Au labo

 

Une équipe de la Faculté de médecine de l’Université Laval, dirigée par le Dr Armen Saghatelyan, a mis en lumière un mécanisme cérébral qui pourrait aider à réparer les neurones endommagés par un AVC ou une maladie neurodégénérative. Tout cerveau normalement constitué a en réserve des« précurseurs neuronaux », capables de se déplacer dans la masse cérébrale, puis de se différencier pour former des neurones. Jusqu’à maintenant, on ne comprenait pas comment ces précurseurs trouvaient leur chemin dans les dédales de la matière grise. Les chercheurs ont résolu ce mystère. Ils ont montré que les précurseurs étaient guidés par la protéine BDNF, synthétisée à la surface de certains vaisseaux. Ils ont même enregistré le déplacement sur vidéo ! En injectant de la BDNF dans le cerveau de souris, l’équipe a réussi à faire dévier les précurseurs neuronaux de leur chemin habituel. Elle espère pouvoir un jour attirer les cellules réparatrices vers des zones qui ont été endommagées par un accident ou une maladie. 

Laisser un commentaire