Il cherchait du pétrole, il trouve un nodosaure

Un musée albertain expose depuis peu un fossile de dinosaure découvert dans la région de Fort McMurray.

(Photo : ©Royal Tyrrell Museum)

Le musée royal Tyrrell de paléontologie, à Drumheller, en Alberta, expose depuis peu un fossile de dinosaure dont l’état de conservation est considéré comme exceptionnel par les spécialistes.

Découvert en 2011 dans la région de Fort McMurray par un travailleur de la pétrolière Suncor, ce nodosaure est un dinosaure cuirassé d’environ 1 300 kilos qui a vécu il y a de 110 à 112 millions d’années. Au vu de l’état du fossile, les paléontologues croient que par un rare concours de circonstances, le corps de cet herbivore terrestre pourrait, peu après sa mort, avoir été emporté par une rivière jusque dans une mer aujourd’hui disparue. Il se serait enfoncé dans les sédiments marins, qui l’ont préservé de la dégradation.

Il a fallu six ans aux paléontologues albertains pour le dégager de son enveloppe de roche sédimentaire. Le dinosaure pétrifié ressemble à une sculpture, dont on peut observer les moindres détails de la carapace.

Les commentaires sont fermés.

Nos oeuvres sont les sédiments qui nous préserveront de la dégradation. Parole de dinosaure. ( Pensée pensive 668)

C’ est toute une découverte qui s’imaginait qu’il y aurait des Canyons creuser par les glaciers ou encore des rivières souterraines dans des cavernes voilà plus de Cent milles ans ou encore un océan jadis qui fut une fois changer en forêt boréale !Jadis bien avant les ‘hommes’ du désert !ou des neiges …les dinosaures avaient vie sur cette planète qui a changé de contrastes et de paysages de cette terre actuel ! l’homo -Sapiens ….