Asthme : bonne et moins nouvelle

L’asthme est en baisse chez les jeunes Canadiens. Mais il demeure la maladie chronique la plus fréquente chez les enfants, qui garderont ce trouble respiratoire tout au long de leur vie.

Asthme : bonne et moins nouvelle
Photo : iStockphoto

LA BONNE NOUVELLE…

L’asthme est en baisse chez les jeunes Canadiens. Le pourcentage d’enfants de deux à sept ans ayant reçu un diagnostic a d’abord augmenté de 11 % à 13 % de 1995 à 2001, puis a décliné, pour atteindre 10 % en 2009. Cette baisse serait associée au recul du tabagisme.

En effet, selon l’Enquête longitudinale nationale sur les enfants et les jeunes (ELNEJ), le pourcentage d’enfants de deux et trois ans qui habitent un logement où au moins un parent fume régulièrement est passé de 39 % en 1994-1995 à 20 % en 2008-2009.

 

… ET LA MAUVAISE

L’asthme demeure la maladie chronique la plus fréquente chez les enfants, un trouble respiratoire qui les suivra tout au cours de leur vie. Une étude menée à Toronto révèle que les asthmatiques sont hospitalisés deux fois plus souvent que la moyenne de la population. Et pas seulement pour des crises d’asthme.

Ces personnes courraient davantage de risques de contracter d’autres maladies respiratoires, de souffrir de dépression ou de maladies musculosquelettiques, comme l’arthrite.

Laisser un commentaire