Aluminium ou PVC ?

Lorsqu’on bâtit une maison écologique, vaut-il mieux poser des fenêtres en aluminium ou en PVC ? Pour la majorité des constructeurs de maisons traditionnelles, la question ne se pose même pas. Le polychlorure de vinyl, fabriqué à partir d’éthylène — un sous-produit du pétrole — l’emporte haut la main. Une question de prix.

Pour les concepteurs du triplex Le Soleil, par contre, il était hors de question de poser des fenêtre en PVC. Pour eux, l’aluminium est beaucoup plus avantageux. Pour sa durabilité, d’abord. «Les fenêtres d’aluminium ont une durée de vie d’au moins 30 ans avec un minimum d’entretien», dit Nick Hladky, propriétaire de Groupe Wilton-Panorama, un fabricant de fenêtres de Saint-Léonard. Puisque ce triplex est construit pour durer au moins 100 ans – comme se plaît à le répéter le constructeur Robert Deschamps – il était tout naturel que ses fenêtres soient très résistantes.

D’autre part, même si la production d’aluminium pollue, ce matériau a l’avantage d’être recyclable à 100%. Le PVC termine immanquablement ses jours au fond d’un dépotoir.

Enfin, l’aluminium est plus stable. Il ne réagit pas aux changements de température, contrairement au PVC qui se contracte lors des grands froids, «au point où tu peux glisser une carte de crédit entre le cadre de fenêtre et le coupe-froid», dit Robert Deschamps. Et comme Le Soleil se targue d’être un triplex à très haute efficacité énergétique, pas question qu’on tolère la moindre inflitration d’air.

Il y a un hic, bien sûr: les fenêtres en aluminium coûtent deux fois plus cher…

Laisser un commentaire