À quel point A(H1N1) est-il mortel?

Sur 100 personnes qui attraperont le virus A (H1N1), combien en mourront? Les agences de santé publique sont récalcitrantes à se prononcer : tant que le virus n’est pas passé dans la population, son taux de mortalité est bien difficile à évaluer.

Deux chiffres ont quand même circulé ces derniers jours. Selon le Dr Richard Marchand, microbiologiste à l’Institut de cardiologie de Montréal cité ici, la grippe pourrait tuer jusqu’à une personne sur 200 parmi les gens qui auront contracté le virus.

Le spécialiste m’a confirmé que cette estimation est basée sur le taux de mortalité habituel de la grippe saisonnière, qu’il considère sensiblement identique à celui de la grippe pandémique, même si ce ne sont pas les mêmes personnes qui semblent à risque.

Une équipe de chercheurs des Centers for Disease Control américains donne cependant une estimation beaucoup plus basse dans cet article scientifique, basé sur l’analyse de la première vague de la pandémie. Aux États-Unis, estiment-ils, 1,8 à 5,7 millions de personnes ont contracté le virus ce printemps, dont 800 sont décédées.

Cela donne un taux de mortalité de 1 personne sur 2250  au pire, à 1 sur 7125 au mieux. Soit 10 à 35 fois moins que l’estimé du Dr Marchand!

Qui a raison? Je serais bien en peine de vous le dire. Au delà de la validité des prévisions de chacun, il ne faut pas oublier que les États-Unis sont aux prises avec une pénurie de vaccins, qui fait que les CDC ont certainement tout intérêt à minimiser l’ampleur de la grippe. À l’inverse, Québec a mis le paquet pour inciter les gens à aller se faire vacciner et une prévision alarmiste justifierait mieux son action. Méfiance, donc…

J’aurais tendance à penser qu’une estimation même très approximative basée sur les cas de grippe pandémique est certainement plus fiable que la transposition de chiffres évalués à partir d’autres virus grippaux, mais je peux me tromper. Et il n’est pas dit que ce taux de mortalité soit identique pour la seconde vague.

Dans les deux derniers mois, 17 personnes sont décédées des suites de la grippe au Canada, dont deux au Québec. Il n’y a donc pas lieu de paniquer. Sur une même période, les accidents de la route tuent en moyenne 92 personnes au Québec, dont 28 jeunes de moins de 24 ans. (basé sur les chiffres de 2008)

Il faut aussi tenir compte du nombre de personnes hospitalisées à cause de cette grippe. Les CDC estiment que le A(H1N1) a envoyé 9 000 à 21 000 personnes à l’hôpital pendant la première vague. Une trop grande affluence dans les hôpitaux, même sans décès, pourrait justifier qu’on continue de vacciner tout le monde. 

Pour l’instant, la situation ne justifie pas qu’on mette fin à cette campagne de vaccination massive. Il est encore bien trop tôt.

Mais nos experts doivent garder un oeil sur les chiffres. S’il se confirme que le taux de mortalité de la grippe pandémique est bien inférieur à ce sur quoi on a tablé, il faudra peut-être renoncer à vacciner les personnes qui ne présentent pas de facteurs de risque.

À partir de combien de décès pourrait-on décider que la vaccination massive n’est plus justifiée? Cela dépend du prix que, collectivement, nous sommes prêts à payer pour sauver une vie…

Laisser un commentaire

Ce qui me désole dans votre article, ce sont les chiffres suivant:

« Les CDC estiment que le A(H1N1) a envoyé 9 000 à 21 000 personnes à l’hôpital pendant la première vague. »

entre 9 000 et 21 000? vraiment fiable comme estimé.

ou bien:

« Aux États-Unis, estiment-ils, 1,8 à 5,7 millions de personnes ont contracté le virus ce printemps »

entre 1,8 à 5,7 millions?

Méchante différence non?

Bref on ne sait rien de l’ampleur de cette maladie et on parle de pandémie presque catastrophique.

Je vais aller me faire vacciner. Je n’ai absolument pas peur des vaccins, mais je suis quand même sceptique.

Déjà que le cynisme de la population est élevé…
J’imagine déjà des études à venir qui vont nous apprendre que sur les x millions de personnes estimées atteintes, quelques centaines de tests ont vraiment comfirmé des cas positifs et que le reste était des suppositions selon leurs symptômes qui n’était en fait que des rhumes ou la grippe saisonnière.

Pourtant Mme Borde, cette grippe a déjà sévi dans l’Hémisphère Sud ce printemps et cet été (leur automne et hiver.) Toutefois, il semble que cet hémisphère est non pas à l’autre bout du monde mais bien sur une autre planête car personne ne sort les statistiques de la AH1N1 pour ces pays dont l’Australie.

On pourrait aussi mettre dans l’équation le nombre de personnes qui vont prendre le rhume de leur vie à attendre des heures et des heures debout en ligne dehors en plein hiver… un vaccin pour ne pas prendre la grippe! Et je ne pense pas que ce soit le genre d’exercice qui stimule le système immunitaire non plus…

C’est bizarre aussi qu’on nous rapporte tous ceux qui l’attrappent ici, joueurs de hockey de la NHL, jeune ontarien décédé, etc…. et pas un mot sur l’hémisphère sud qui est passé au travers de cette grippe abominable sans problème… même si on parle ici de l’Australie, mais aussi du Pérou, de la Bolivie, de l’Afrique du Sud et plusieurs pays où les systèmes sociaux et de santé ont encore de la place à amélioration…

Moi aussi j’ai sursauté quand j’ai entendu 1 sur 200! C’est énorme!!!!
Si 2 millions de Québécois ont la H1N1, ca voudrait dire 10,000 morts! (Y’a seulement 55,000 morts par année au Québec)

L’an passé, il y a eu 400 déces de la grippe saisonnière et 37 de la grippe H1N1 au Québec. De plus, même la grippe saisonnière fait des victimes dans les gens en santé exceptionnellement, de temps en temps. Si l’an passé, tous les médias avaient présentés les 400 personnes décédés une à une, croyez-vous qu’il y aurait eu une panique ? Moi, je ne servirai pas de rat de laboratoire humain. C’est pas le premier mensonge que nous avons. Combien d’arme de destruction massive les américains ont trouvé en Irak ? Réponse : zéro. Et je devrais me fier à eux cette fois-ci ? Il y a anguille sous roche à mon avis.

Je ne crois pas à cette foutaise que nous sommes en danger et qu’il y a risque de pandémie. Après beaucoup de recherches et constatations, je suis convaincu que A(H1N1) a été créé de toute pièce par nos gouvernements(NWO) dans le but de nous injecter un poison ou autre bidule, afin de nous asservir. Plusieurs spécialistes s’entendent pour dire que tout ceci (pandémie) est exagéré et sans fondement. Ne vous laissés pas berner…et faites vos recherches, vous y verrez la vérité.
De toute façon, à qui sert cette vaccination…les pharmaceutiques, voilà. Baxter, l’instigateur de cette supposée pandémie, à partir de ses laboratoires, à toujours refusé de divulguer la vérité sur son vaccin, pourquoi? Les journalistes auraient avantages à faire leurs devoirs correctement, ou p-e est-il mieux pour eux de faire l’autruche plutôt que de vraiment rechercher la vérité.
Conspirationniste? Pas du tout! Humain qui protège sa vie, voilà!

Lors de la première vague j’étais déjà à l’hopital avec ma famille à cause de mon opération. Toute ma famille m’a soutenue. Maintenant que ça revient j’ai le gout de me protéger et ma famille aussi.

Je suis présentement en ligne pour ce vaccin qui selon moi est inutile. Ma seule et unique raison d’être ici, c’est pour protéger mon gars de 3 mois et ça si VRAIMENT la H1N1 est dangereuse. Comme je lis partout j’ai fait mes recherches et elle n’a rien d’épeurant cette grippe. J’y vais aussi car je suis tanné d’entendre la famille essayer de me convaincre d’y aller et ma blonde qui me boude pour ça. Sérieusement à chaque fois qu’il y a une nouvelle souche de grippe ils en parlent pendant 2 semaines et ensuite c’est fini… Ce coup ci c’est pareil, c’est juste qu’ils ont exagéré avec l’ampleur de cette grippe. Sans les commentaires fatigants de la famille, je n’y serais pas.

Bonne chance a tous

« À partir de combien de décès pourrait-on décider que la vaccination massive n’est plus justifiée? Cela dépend du prix que, collectivement, nous sommes prêts à payer pour sauver une vie…»

Cette question est pertinente si on croit que la vaccination est totalement inoffensive. Or, cette prémisse est remise en question par de nombreux scientifiques et est même contredite par les notices émises par les producteurs de vaccins.

Si l’on se fie au programme de vaccination en Montérégie, il n’y a pas de catégorie à risque pour les personnes de plus de 65 ans souffrant de maladies chroniques. A Laval, oui. Étrange!

Je suis médecin et je suis dégoûté par tout ce que je lis. Si vous veniez faire un tour à l’unité des soins intensifs constater ce qu’est une jeune femme de 26 ans intubé avec les deux poumons blancs, une insuffisance rénale sévère et une coagulation intravasculaire disséminée à cause du H1N1, peut-être comprendriez-vous un peu mieux les enjeux…

Les jeunes patients en bonne santé qui meurent dans des conditions atroces, après une détresse respiratoire sévère et deux semaines aux soins intensifs, il y en a, et beaucoup plus qu’avec l’influenza habituel saisonnier.

Arrêtons de faire l’autruche. Si vous refusez de vous faire vacciner, que vous attrapez le H1N1, que vous le donnez à un adolescent avec qui vous êtes en contact et que ce dernier meurt aux soins intensifs deux semaines plus tard, c’est de VOTRE faute.

Arrêtez de penser aux complots. Le seul complot qui vous pend sous le nez, c’est celui que vous inventez.

Ca ressemble plus à un bel exercice de simulation de pandémie où tous les pays s’entendent pour tester leur capacité de réagir à un possible fléau mondial.

C’est bien plus la gestion de pandémie,la capacité de produire et de vacciner une population que les dommages de cette grippe qui est le véritable agenda derrière cette grippe code postal qui à date a fait moins de dommage que l’insalubrité de nos hôpitaux.

Je trouve que les gens paniquent vraiment pour rien, que ce soit dans le cas de la grippe (qui ne tue pratiquement pas) ou dans le cas du vaccin qui serait un vaste complot pour tuer toute l’humanité ou, comme je l’ai lu plus haut, qui aurait « été créé de toute pièce par nos gouvernements(NWO) dans le but de nous injecter un poison ou autre bidule, afin de nous asservir ». Je me demande bien ce qu’Yves Bolduc va faire de nous une fois que nous serons asservis… d’autant plus qu’il s’est fait vacciner avec d’autres politiciens pour donner l’exemple.
Je vais aller faire vacciner mon garçon de six mois et demi, juste pour être sûre, même si mon conjoint et moi n’avons absolument jamais la grippe. Mais s’il y a une file d’attente de six heures, je n’attendrai pas là, je vais m’en passer. Je n’irai pas me pointer là à 23h30 la veille non plus…
Le problème que soulève cette grippe et cette vaccination, c’est le manque de jugement que les gens ont. Et voir des gens penser qu’on se fait injecter un poison cette fois-ci alors qu’on s’est tous déjà fait vacciner, ce n’est pas très encourageant non plus. Enfin…

Il y à deux ans, j’ai eu une VRAIE grippe. J’ignorais alors qu’à 33 ans, je pouvais autant souffrir. Atroce! S’il y avait 10 vaccins, je les prendrais tous.

la jeune femme de 26 ans en question (Selon les autorités, la jeune femme souffrait déjà de problèmes de santé chroniques. Aucun autre détail n’a été dévoilé sur ce cas.)

si on donnerait l’info complète il serait plus facile de s’orienter.

Bravo Dr Francois Couture !

C’est quand même drôle que juste les faibles d’esprit sont contre en pensant au complot ou parce qu’ils ont lu la « vérité » sur internet.

Comme vous dites … si vous refusez le vaccin et que vous transmettez la maladie … vous pouvez devenir un TUEUR … réfléchissez bien à cela avant de sortir vos sottises entendues du beau-frère de l’oncle Gaston qui a lu cela sur internet au Mali.

Je me demande pourquoi on ne crée pas un groupe de contrôle avec ceux qui ne se feront pas vacciner?

À moins que la démarche scientifique soit trop compliquée à expliquer à un ministre aussi médecin soit-il!

Il existe un site flucount.org qui fait le décompte des cas et des décès. Ils affirment que ce décompte se fait à partir de cas confirmés. Cependant, les sources ne sont pas claires. Il semble que ce soit compilé à partir de communiqués et fils de presse. J’imagine cependant que ce peut être un bon indicateur. Je pense qu’il serait intéressant qu’on y indique les pays où il y a eu de la vaccination.

En bref, on indique qu’il y a eu, à ce jour, 555417 personnes infectées et que 6060 en sont mortes. Le taux serait donc autour de 1.1% ce qui, je crois, est plus élevé que la grippe saisonnière.

@ DR François Couture,
Moi ce qui me dégoute, c’est de constater qu’encore aujourd’hui, un médecin, (formation universitaire qui devrait avoir affiné son jugement, sa pensée et peut-être même dans le meilleur des cas, sa conscience) continue à transmettre de l’information biaisée et mensongère. La jeune femme de 26 ans n’était pas en santé;(http://www.cyberpresse.ca/le-droit/dossiers/grippe-a-h1n1/200911/02/01-917609-grippe-ah1n1-une-premiere-victime-en-outaouais.php).
De la désinformation, exactement du même acabit que celle que nous fait croire nos bonzes à cravate de la santé depuis le début de cette comédie délirante et ridicule.

Il y a trop d’informations, de désinformation qui circulent dans le dossier du H1N1, c’est très complexe.

J’aimerais que quelqu’un m’explique comment une ‘’mutation’’ d’un virus existant (virus de la grippe), pourrait occasionner une pandémie mondiale aussi destructrice ?

Je n’ai pas de réponses. Ce que je sais, c’est je me ferais pas injecter une substance qui n’a pas été évaluée et testée adéquatement par des instances neutres, non-commandités par les pharmacos. C’est noble pour nos médecins, nos gouvernements, l’OMS, de vouloir prévenir une « pandémie » mondiale, mais qui profite vraiment de cette catastrophe ? Avons-nous évalué les conséquences de cette vaccination massive ?

Quels seront les effets à court, moyen et long terme, suite à l’injection de ce vaccin ? Est-ce qu’il y a quelqu’un qui pourrait me répondre ? Je ne suis pas encore convaincu. Il y a tellement de nouvelles maladies qui sont apparues au cours des 50 dernières années…

ce qui m’inquiéte le plus c’est les « magouilles » derrière tout ça. Il y a beaucoup de $$$ d’impliqué. On parle ici de milliards !!! Les lobbies pharmaceutiques ont fait un job incroyable ! Les médias amplifient largement ce qui se passe… Tout est prétexte à créer une peur démesurée parmi la population… Mission accomplie !

J’ai une bonne amie dont sa fille de 8 ans a attrapé le virus. Elle a eu les premiers symptômes lundi matin. Elle est retournée à la maison et a passée la journée de lundi et mardi au lit. Depuis hier midi elle reprend du mieux et devrait retournée à l’école vendredi ou lundi prochain. Comme dans tous les cas de grippe, il peut y avoir des complications mais pas assurément.

Ce que je m’évertue à faire et à écrire depuis un bon bout de temps, ce n’est pas de tenter de convaincre qui que ce soit à ne pas se faire vacciner mais bien de provoquer une prise de conscience sur toutes les informations véhiculées.

À qui profite cette panique collective ?

Bonne réflexion

bravo pour cet article qui analyse les chiffres sur les décès en les mettant dans leur contexte, chose rare dans nos médias qui préfèrent « perroquetter » les paroles des experts et ministres.

Les vaccins commandés par le Canada et les autres pays sont déjà payés. Nous en avons apparemment 50 millions en route et plus du 2/3 sera perdu et bon pour la poubelle, car évidemment qu’on ne vaccinera pas les 30 millions de canadiens ! Imaginez si on cesse la vaccination massive. Et c’est nous qui payons encore la note pour les folies de nos gouvernements qui engraisseront les pharmaceutiques… encore.

Dans le monde, c’est près de 5 milliards de vaccins qui sont en commande. À 10$ la dose, ils enmpocheront un formidable 50 Milliards $.

À qui profite cette campagne ? Poser la question c’est y répondre.

« À partir de combien de décès pourrait-on décider que la vaccination massive n’est plus justifiée? » (Valérie Borde)

Ce jour là, il sera malheureusement trop tard pour prendre une décision sur la vaccination.

@ Louis L’Heureux

« Dans le monde, c’est près de 5 milliards de vaccins qui sont en commande. À 10$ la dose, ils enmpocheront un formidable 50 Milliards $.

À qui profite cette campagne ? Poser la question c’est y répondre. »

Si vous le dites Monsieur, vous devez être capable de nous donner la réponse.

Alors Monsieur j’attends votre réponse et très certainement des milliers de lecteurs.

Répondez!

@ Yvon Fleurent

… il est évident que je parle des quelques pharmaceutiques qui produiront le vaccin(GSK, Sanofi-Pasteur, Baxter, CSL, Novartis, Sinovac).

Chose certaine depuis qu’on craint ce virus on ne démêle plus de ce qui se passe en afghanistan. Comme par hasard la situation se détériore depuis quelque mois là-bas mais peu importe tant qu’on attrappe pas la grippe! Je n’affirme pas qu’il s’agit d’un statagème mais tout de même cette situation profite à nos dirigeants qui tentent tant bien que mal de sauver le mode de vie occidental. Si l’occident ne gouverne plus la planète il faudra prévoir un plus gros budget pour combler notre soif de consommation. Les devises occidentales pourraient très bien sombrer dans un chaos ou seraient premiers à tomber les américains avec nous accrochés à leur pantalon. Le dit: équilibre que nous connaissons tous en ce moment tient à la victoire contre le trop grand nombre d’opposants au régime américain que l’on dénomme terroristes. Mais la question est de savoir qui n’est pas terroriste dans une guerre ou chacun ferait tout pour gagner y compris vendre son âme au diable et criant l’avoir fait au nom de Dieu.
Dieu merci, la grippe nous empêche d’y voir clair! Nous allons passer un bel hiver à nous soucier de nous-mêmes bien au chaud à l’abri des balles.

Il n’existe aucune preuve que le vaccin contre la grippe soit capable de prévenir ou de diminuer la maladie. Ses fabricants savent bien qu’il ne sert à rien, mais continuent néanmoins à le vendre. (Dr. Anthony Morris) Virologiste, ancien chef du contrôle des vaccins à la Food and Drug Administration (FDA). Cet organisme a, entre autres, le mandat d’autoriser la commercialisation des médicaments sur le territoire des États-Unis d’Amérique.