5 raisons de ne pas faire vacciner vos enfants

«Plus personne n’attrape ces maladies-là de toute façon. Pourquoi pas se faire vacciner contre les dinosaures, un coup parti ?» Un billet de Mathieu Charlebois… à prendre avec un grain de sel (ou deux) !

91559404-boy-receiving-injection-from-gp-gettyimages

1. Vous n’aimez pas vraiment votre enfant

Oh, bien sûr : fraîchement expulsé de l’utérus, notre enfant est la chose la plus merveilleuse qui soit. C’est entendu. Mais ça ne dure pas. Soyez honnêtes, chers parents : combien d’écoutes de la chanson-thème du film Frozen vous a-t-il fallu avant de détester officiellement votre enfant ?
Sante_et_science

Évidemment, nous ne serions jamais capables de faire du mal à notre tendre progéniture. Mais ne serait-ce pas un bel adon si, par exemple, la rougeole pouvait s’en occuper ?

Après tout, une infection est si vite arrivée !

Et ce n’est pas une image : il n’y a rien de plus facile que d’attraper la rougeole. Le seul fait d’avoir partagé un espace avec une personne contagieuse, même durant une courte période de temps, peut suffire pour être infecté.

Imaginez : c’est comme si vous pouviez vous ramasser avec Let it go dans la tête simplement en entrant dans une pièce où la chanson a joué, il y a deux heures. Fort, non ?

Bref, embarquez dans l’auto, les enfants : on s’en va «pogner» la rougeole à Joliette !

2. Vous n’aimez pas les enfants des autres

Parlons un peu du petit Jimmy, si vous le voulez bien.

Qu’il est donc courageux, le petit Jimmy ! Qu’il est donc résilient, le petit Jimmy ! Qu’il est donc un bel exemple de persévérance, le maudit petit Jimmy, toujours en vie après ses quatre chimiothérapies.

Mais pendant que tout le monde se pâme sur lui, nos enfants ont l’air de quoi ? Ils ne sont pas moins courageux parce qu’ils n’ont pas eu la chance de se taper deux leucémies, comme le petit Jimmy !

Surtout qu’il en a des défauts, le petit Jimmy. Être trop fragile pour recevoir des vaccins, pour ne nommer que celui-là.

On ne le lui souhaite pas, mais me semble que de se faire refiler une petite polio, ça le remettrait à sa place. Nos enfants non vaccinés seront là pour ça.

3. Vous mangez une tasse de curcuma par jour

A-t-on vraiment besoin d’un vaccin quand on mange des aliments miracles à la pelletée ? Sur le Web, j’ai lu que non.

Déjeuner avec un smoothie à la graine de chia, troquer la barre de chocolat pour un bulbe d’ail à la collation et, bien sûr, ingérer une tasse de curcuma pour souper : c’est tout ce qu’il faut pour être protégé contre toutes les maladies.

Si le curcuma peut prévenir le cancer, il peut sûrement s’occuper d’une petite méningite pendant ses temps libres.

Vous aurez peut-être le teint jaune un peu, mais vous ne serez pas malades.

4. Plus personne n’attrape ces maladies-là de toute façon

La dernière fois qu’on a vu quelqu’un atteint de la polio ou de la coqueluche, je crois que Janine Sutto suivait son premier cours d’art dramatique, sous la supervision de Jeanne Mance. Et pourquoi pas se faire vacciner contre les dinosaures, un coup parti ?

C’est comme pour le scorbut : plus personne n’attrape ça, et c’est pourquoi j’ai complètement cessé de manger de la vitamine C.

Bien sûr, vous pouvez croire les scientifiques qui disent que ces maladies ne disparaissent jamais vraiment et que ce sont les vaccins qui les tiennent en joue. Vous pouvez, mais on sait tous que…

5. Les scientifiques sont surévalués

Vous savez qui a créé la bombe atomique, les aérosols qui percent la couche d’ozone et le rose fluo ? Des scientifiques. Alors quand ces mêmes scientifiques nous disent que les vaccins sont une bonne chose, laissez-moi avoir mes doutes.

Si vous doutez publiquement de l’innocuité des vaccins, c’est inévitable : on va vous répondre avec des «faits» et des «articles scientifiques» venus de revues crédibles qui citent leurs «sources».

Ne vous laissez pas avoir et allez lire les commentaires de l’article qu’on vous a envoyé. Il y aura à coup sûr des gens pour venir dire que les vaccins sont dangereux. Si vous considérez que la science est une opinion, l’avis de gens qui ne connaissent rien saura vous réconforter.

C’est ça, la magie de l’Internet. (L’Internet, ce ne sont pas les scientifiques qui auraient pensé à nous inventer ça !)

Pour l’exemple, voici trois dangereux liens provaccins :

–  Un billet de ma collègue blogueuse Valérie Borde, «Faut-il avoir peur de la rougeole ?»
–  Un article du Pharmachien, «5 opinions mal informées au sujet des vaccins»
–  Le dossier de l’Agence Science-Presse

* * *

À propos de Mathieu Charlebois

Ex-journaliste Web à L’actualité, Mathieu Charlebois blogue maintenant sur la politique avec un regard humoristique. On peut aussi l’entendre faire des chroniques à La soirée est encore jeune, lire ses anticritiques culinaires sur le blogue Vas-tu finir ton assiette ? et le suivre sur Twitter :@OursMathieu.

Laisser un commentaire

(6)

Vous etes dans la « secte » la mission de l’esprit saint … et selon les commandment de votre gourou ….

Vous savez qu’il faut faire de la selection naturelle sur les enfants … les plus fort doivent survivre …..

Note: il semble que selon la presse dans une nouvelle ce n’est pas une secte mais un groupe spirituel ou une niaiserie de meme ( anyway la nouvelle semble avoir disparu du site )

Tiens, tiens, il me vient en tête un certain vaccin absolument indispensable et qui appelait, lui aussi, à la responsabilité civile. Comment s’appelait-il déjà… ah oui, AH1N1!

Je travail dans un hopital et oui j’ai vu de jeunes adultes mourrir de la H1N1… Si l’épidémie à été contenue, c’est peut-être justement à cause du fameux vaccin…

Trop de mépris et de condescendance pour que cette « opinion » soit prise au sérieux ou à la légère.
Passez votre chemin.

Si j’écrivais un article pour défendre le fait que la terre était plate, la nature du sujet est tellement stupide que le ton serait probablement similaire. Suffit de voir ce qui se passe en californie ou le mouvement anti-vaccin est très fort (+8000% d’augmentation des measles), faudrait penser à poursuivre les parents qui mettent leurs enfants en danger avec des opinions complètement non-qualifiés, et/ou leurs retirer la garde de leurs enfants. Point.

Parfaitement d’accord avec vous. Plus les parents vont priver leurs enfants de vaccins, plus de maladies vont réapparaitre. C’est logique. Et comme les gens sont stupides et qu’ils ne font plus la différence entre théorie de complot et réalité, l’explosion de rougeole que l’on connait actuellement n’est qu’une conséquence de l’ignorance populaire.

Je vois difficilement comment l’abrutissement volontaire ne devrait pas faire l’objet de condescendance, quelqu’un peut m’expliquer?

Si je comprends bien, vous demandez aux parents d’être « responsables » et de faire vacciner leurs enfants parce que c’est ce que les professionnels de la santé recommandent, n’est-ce pas? Ma question est la suivante: comment fait-on, en tant que parents qui veulent le meilleur pour leurs enfants, pour prendre une décision vraiment éclairée quand tous les professionnels de la santé sont OBLIGÉS de promouvoir la vaccination de masse, sans quoi ils perdront leur droit de pratique?

Ils sont obligés? Non. Encore des paroles en l’air. Trouvez-moi une source qui confirme ce que vous êtes en train de dire … comme pour 99% de ce qui est exclamé sur internet par les anti-vaccins, incapable de trouver une source fiable …

C’est assez simple de prendre une décision éclairée pour le parents, on suit les conseils des PROFESSIONELS de la santé, c’est tout.

En réfléchissant avec notre tête au lieu de nos pieds. La question est posée dans l’article et elle représente à elle seule un des meilleurs arguments en faveur des vaccins: d’après vous, comment ces maladies ont-elles presque disparue? Grâce à la vaccination…

Bien sûr qu’ils perdraient leur droit de pratique. S’ils ne promeuvent pas la vaccination de masse, ils ne font pas leur travail adéquatement et mettent en péril la vie des enfants plus vulnérables.
Parlez-vous sérieusement?

Obligé de promouvoir la vaccination de masse ? Non, ils sont obligés de suivre un code de déontologie qui sert à protéger le public des mauvaises pratiques. Les médecins restent transparents en disant qu’il peut y avoir des effets secondaires et les nomment (la transparence est dans le code de déontologie). Ils recommandent la vaccination parce que les médecins savent que ça l’aide à enrayer des maladies et à protéger alors ils appliquent ce qu’ils pensent le mieux pour la santé générale (dans le code de déontologie aussi). Le code de déontologie dicte aussi que tu dois donner ton opinion professionnelle de façon impartiale et sans conflits d’intérêts. Ensuite, tu ne peux pas forcer un parent qui ne veut pas, juste l’informer.

Donc, je ne vois pas votre source fiable qui vous a dit qu’ils perdaient leur job. Par contre, ils peuvent passer au comité de discipline qui lui peut juger d’une mauvaise pratique. Et ne pas conseiller les vaccins EST une mauvaise pratique.

Voir les points 3, 4, 5, 6… : http://www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/dynamicSearch/telecharge.php?type=3&file=/M_9/M9R17.HTM

À note le : « 6. Le médecin doit exercer sa profession selon des principes scientifiques. »

lol…personne n’est obligé de promouvoir la vaccination! Je suis infirmière et jamais personne ne m’a tordu un bras! J’ai également des collègues qui publie des article bidon et dénudé de sens sur facebook. Alors si on ne fais pas la promotion des vaccin, on n’a pas une amande! Par contre, nos collègues en profite pour nous dire d’aller nous instruire dans ce temps là! Car je sais pas si vous le savez, mais le personnel de la santé à pour DEVOIR de se garder à jour au nouveau de la science afin de donner les meilleurs informations possible à leur client. C’est notre responsabilité afin de bien prendre soins des gens. Ne pas le faire peut nous amener à perdre notre licence car la science évolue tellement vite! Sachez également que nos informations, nous ne les prenons pas dans la revue châtelaine. Nous lisons des études sérieuses effectué par des chercheurs qui ont investis temps et argents afin de trouver une réponse clair à une question. Informez vous sur ce que c’est une recherche sérieuse, et si vous voulez mieux vous informer sur la vaccination, cette information est disponible à tous. Je vous suggère d’aller faire de la lecture sur PUBMED!

Je suis une professionnelle de la santé et je ne suis aucunement obligée de recommender quoi que ce soit. J’ai d’ailleur une collègue que est anti-vaccin. Ça n’a rien à voir avec la profession.

Vous pouvez aller faire quelques années d’école pour devenir vous même professionnel de la santé et prendre une descision éclairé pour vos enfants. D’ici là, suivez donc les recommandations de vrai professionnels éduquer qui savent de quoi ils parlent?

C’est exactement l’inverse. Le déontologique des médecins prévoit explicitement que les médecins ont droit à une liberté professionnelle (article 7).

Les bras m’en tombent de lire de pareilles idioties dans le magazine L’Actualité!!!
Ça n’a aucun sens! Ce qui est écrit est d’une irresponsabilité incroyable, surtout quand on voit que le blogueur (Je n’appellerai jamais ça un journaliste) tombe bêtement dans le paradoxe de la vaccination « Plus personne n’attrape ces maladies-là de toute façon »…. Wow. C’est parce que l’on vaccine encore contre ces maladies, et elles existent encore!!! Depuis quand l’Actualité répands de telles sotises?

La prochaine fois, je vous conseille d’allumer votre détecteur de sarcasmes et de dérision avant de lire un de mes textes. Cela vous évitera de perdre vos bras comme vous venez de le faire.

C’est douloureux? J’ai entendu dire que si on les met sur la glace assez rapidement, c’est possible de les faire recoudre.

Je vous souhaite la meilleure des chances avec ça.

Bien à vous,

Mathieu Charlebois

Allez donc lire les statistiques mon cher Mr. , vous réaliserez que ces maladies sont presqu’éradiquées, et ce, depuis le début de la vaccination. Et en passant , aucun vaccin n’est obligatoire au Canada… C’est quoi le problème?

Dis-donc M. Charlebois, le donneur de leçon, regarde les deux vidéos ci-dessous et on reparle d’accord.
Les conflits d’intérêt, t’en as déjà entendu parler?
Il me semble que chaque fois qu’il y a des $$$ en jeu, on peut au minimum se poser quelques questions.
Plutôt que de prendre les gens qui ne pensent pas comme toi pour des imbéciles et de les ridiculiser, tu ferais mieux de te renseigner un peu plus.
« Ex-journaliste Web à L’actualité, Mathieu Charlebois blogue maintenant sur la politique avec un regard humoristique. »
C’est quoi exactement ton expertise et ton vécu au sujet des vaccins ?

https://www.youtube.com/watch?v=rnKnp_nuMeA
http://www.dailymotion.com/video/xmv99a_gardasil-des-benefices-superieurs-aux-risques_news#from=embediframe

Vous avez oublié l’argument » ca leur fait mal et c’est traumatisant les vaccins ». Être intubé aux soins intensifs, piqué de partout et gavé, c’est pas mal moins traumatisant…

J’adore cet article, j’adore l’ironie, ça a fait ma journée! Parfoit les messages passent mieux avec de l’humour, et si ça peut faire prendre conscience à 2-3 anti-vaccins tout l’illogisme de leurs croyances ça sera déjà ça de gagné! Et sinon et bien au moins on aura rit un bon coup! Thumbs up!

Trois questions

Pourquoi est-ce quelqu’un qui a eu une réaction sévère à un vaccin (ou son enfant, membre de sa famille, etc) voudrait voudrait tenter l’expérience de nouveau? Il y en a des gens qui meurt suite à un vaccin. Personne peut le nier. Pour ceux qui ont survécu, c’est un peu normale de douter de leur sûreté.

Pourquoi est-ce qu’on ne prend jamais en considération les témoignages de milliers de parents qui ont vu leur enfants régresser immédiatement après avoir reçu le vaccin du RRO ou le DTap. Ces parents ne sont pas des chercheurs mais criss, c’est quand même eux qui voient la régression de leurs enfants à tous les jours. Un enfant qui parle, rit, marche, communique, interagit avec les autres arrête soudainement de se développer normalement après le vaccin.

Pourquoi les gens qui vaccinent ont peur des non vaccinés?

Les gens qui ne vaccinent pas, qui ne vaccinent plus ou qui vaccinent moins ont tous leur raisons. Un article comme celui-ci nuit au débat. Il n’apporte rien de valable à la discussion en plus de propager des fausses idées au sujets des gens qui sont clairement plus informés sur les vaccins que le reste de la population.

Je ne comprends pas votre commentaire: Comment peut-il y avoir débat d’idées, si l’une des parties choisit d’ignorer les faits? Bien sûr, on peut tenir un débat sans en tenir compte, se contentant d’échanger sur nos peurs, nos sentiments, nos expériences individuelles, mais où cela nous mènerait-il? Un débat doit se conclure. Voilà pourquoi la bêtise n’a pas de limites.

Les gens qui sont contre les vaccins se croient tous plus informés que le reste de la population et ce souvent ceux qui croient aux théories de conspiration. La vaccination est la plus grande avancée de la médecine prévenir plutôt que guérir et c’est ce qui devrait être le but de la recherche médicale. J’ai eu des amis qui sont restés paralysés par la polyo, une maladie qu’on a pu prévenir par un vaccin juste un peu trop tard pour eux. Leur système immunitaire a réussi à stopper les ravages de la maladie mais ils sont restés paralysés tout de même toute leur vie. Un de mes plus vieux souvenir d’enfance c’est la joie de ma mère lorsque le vaccin a été mis au point et qu’elle a pu nous faire vacciner. J’ai toujours de la difficulté à admettre que certaines personnes ne font pas vacciner leurs enfants. Ceux-ci n’ont pas le choix par contre le rôle de leurs parents est de s’informer pas de croire des affirmations non fondées.

J’en reviens pas des commentaires! C’est comme quand Yvon Deschamps se faisait traiter de raciste et de misogyne.
Plus personne n’arrive à analyser un texte ou quoi?

Hey misère!! Quand on voit du monde incapable de détecter le sarcasme, on comprend mieux comment d’autres en arrivent à la conclusion queles vaccins sont dangereux. Incapacité d’analyse, aucun sens critique et naïveté donnent ce genre de commentaires. Triste.

La neutralité et la rigueur scientifique est nécessaire. Un imbécile croit qu’il détient la vérité. Un sage sait qu’il n’a jamais fini d’apprendre. Un bon moyen d’apprendre, est d’écouter les autres. Au lieu de pointer du doigt les extrémistes religieux anti-vaccin, pourquoi ne prenons nous pas un peu de recul et n’allons nous pas plutôt parler à des gens modéré: des gens qui, sans être contre les vaccins, ont de bonnes raisons de remettre en doute la sécurité des vaccins? Arrêtons de les pointer du doigt comme des adorateurs de poupée vaudou qui dansent nus autour d’un feu en se flagellant avec des branche de palmier! En fait, la grande majorité de ces gens ont une histoire et une documentation qui vous ferait réfléchir à deux fois, avant de vouloir les juger.

On les blâme de mal s’informer et de prendre leurs informations sur des sites internet grano-new-age louches, alors que non, la plupart du temps ils prennent leur source du fabricant du vaccin même! Avez-vous, vous-même, assez de rigueur scientifique pour vous intéresser à l’autre côté de la médaille, à prendre connaissance des liens que je vais laisser? Avez-vous la rigueur d’aller vérifier par vous-même la crédibilité des sources, pour corroborer ce que vous allez lire en faisant vos propres recherches dans les archives d’universités pour obtenir le périodique, par exemple?

Avant de se prononcer sur les vaccins, tout le monde devrait voir le documentaire « Silence on vaccine ». Un documentaire neutre, qui ne fait pas de débat pour ou contre, mais qui expose simplement les dangers réels de la vaccination. Personne ne peut prétendre connaître la vérité sur la vaccination avant d’avoir vu ce documentaire, qui contient les données et les preuves scientifiques approuvées et vérifiables que nous voulons tous. Commencez par ça et si vous comprenez finalement le dilemme, vous pourrez approfondir avec les autres liens plus bas.

Silence on vaccine –> https://www.youtube.com/watch?v=Mt1WJO9JV-4

Je baigne dans une réalité que peu de gens connaisse et je peux vous certifier que les centaines de témoignages de parents québécois qui ont vus leurs enfant dépérir aux suites d’un vaccin, ce ne sont pas des cas isolés, ni des parents bizarroïdes qui cherchent un coupable en accusant n’importe qui et n’importe quoi. On le sait, quand son enfant est normal et qu’il devient absent ou malade, 15 ou 45 minutes, ou même quelques jours après l’injection d’un vaccin. De dire à ces parents qu’ils inventent et qu’ils hallucinent est très blessant. C’est déjà assez dur de voir son enfant perdre sa motricité et perdre son intelligence, si en plus il faut que des gens se prennent pour des médecins paternalistes en vous assurant que les vaccins n’ont rien à y voir et sont très sécuritaires, c’est insultant. Ces parents savent ce qu’ils ont vus.

Ça, c’est pas un lien sérieux, c’est juste une joke que je trouve très bonne –> https://pbs.twimg.com/media/B50GRDBCMAAxyOo.jpg

Sur les boîtes même de vaccins, il y a une panoplie de contre-indications et une liste d’effets secondaires surprenante, allant des affectations neurologiques aux crises d’épilepsie et jusqu’à la mort! C’est écrit sur la boîte de thimérosal, ingrédient utilisé dans plusieurs vaccins: peut causer la mort.

D’ailleurs concernant le thimérosal, Mathieu Charlebois a laissé un lien tout aussi peu crédible que les liens anti-vaccin venant de sites louches. Celui des « 5 opinion mal informées » du pharmachien. Le pharmachien est pharmacien. Pas vaccinologue. La plupart des médecins, infirmier et pharmaciens ne savent que très peu de choses sur les vaccins. Oui, ils en connaissent quelques ingrédients, et peuvent vous faire un résumé de comment ça fonctionne, mais sans plus. Le plus dangereux, c’est qu’Oliver Bernard prétend dans sa BD, que le thimérosal n’est pas dangereux! Il explique que ce n’est qu’un agent de conservation. Le pharmachien sait donc à quoi « sert » le thimérosal et quel est son rôle dans le mélange. Mais il ne sait pas ce que « c’est ». Et s’il le sait, il ne le mentionne nul part dans sa BD et c’est pourtant le détail le plus important, qui est à l’origine de la mauvais réputation des vaccins: le thimérosal, c’est du mercure: un neurotoxique reconnu par la médecine comme causant la dégénérescence des neurones.

Voici un document vidéo de la faculté de médecine de l’université de Calagry, démontrant en « live », la dégénérescence des neurones suite à l’injection d’une quantité infinitésimale de mercure –> https://www.youtube.com/watch?v=XU8nSn5Ezd8

« Oui, mais il y a du mercure partout, dans l’air, dans la nourriture, etc! » Oui! Et on nous dit de faire attention, d’ailleurs, quand on choisi notre poisson! Par chance, le mercure qui entre par voies respiratoires ou qui est ingurgité, est soumis à plusieurs barrières, comme les parois intestinales, par exemple. Ce qui favorise une élimination rapide, mais ne prévient tout de même pas l’intoxication. Le mercure peut passer au travers les parois intestinales. Le mercure injecté directement dans le sang est beaucoup plus dangereux, car ils ne rencontre aucune barrière. Le mercure est hydrophobe, ce qui a pour conséquence qu’il se loge dans les tissus sans eaux, comme certaines parties du cerveau.

Il existe un programme gouvernemental québécois, d’indemnisation des victimes de la vaccination: parce que ça existe, des victimes de la vaccination. Et si les gens ont réussis à être indemnisé, c’est parce que l’étude de leur dossier a démontré hors de tout doute, qu’il y avait effectivement un lien entre leurs troubles moteur ou neurologique, et la vaccination. D’ailleurs, le premier cas à bénéficier de l’indemnisation concernait le vaccin de la rougeole.

Programme gouvernemental –> http://www.msss.gouv.qc.ca/sujets/santepub/vaccination/index.php?indemnisation

Quand à la diminution des maladies, les vaccins n’ont que très peu à y voir. Il existe aussi des études vérifiables avec périodique scientifique (évalué par les pairs) qui le démontre et qui ne viennent pas de site anti-vaccin, mais bien d’institutions qui ne font qu’étudier l’histoire des maladies à travers le monde et les époques. Avant l’introduction des vaccins, qui est tout de même assez récente, des maladies sont apparues et disparues, naturellement, parce que comme n’importe quoi, ça suit un cycle. Aussi, la salubrité au moyen-âge n’était pas la même qu’aujourd’hui, la nutrition non plus. Notre réponse immunitaire naturelle aux contagions est aujourd’hui bien meilleure, non seulement parce que nous avons une meilleure hygiène et une meilleure nutrition, mais aussi parce que les anticorps se passent de génération en génération, par le lait maternel et/ou par l’emprunte génétique, de façon naturelle, parce que le corps humain est fait pour ça.

Diminution des maladies à travers le temps –> http://www.mednat.org/vaccini/contro_immunizzazione_simon_nexus.pdf

Pour le cas de la rougeole, les morts recensés sont tous issus de pays sous-développés, où les enfants sont déjà carencé dû à la mal nutrition, au manque d’hygiène et où ils sont mal soignés, dû à l’inaccessibilité aux soins de santé. Dans les pays comme le nôtre, les enfants ne meurent plus de la rougeole ou sinon que très rarement, dû à une complication.

Bilan final de l’épidémie de rougeole de 2011, du gouvernement du Québec. En page 6, on confirme qu’il n’y a eu aucun décès –> http://www.msss.gouv.qc.ca/professionnels/documents/rougeole/etat_situation.pdf

En comparaison, aux États-Unis, il y a eu 108 décès suites aux vaccins de la rougeole. Le VAERS, le Vaccine Adverse Effect Reporting System, aux États-Unis le mentionne dans un rapport. « Comparative data provided by the U.S. Centers for Disease Control and Prevention (CDC) and the Vaccine Adverse Event Reporting System (VAERS) reveal that nobody has died from measles in more than 10 years, while at least 108 deaths reported in VAERS during the same time frame have been linked to measles vaccines »

Vaers database –> https://vaers.hhs.gov/data/index

L’efficacité et l’utilité même des vaccins est remise en question: ils ne font que préparer notre système immunitaire à recevoir la maladie et à réagir plus vite, mais ils ne nous empêchent pas d’attraper la maladie en question. Ce qui fait que quelqu’un de vacciné contre rougeole peut quand même attraper la rougeole. Ce qui fait aussi que les gens attrapent maintenant la rougeole à des âge plus avancés, ce qui devient plus dangereux.

Il faut aussi arrêter de croire qui si des gens attrapent la rougeole, c’est à cause des gens non vaccinés. Les porteurs du virus, sont surtout les gens vaccinés. Le vaccin de la rougeole est fait avec le virus atténué (donc encore vivant), et non avec un virus inactivé (mort), comme d’autres vaccins. On injecte donc un virus vivant à plein de gens, à coup de campagne vaccinale. Plein de gens se promènent donc dans les rues et dans le métro, avec leur virus dans le sang et rencontrent des gens non-vaccinés, qui eux, n’ont même pas une parcelle de ce virus en eux, encore. Et on dit que c’est les non-vaccinés qui sont à l’origine de l’éclosion de la rougeole? Voyons, ça ne fait aucun sens.

Un document du gouvernement du Québec admet, du bout des lèvres, que le vaccin varicelle-zona rend certains vaccinés contagieux, jusqu’à 4 semaines après l’injection, et leur suggère d’éviter les contacts avec d’autres gens. –> http://publications.msss.gouv.qc.ca/acrobat/f/documentation/piq/chap10-2-3.pdf

La vaccination n’est pas une science exacte et marginaliser, stigmatiser et pointer du doigt les gens qui doutent de la sécurité des vaccins, c’est ça qui est dangereux pour la santé publique! C’est les empêcher de se questionner. C’est donner à l’état l’autorité sur notre corps. C’est dangereux.

En terminant, pourquoi ne pas s’adresser à un vrai vaccinologue?

La conférence complète est disponible sur Youtube. Voici un montage plus court de quelques extraits de cette conférence: https://www.youtube.com/watch?v=rnKnp_nuMeA

C’est facile de juger, trop facile. Les extrémistes anti-vaccins qui croient que c’est un complot mondial pour tous nous tuer sont intenses, je vous l’accorde, mais la plupart des gens qui doutent des vaccins ne sont pas extrémistes, ils sont modéré et bien documenté. Merci de respecter les victimes et leur entourage, qui refuserons peut-être de faire vacciner leurs enfants, pour de très bonnes raisons. Notre corps nous appartient, il n’appartient pas à l’état, ni à la communauté. Chacun est libre de décider de ce qu’il laisse entrer ou non dans son corps, et mérite le respect.

Les politiciens sont corruptibles, les maires, les journaleux et aussi les médecins…
Les compagnies pharmaceutiques (et leurs « scientifiques ») sont hyper puissantes, extrêmement riches!
Mais je n’ai pas la prétention de convaincre personne ici. Vous semblez bien vous croire! Tant mieux!
Moi aussi! Et cela même si je suis un professionnel de la santé ayant vraiment très très à coeur le bien-être de mes patients!
Le sarcasme pour vous est un bien beau moyen de ne pas entrer trop profondémment dans le sujet. D’ailleurs, qu’en connaissez-vous vraiment des vaccins? Des oui-dires? Des qu’en dira-ton? Et puis vous en faites une « nouvelle »? Certainement pas à partir d’une enquête en profondeur, ça m’apparaît clair!
Sur ce, bonne journée!

En cette période difficile, devrais-je dire austérité rigoriste ou rigueur austère allez savoir, je suis très heureuse de retrouver vos
chroniques humoristiques. S.V.P. Continuez on en a tellement besoin !!!

Il faut toujours faire confiance aux professionnels de la santé. Ils sont formés pour bien nous conseiller. Pensez aux ravages épargnés grâce à la thalidomide, le vioxx, deux exemples parmis tant d’autres. Merci à tous les professionnels de la santé de veiller à notre bien-être. J’apprécie savoir que vous vivez très bien en vous incorporant et en sauvant des millers de dollars d’impôts grâce à votre puissant lobby. Merci Pfizer de penser à mon bien-être quand tu me vends des médicaments inacessibles. Je me sens en sécurité maintenant, je peux aller me coucher en paix.
Blagues à part, sans être anti ou pro vaccin, peut-être vaut-il mieux ne pas faire une confiance aveugle à nos chers amis?

Çà serait peut-être une bonne idée de se demander pourquoi on ne voit plus ces maladies aujourd’hui!!

La vaccination est l’une des plus grandes avancées de la médecine et empêche plusieurs personnes de souffrir de maladies dévastatrices. Pourquoi restreindre son enfant d’un tel soutien alors que celui-ci peut en bénéficier à moindre coût au Québec ? Divers pays en voie de développement rêvent d’avoir recours à la vaccination afin de réduire le nombre de malades. De plus, les effets indésirables des vaccins sont beaucoup moins dangereux que ceux de la maladie. Il faut désormais faire confiance à la médecine. Les vaccins font l’objet de tests vigoureux avant d’être autorisés et sont plus faciles à administrer. Arrêtons de croire aux « remèdes de grand-mères » pour soulager tous les maux et faisons confiance aux professionnels de la santé. La maladie peut frapper à tout moment!

C’est inoui quand même…avec toutes le informations qui sont donnés…..y a des gens qui devrait allez vivre à l’âge de pierre^^….quoi que pas besoin d’allez aussi loin …Léonard de Vinci est mort d’une otite…..combien de personne meurt aujourd’hui d’une otite?….Bien si la réponse est 0 (sauf pour ceux aui ont des troubles immunitaire, ce qui n’était pas le cas de DeVinci) c’est grâce à l’évolution de la medecine….pas à cause de la sélection naturelle….

La Variole? causait 1 mort sur 3….elle a été éradiqué par la vaccination…..
L’espérance de vie à carrément doublé depuis l’antiquité…..
debut du sciècle passé (1900) 1 enfant sur 4 ne passaient pas le cap des 10 ans….
dans mes deux familles (père-mère)
J’ai une tante morte de la coqueluche, un oncle atteint de la Polio (donc problème de motricité grave), un cousin ayant eu de graves complications suite à une varicelle (hé oui) et ma soeur sourde à cause de la méningite…..

Je suis sure si tout le monde fouille un peu dans leurs familles, ce type de constant est quasi universelle (ceux qui ont de grande famille il va de soit)…

Avec toutes les preuves scientifiques, je ne peux concevoir que des gens soitent assez stupide pour se fier à des gourous, des oui-dires ou encore de la propagande internet afin de prendre un décision éclairer……

Oui parfois il peut y avoir des raté ou des erreurs (H1N1) mais le but de tous ces gens qui travaillent fort sur les questions de santé publique n’ont qu’un seul but….aider les gens, leur permettre d’avoir une qualité de vie supérieur, exempt de conséquence néfaste d’une maladie infantile….

Pas des »j’aime » des adeptes ou des diciples……

Ce n’est pas une question d’opinion…..une opinion c’est : j’aime le bleu car cela me rappel le ciel…..NON ici il est question de FAITS scientifiquement prouvé

C’est à mes yeux aussi ridicule que quelqu’un qui croit dure comme fer que les enfants viennent des choux…même apres avoir vu sa femme accouché…

Un effort pour faire avaler la proverbiale couleuvre vaccinale en tentant, par un humour caustique, de culpabiliser les parents qui ne font pas vacciner leur enfant… ça fait pitié à lire.

Sortez de votre conditionnement et prenez la peine d’aller lire une monographie de vaccin, n’importe quel vaccin. Vous allez mieux comprendre pourquoi il ne faut JAMAIS injecter de vaccin à qui que ce soit, en particulier à nos enfants.

Prenez votre temps, plus vous lirez, plus vous déchanterez, à propos des vaccins…