Anesthésie générale : la bonne et la mauvaise nouvelle

Le taux de décès attribuables à une anesthésie générale a chuté de 90 % en moyenne dans le monde au cours des 50 dernières années.

Photo : Wavebreak media/Alamy

Le taux de décès attribuables à une anesthésie générale a chuté de 90 % en moyenne dans le monde au cours des 50 dernières années. C’est ce qu’ont constaté des méde­cins de l’Université de Western Onta­rio, qui ont compilé des données portant sur 21,4 millions d’anesthésies et dont les résultats sont publiés dans The Lancet.

Néanmoins, les décès liés à une anesthésie sont de deux à trois fois plus fréquents dans les pays en développement que dans les pays industrialisés. Le Dr Daniel Bainbridge, qui a piloté l’étude, ne croit pas que la compétence des médecins soit en cause. Seulement, leurs salles d’opération sont moins bien équipées. En outre, les bonnes procédures – comme l’utilisation de listes de vérification pour s’assurer de respecter toutes les étapes d’une intervention chirurgicale sécuritaire – y sont moins souvent implantées.

 

Laisser un commentaire