Briques beiges pour maison verte

Déclin d’aluminium, brique, bois? Quel recouvrement choisir lorsqu’on construit vert?

Dans le cas du triplex Abondance Le Soleil, la question ne se posait pas. Il est construit à Verdun, un arrondissement où le seul revêtement extérieur permis est la brique.

Tant mieux pour les promoteurs… Car de tous les matériaux utilisés pour le recouvrement d’une maison, la brique arrive dans le peloton de tête quant à la durabilité. Entre 100 et 150 ans, selon Emmanuel Blain Cosgrove, certificateur LEED. D’où l’intérêt de choisir ce matériau.

Si elle a été acquise dans un rayon de 800 km du chantier de construction, la brique donne un demi-point LEED. Et lorsqu’on vise la certification LEED Platine, un défi que tentent de relever les promoteurs du triplex Le Soleil, tous les points – même les demi-points – sont les bienvenus. La brique utilisée ici provient de La Prairie, tout près de Montréal. Demi-point accordé, donc.

En passant, un recouvrement de bois peut donner un point «complet», si le constructeur s’approvisionne en bois récolté pas trop loin et si ce bois est certifié FSC.

Cinq critères devraient guider les futurs propriétaires, s’ils tiennent à ce que le recouvrement extérieur de leur maison soit aussi écolo que possible.

  • D’abord, privilégier les matériaux produits près du chantier, de façon à minimiser les émissions de gaz à effet de serre occasionnées par son transport. Le déclin d’aluminium, selon ce critère, est l’un des pires choix. Le bauxite qui entre dans la fabrication de l’aluminium provient souvent d’Afrique ou d’Amérique du Sud.
  • Tenter de choisir un matériau qui contient des sous-produits recyclés ou récupérés. Il existe de la brique récupérée, que Le Soleil aurait pu choisir, mais elle est rare, donc plus chère.
  • Choisir des matériaux dont la fabrication consomme le moins d’énergie possible et dégage un minumum de matière polluante. La fabrication des briques est très énergivore, mais cela est compensé par sa durabilité.
  • Privilégier les matériaux qui, à la fin de leur vie utile, peuvent facilement être recyclés.
  • Enfin, choisir un recouvrement dont la durée de vie est la plus longue.
Laisser un commentaire