Attention au thé vert

Le thé vert s’est taillé la réputation de boisson anticancer par excellence au sein de la population. Mais les patients sous traitement par chimiothérapie devraient faire preuve de prudence. Une étude américaine vient de montrer que certaines molécules contenues dans le thé vert bloquent l’action du Velcade, médicament utilisé notamment contre le cancer de la moelle osseuse.

Le thé vert s’est taillé la réputation de boisson anticancer par excellence au sein de la population. Mais les patients sous traitement par chimiothérapie devraient faire preuve de prudence. Une étude américaine vient de montrer que certaines molécules contenues dans le thé vert bloquent l’action du Velcade, médicament utilisé notamment contre le cancer de la moelle osseuse. La découverte, dont les résultats sont publiés dans la revue Blood, a désarmé les chercheurs. Ceux-ci s’attendaient à prouver l’inverse !

Cette recherche rappelle que les interactions entre les agents chimiothérapeutiques et les produits naturels sont encore mal connues. Mieux vaut laisser ces produits de côté durant la chimio.