Bulletin de santé-météo

Le nouveau site MediClim.com offre aux internautes de recevoir des alertes par courriel lorsque les prévisions météo menacent. On soupçonne en effet que les personnes souffrant d’arthrite voient leur état empirer avant un orage. Le nombre de migraines augmenterait à l’approche d’un front chaud. 

Le nouveau site MediClim.com offre aux internautes de recevoir des alertes par courriel lorsque les prévisions météo menacent. On soupçonne en effet que les personnes souffrant d’arthrite voient leur état empirer avant un orage. Le nombre de migraines augmenterait à l’approche d’un front chaud.

Ce site, mis au point par le Dr John Bart, omnipraticien de Toronto, et le météorologue Denis Bourque, a attiré plus de 5 000 abonnés depuis son lancement, en janvier. Il suffit d’y inscrire son adresse de courriel, son code postal et son problème de santé. Le service est gratuit.

Le Dr Pierre Gosselin, qui étudie l’impact des changements climatiques sur la santé à l’Institut national de santé publique du Québec, croit que l’information fournie par MediClim ne doit pas être prise au pied de la lettre. Il y a encore très peu de consensus au sein de la communauté scientifique à propos des liens santé-météo.

« Et une fois qu’on sait que le temps est aux migraines, que peut-on faire ? se questionne le Dr Gosselin. On ne peut quand même pas changer la météo ! » MediClim propose plutôt d’éviter le vin rouge, en attendant que le vent tourne.