Alimentation : l’estomac livre ses secrets

Des chercheurs du Centre de recherche et de développement sur les aliments (CRDA), en Montérégie, ont créé un estomac artificiel capable de digérer des aliments solides. Une première mondiale.

Des chercheurs du Centre de recherche et de développement sur les aliments (CRDA), en Montérégie, ont créé un estomac artificiel capable de digérer des aliments solides.

Une première mondiale, qui permet des analyses plus poussées.

L’appareil, muni d’un module qui peut mastiquer la nourriture, est doté de fonctionnalités similaires à celles de l’estomac humain. Une fois mastiqués par les mâchoires mécaniques, les aliments sont plongés dans un mélange d’enzymes et d’acide gastrique.

On y a entre autres testé la résistance et l’efficacité des bactéries actives de certains yogourts probiotiques, et le potentiel allergène de certains beurres d’arachides.

Cet appareil représente un investissement de plus d’un million de dollars. « Nous disposons d’un instrument perfectionné avec lequel le processus de la digestion peut être adapté spécifiquement en fonction du repas ingéré », explique Gabriel Piette, directeur de la recherche, du développement et de la technologie au CRDA.