges artificiels ont été produits à partir d’hydrogel. Ils pourront un jour servir à la fabrication de sang artificiel et ainsi mettre fin aux pénuries.

 

CANCER DE LA PROSTATE

L’enzyme coupable
27. Une enzyme essentielle à la progression du cancer de la prostate a été découverte. Prochain objectif : bloquer son action.

Place au cyberknife
28. Le nombre de séances de radiothérapie nécessaires pour traiter un cancer de la prostate peut être réduit grâce au Cyberknife, un appareil qui suit le mouvement respiratoire du patient et permet de mieux cibler la tumeur.

 

CANCER DU SEIN

Prévenir les récidives
29. Pratiquer régulièrement une activité physique et maintenir un poids santé réduiraient de 30 % les risques de récidive fatale d’un
cancer du sein.

Un test contre les rechutes
30. Un nouveau test génétique permet de déterminer, parmi les femmes ayant eu un cancer du sein, celles qui risquent de rechuter et qui doivent donc recevoir un traitement plus intensif.

 

INFERTILITÉ

Solution en gestation
31. Il est désormais possible de faire de la recherche sur la fertilité à partir d’un ovaire artificiel. Cet ovaire n’est toutefois pas encore assez perfectionné pour qu’on puisse le transplanter dans un corps humain.

 

EMBONPOINT ET OBÉSITÉ

Éloge de la rondeur
32. Quelques rondeurs autour des hanches, des fesses ou des cuisses ne mettent pas la santé en danger. Elles aideraient au contraire à prévenir les maladies cardiovasculaires en captant les acides gras nocifs qui circulent dans le sang.

On bouge !
33. Au-delà des rondeurs, il faut passer à l’action. La pratique régulière d’activités physiques peut réduire de 40 % les risques d’obésité chez les personnes génétiquement prédisposées.

 

FRACTURES ET OSTÉOPOROSE

Pour faire de vieux os
34. Une simple injection d’un nanomatériau à base d’acides nucléiques pourrait un jour accélérer la guérison d’une fracture. Ce matériau se solidifie à la température du corps pour former une substance semblable à un os.

Êtes-vous à risque ?
35. Vingt gènes liés à l’ostéoporose ont été localisés. Cette découverte permettra de déterminer quelles sont les personnes à risque et de leur offrir des traitements préventifs.