Amis jetables

L’empathie ressentie par les étudiants universitaires à l’égard de leurs condisciples aurait chuté de 40 % au cours des trois dernières décennies, si l’on se fie à une étude menée à l’Université du Michigan.

Amis jetables
Photo : iStockphoto

Les chercheurs ont évalué les réponses à des tests de personnalité qu’on a fait passer à 14 000 étudiants à compter de la fin des années 1970.

Ceux qui ont été soumis à ces tests depuis les années 2000 sont beaucoup moins nombreux à s’associer à des affirmations du type « J’essaie de me mettre dans la peau de mes amis pour mieux les comprendre. »

Les chercheurs soupçonnent entre autres les médias sociaux d’être à l’origine de cette baisse de l’empathie. « Facebook permet d’avoir un vaste réser­voir d' »amis », avec lesquels on entretient des liens superficiels et qu’on peut facilement éliminer, puisqu’on peut aisément s’en faire d’autres », avance Sara Konrath, professeure de psychologie et responsable de l’étude.

Selon elle, la fragilisation des liens sociaux rendrait, à long terme, les étudiants plus vulnérables au stress ou à la dépression.

Laisser un commentaire