Ces animaux qui prédisent l’avenir

Suivre les anomalies dans les déplacements de la faune pourrait permettre de prévoir les catastrophes.

Photo : Visium

Les animaux et les insectes peuvent-ils prévoir les catastrophes naturelles ? C’est ce que croit le chercheur allemand Martin Wikelski, dont l’équipe installe des puces GPS sur à peu près tout ce qui bouge : lapins, vaches, abeilles, oies, chauves-souris, libellules, poissons… Un satellite mis en orbite cet automne suivra les créatures à la trace partout sur la planète afin de détecter les anomalies dans leurs déplacements.

Avec ces données, accessibles à tous les scientifiques intéressés, Martin Wikelski espère prévoir les épidémies propagées par les animaux, les invasions d’espèces nuisibles et même les tremblements de terre.

Un tel exploit n’est pas une première pour le chercheur allemand. En étudiant les déplacements d’un troupeau de chèvres sur un volcan en Italie de 2012 à 2014, il a été en mesure de prédire les éruptions volcaniques jusqu’à six heures avant qu’elles surviennent.

Dans la même catégorie
2 commentaires
Les commentaires sont fermés.

Je trouve ce sujet tres interessant et suis convaincue que les animaux ressentent d s choses que l’humain ne peut peecevoir!

Très intéressent effectivement! Animaux, qu’ils soient insectes ou simples petites cellules libérées avec l’évolution sur terre. Les croyances, religions ont fait de l’humain une orientation dans l’espace temps, pas trop saine.
C’est toutefois possible de corriger nos erreurs. Eux nous sauverons, respectons les maintenant.