Acide folique en folie

Les pâtes, les pains et les céréales vendus au supermarché peuvent contenir entre 90 % et 377 % de la quantité d’acide folique indiquée sur l’étiquette, révèle une étude de la clinique de nutrition du Hospital for Sick Children de Toronto.

Photo : IstockPhoto

Les quantités réelles d’acide folique ne seraient toutefois pas dangereuses pour les consommateurs. Il reste que l’enquête montre un sérieux manque de rigueur dans l’étiquetage des produits alimentaires.

____

ET ENCORE

En 1998, le gouvernement canadien a rendu obligatoire l’enrichissement en acide folique de la farine de blé raffinée, des pâtes et de la semoule de maïs, pour prévenir les malformations du tube neural chez les enfants à naître (lesquelles peuvent causer des maladies comme le spina-bifida).

 

Laisser un commentaire