Calvitie : à un cheveu d’un traitement ?

Lueur d’espoir pour les personnes qui souffrent de pelade, maladie qui provoque la perte brusque des cheveux par plaques.

La molécule de la calvitie
Photo: 123RF

Lueur d’espoir pour les personnes qui souffrent de pelade, maladie qui provoque la perte brusque des cheveux par plaques.

Des scientifiques américains ont réussi à renverser la perte de cheveux chez trois patients dont au moins le tiers du crâne était dégarni, en leur administrant un médicament prescrit pour traiter les affections de la moelle épinière : le ruxolitinib.

La pelade serait due à un dérèglement des cellules immunitaires, qui s’attaqueraient aux follicules capillaires.

D’autres recherches devront être menées pour déterminer si le ruxolitinib pourrait être offert plus largement, par exemple aux malades qui ont déjà perdu tous leurs cheveux.

L’équipe ne croit pas, cependant, que le médicament soit efficace pour lutter contre la calvitie commune, qui serait d’origine hormonale.

Les commentaires sont fermés.

Je viens de lire votre article sur « à un cheveu d’un traitement » ça serait tellement merveilleux de trouver enfin un traitement, car mon mari a tout perdu ses cheveux également nos deux filles de 35 et 37 ans et maintenant cette salle maladie s’attaque à notre petits-fils de 5 ans, il lui reste à peine le 1/4 de ses cheveux d’ici 1 ou 2 mois il sera chauve. C’est un drame dans notre famille. SVP, si vous pouvez nous mettre en communication avec des gens qui peuvent nous aider ça serait tellement apprécié.

C’est très bien de découvrir un médicament à la calvitie. Mais encore faut-il s’assurer que cela ne rende le crâne bien garni et n’affecte négativement les autres parties du corps. J’attends avec impatience de voir comment ces recherches vont évoluer.http://www.crpce.com