Bactérie mangeuse de tartre

Votre dentifrice ne sera jamais plus pareil… grâce à une enzyme !

Bactérie mangeuse de tartre
Photo : iStock

Hidenobu Senpuku, biologiste à l’Institut national des maladies infectieuses, à Tokyo, a découvert qu’une enzyme appelée FruA, synthétisée par la bactérie Streptococcus salivarius, était fort efficace pour lutter contre la formation de plaque sur l’émail des dents.

La bactérie et son enzyme sont naturellement présentes dans notre bouche, mais leur concentration n’est pas toujours suffisante pour faire échec aux autres bactéries, comme Streptococcus mutans, à l’origine de la formation de la plaque dentaire. Le chercheur japonais croit qu’en ajoutant de petites quantités de FruA aux dentifrices, on pourrait accroître sa force d’action.

Le superdentifrice aura des limites et ne permettra pas à ceux qui l’utilisent de manger des bonbons impunément, prévient Hidenobu Senpuku. Au cours de ses expé­riences, il a constaté que lorsque le taux de sucre dans la bouche dépasse un certain seuil, la bactérie et son enzyme perdent tous leurs moyens.

Laisser un commentaire